Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 68

Strangers

Écrit par
Quand nous avons découvert Ed Harcourt, à l’époque de "Here Be Monsters", son premier véritable album, il s’enregistrait tranquillement à la maison entre une tasse de thé et une bouteille de Bourbon. Le résultat fut sans appel : un classique. Toujours capable de trousser de séduisantes mélodies, notre gentleman Britannique devait encore déboucher une grande cuvée 2003 grâce à "From Every Sphere", sa deuxième livraison. Mais le charme artisanal de ses compositions s’effaçait quelque peu au profit d’une production plus léchée. Néanmoins, nos tympans s’accoutumaient rapidement à cette nouvelle tournure sonore. Pour sa troisième mouture, Ed nous revient amoureux, ébahit par une foule d’émotions romantiques. En ouverture, le pied appuyé sur la pédale de distorsion, Mister Ed Harcourt se tourmente sur l’intriguant "The Storm Is Coming". D’emblée, le garçon réaffirme son talent créatif, sa déstabilisante capacité à écrire des chansons indémodables, grand-écart entre le riche passé d’une tradition de singer-songwriters (Neil Young, Tom Waits) et l’entrevue de son propre futur. Né à la fin des années 70, Ed Harcourt, tout en mélodie contenue, ne se prive pas de le chanter au long de son nouveau single, sobrement intitulé "Born In The 70’s". Preuve impérissable de ses sentiments à l’élue de son cœur, "This One’s For You" nous comble largement. "Etrangers" à cette déclaration en règle, nous nous immisçons pourtant dans ce discours passionné, épris de ses mots. Nouveau poète de l’Amour, Ed Harcourt creuse remarquablement cette représentation passionnelle ("Let Love Not Weigh Me Down"). Malheureusement, comme dans tous les couples, les hauts et les bas s’enchaînent. Ed met ainsi un terme à notre relation discographique idyllique, le temps de quelques titres franchement décevants ("The Trapdoor ", "The Music Box"). Mais les plus beaux souvenirs ("Loneliness", "Black Dress") viennent nous rappeler que cette belle histoire entre Ed Harcourt et ses auditeurs ne fait que commencer. Elle a encore de beaux jours devant elle. Et qui sait ? Un jour, peut-être, des enfants inspirés, chanteurs exaltés viendront célébrer cette belle et jeune union.

Informations supplémentaires

  • Band Name: Ed Harcourt
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: EMI
Lu 503 fois
Plus dans cette catégorie : « Brainwashed The Beautiful Lie »