Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Nomadic Spirit

Écrit par

« Nomadic Spirit » constitue déjà le sixième elpee de La Caravane Passe. Fondé en 2000 par le chanteur, auteur-compositeur et le multi-instrumentiste Toma Feterman, La Caravane Passe est devenue un véritable groupe, dès 2001, lors de l’arrivée d’Olivier ‘Llugs’ Llugany, tromboniste et joueur de fiscorn catalan, Cyril ‘zinzin’ Moret au saxophone, Ben Body à la basse et Pat Gigon à la batterie. Lors des sessions des cinq premier elpees, le combo avait reçu le concours d’invités notoires, à l’instar de Sanseverino, Rachid Taha, Stochelo Rosenberg, Marko Marković, Erika Serre, Bachar Mar Khalife, Jacques Gandard, R.wan (Java) –en compagnie duquel Toma a formé le groupe Soviet Suprem à partir de 2014– ou encore Timike.

Métissée et festive dans l’esprit de La Rue Kétanou, Rachid Taha, Manu Tchao et de la formation bosnienne Dubioza Kolectiv, la musique de La Caravane Passe agrège hip-hop, jazz manouche, fanfare balkanique, chanson française, gypsy punk et sonorités orientales. Entre autres !

« Nomadic Spirit » est paru quelques mois après la sortie de « Je suis africain », album posthume de Rachid Taha que Toma a co-écrit et produit. Ce long playing propose 11 nouveaux morceaux et fait suite à « Canis carmina », publié en 2016, un long playing partagé entre 6 nouvelles plages et 4 nouvelles versions dont des remixes d’anciens titres, une œuvre mise en forme par Sodi (Femi Kuti, Rachid Taha, Têtes Raides, Mano Negra…) Lors des sessions, la bande à Feterman encore reçu le concours de toute une volée de collaborateurs dont Mehdi Nassouli (NDR : il est considéré comme la relève de la tradition gnaouie au Maroc) sur le titre maître, la chanteuse de flamenco Paloma Pradal, le quatuor balkano-banlieusard Aälma Dili, un accordéoniste breton, un trompettiste serbe, un cymbaliste moldave, un koriste malien et un joueur catalan de tenora

A l’instar de « Am El Cor A La Ma », « Exode Exotique » et du titre maître, les plages incitent au voyage. Rêver, danser et parcourir le monde, c’est ce que cet LP inspire. La Caravane Passe raconte, montre et vit le plaisir, le vertige, la transe, la fraternité et la liberté…

Premier skud, « J’Bivouak » dépasse largement celui des bivouaqueurs occidentaux du dimanche. Ses allusions faites aux migrants en quête de liberté traduisent l’espérance d’un monde meilleur, tout en endossant l’habit de nomade pour en devenir un relais. Le spectre de Gainsbarre plane tout au long de « Requiem Pour Une Vielle Branche ». « Yougoslavie » nous rappelle que cet Etat a longtemps été déchiré par la guerre civile. Et « Valse Manouche » ne peut qu’inviter à la danse…

Informations supplémentaires

  • Band Name: La Caravane Passe
  • Genre: World/Reggae
  • Label Prod: AT(h)OME
  • Date: 2020-08-27
  • Rating: 8
Lu 764 fois
FaLang translation system by Faboba