• Un boucan d’enfer !
    Un boucan d’enfer ! On est prévenus dès le titre de l’album : « Déborder ». Ça va déborder ! Déborder des vases clos et étanches où,…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 68

Nothing´s Lost

Écrit par
Venu célébrer le 25ème anniversaire de l'Ancienne Belgique, Arne Van Petegem, l'âme de Styrofoam, a réuni une prodigieuse palette d'invités, le temps d'un concert accordé dans cette salle mythique de la capitale européenne. Les applaudissements aidant, ces collaborations initialement éphémères ont donné naissance à un rêve éveillé, un disque façonné de participations diverses. "Nothing's Lost" est cet album fortuit, le hasard discographique de l'histoire de Styrofoam en somme. Arne Van Petegem s'est ainsi entouré de Markus Acher (The Notwist), de Ben Gibbard (Death Cab For Cutie), de Valerie Trebeljarh (Lali Puna), de Bent Van Looy (Das Pop), d'Andrew Kenny (American Analog Set) ou encore d'Alias. A la première écoute, le disque distille un voile sonore soporifique. Pourtant, sous ces cotonneuses traverses expérimentales, "Nothing's Lost" laisse apparaître de formidables prouesses mélodiques dont "Misguided", "Anything" et "Couches In Alleys" demeurent les meilleurs témoignages. Styrofoam trouve un habile compromis entre le son des machines et celui des guitares acoustiques. "Make It Mine" achève l'album et prouve que le Royaume de Belgique abrite effectivement un orfèvre de l'électro-pop raffinée, miraculeuse. A l'image de Styrofoam, ‘l'union fait la force’…

Informations supplémentaires

  • Band Name: Styrofoam
  • Genre: Electro/Hip Hop
  • Label Prod: Morr Music / Labels / EMI
Lu 516 fois