• Ça résonne comme un écho !
    Ça résonne comme un écho ! Chris Corner a publié un surprenant album solo acoustique le 13 mars 2020. Ceux qui connaissent l'univers musical unique de…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Se connecter

Nos partenaires

Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

mercredi, 25 mars 2020 11:04

Isbell se culpabilise…

Jason Isbell vient de dévoiler « What’ve I Done to Help », le second extrait de son futur album « Reunions ». Le long playing a été enregistré en compagnie de son groupe de longue date, le 400 Unit. Ce prochain opus a été une fois de plus produit par Dave Cobb, collaborateur récurrent depuis 2013.

D’une durée de près de sept minutes, ce morceau propose une approche sonore différente de ses précédentes productions. Ancrée par une ligne de basse proéminente signée Jimbo Hart du 400 Unit, la chanson traite de l’impuissance et de l’inaction lors de troubles sociaux. La sortie de « Reunions » est prévue pour le 15 mai.

« What’ve I Done To Help » est en écoute ici

Avec "Sometimes I Wanna Fight", Caesaria se rebelle contre une industrie musicale en plein renouveau.

C'en est fini pour eux des histoires d'espoir et de désillusion : le quatuor réaffirme ici son attitude rock, sans concession.

Entre moments espiègles et complices, Caesaria nous plonge dans ses archives qui l'ont conduit à pousser les portes du studio du producteur londonien Brett Shaw (Foals) afin d'y enregistrer son nouvel EP.

Ces instants volés révèlent tous ces moments qui ont forgé la forte personnalité de ces gosses de l’Est ; des assoiffés de scènes et de festivals !

Découvrez le clip ici

mercredi, 25 mars 2020 10:58

Tout va bien, paraît-il…

La formation baptisée Mauvais sort vaille que vaille son album ce premier avril.

Parce que tout doit aller mieux, tout doit aller bien, le plus vite possible… car la vie culturelle doit suivre son cours.

Envie de vous replonger dans l’univers sulfureux de ce groupe ? Alors, cliquez ici

mercredi, 25 mars 2020 10:57

Du mouvement pour Big Funk Brass…

Voici le retour très attendu de Big Funk Brass. Après 10 années d’existence, plusieurs centaines de concerts, deux albums ainsi que des collaborations avec des artistes de renom comme Gaël Faye, Thomas de Pourquery et Anne Paceo, Big Funk Brass sort son nouvel album le 30 avril 2020.

Son titre, « Higher », illustre l’esprit et la dynamique du groupe : chercher à aller toujours plus loin. C’est une démarche spirituelle et physique, la volonté de se surpasser et de donner toujours le meilleur, que ce soit en concert ou en studio. Sur ce nouvel elpee, on retrouve deux invités Ben l’Oncle Soul et FP de ASM - A State of Mind.

Réputé pour ses compositions riches et innovantes, Big Funk Brass électrise les foules à travers la France depuis 2010.

Le projet est habité par des influences hip-hop et New Orleans, avec le Jazz comme point de départ. Empreint d’évolutions, l’objectif de Big Funk Brass est de ne jamais se reposer sur ses acquis et de surprendre son public par des improvisations effrénées.

Réalisé par Thomas Baronnet, le clip de « Rock The Stage » rend hommage au cinéma de Quentin Tarantino (« Reservoir Dogs ») et de David Fincher (« Fight Club ») avant de nous entrainer dans ses rythmes pimentés. 

Pour découvrir le clip de « Rock The Stage », extrait de cet LP, c’est ici

mercredi, 25 mars 2020 10:54

Nirman sous la houlette de Da Silva !

Sous la houlette de Da Silva, Nirman n’a pas cherché ici à courir derrière les modes.

Intemporel, aux teintes nuancées et dans lequel les mélodies s’insinuent en douceur et avec élégance, le nouvel opus de Nirman bénéficie du concours de quelques invités investis et de renom : Thomas de Pourquery au saxophone, Nicolas Fiszman le fidèle bassiste de Benjamin Biolay et Cali pour un duo autour de l’engrenage des errances nocturnes (« Compagnon de lune », à découvrir ici) ; le tout sous la houlette de Da Silva.

Il y a la voix feutrée, très en avant, proche de celle d’un Alex Beaupain. Il y a aussi une délicate offrande à son fils (« Je te dirai »), une mue féminine et féministe (« Quand je ne serai plus belle »), l’apprivoisement de l’isolement créatif (« Ma solitude »), une pièce amoureuse en plusieurs actes (« C’est déjà du passé ») et une déclaration frontale « (Mon amour »).

Il y a là encore une percée dans les eaux plus sombres de la nostalgie (« Elles me rappellent ») et de la tristesse profonde. Celle de l’absence du père, disparu pendant la conception du disque (« Sur le balcon de mon cœur », « Où es-tu »).

Des mots ordinaires, touchants de justesse et de simplicité. Comme son interprète…

lundi, 23 mars 2020 16:01

Non merci

Affichant un look androgyne à la Jeanne Added, la Belge Clemix enfonce le clou (NDR : ou persiste et signe, si vous préférez) en publiant un nouvel Ep singulièrement intitulé « Non merci » !

Il s’agit de son sixième essai en de son troisième en solo. Et la filiation dans le propos avec le duo CéléniaSophia est à s’y méprendre. Mais le talent en moins…

Clémentine Colette, de son vrai nom, a pris le parti de dicter les axes médians de sa jeune existence sous un flot de paroles souligné par une musique electro voire disco sur un groove tonitruant.

Si de prime abord, l’idée peut sembler intéressante, le résultat est décevant.

L’expression sonore manque cruellement d’originalité, de relief et consistance. Les compositions sont insuffisamment enrobées et manquent d’attrait. Les sonorités sont certes contemporaines, mais peinent vraiment à s’éloigner d’un modèle éculé.

Quant aux textes, à travers des thématiques qui abordent tantôt l’intimité, les relations ou encore les travers des réseaux sociaux, ils tentent, sans y croire, de défendre les couleurs d’un vécu réel ou imagé dans une immaturité totale, tombant rapidement dans une allégorie caricaturale.

Bref, cinq titres, c’est déjà beaucoup trop !

Quoique son ‘’Motherfucker’’, seule compo en anglais, pourrait faire le bonheur des dancefloor. Encore que…

Et si son « Non, merci » était en soi une conclusion ?

mardi, 17 mars 2020 18:48

Un deuxième single pour Endz !

Endz vient de révéler le clip de son deuxième single « Ashamed », un titre issu de son album « Harmed », paru sur Luik Music et Finalistes.

La vidéo a été réalisée par Matthieu France, un des créateurs de la série 'Ennemi Public'.

Vous pouvez voir et écouter « Ashamed » ici  

mardi, 17 mars 2020 18:46

Des oiseaux parfaitement câblés !

Après avoir gravé un premier elpee en 2014, Birds on a Wire revient avec un nouvel album intitulé "Ramages", une œuvre composée de reprises issues d’horizons multiples ; de Pink Floyd à Gilberto Gil en passant par Jacques Brel. Un nouveau voyage musical dans toutes les langues, riche en beauté et en émotions. Birds on Wire, ce sont Rosemary Standley et Dom La Nena, des figures très libres du paysage musical français. Et le tandem vient de dévoiler le clip de « La Marelle », chanson populaire des années 80 interprétée à l’époque par Nazaré Pereira. Réalisée par Jeremiah (R.E.M., The Do, Tinariwen ...), la vidéo a été filmée en pellicule 16mm entre Rio de Janeiro et Paris.

Connue pour son rôle de chanteuse au sein du groupe Moriarty, Rosemary Standley est considérée comme l’une des voix les plus remarquables de la scène contemporaine. À la fois chanteuse et violoncelliste, la Brésilienne Dom La Nena s’est quant à elle affirmée comme l'une des plus grandes chanteuses d'Amérique Latine (selon NPR). Elle est d’ailleurs régulièrement acclamée dans la presse internationale (NY Times, The Wall Street Journal, Le Figaro, BBC…).

Vous souhaitez en savoir davantage ? Alors, cliquez ici 

« Le Mirage de Zo », c’est le titre du nouvel opus de Julien Belliard. À l’image de l’album, le clip de "L'Autre Hémisphère" navigue entre le réel et l’imaginaire. Sur un tempo et un refrain entraînant, il évoque une conversation télépathique entre un homme et une femme ; deux écrans qui se superposent pour suivre simultanément deux réalités qui tantôt se joignent et tantôt se cherchent.

Les lignes entre rêves, souvenirs et réalités se floutent et on ne distingue plus le vécu de la fiction.

Si cette vidéo est influencée par un univers ‘lynchien’, d’autres éléments viennent s’ajouter au mystère : des lunettes à facette de réalité virtuelle, une salle de shoot au rêve, un échange sur les docks d’une source étrange de lumière contre une valise contenant des lunettes...

La vidéo réalisée par Adrien Heinz en compagnie de Maika Louakairim et Augustin Passard est disponible depuis ce 13 mars et est à découvrir ici
mardi, 17 mars 2020 18:34

Un chemin à travers la jungle…

Jim & Roxie empruntent les codes traditionnels de la noise, s'en réapproprient des bribes et bouclent le tout pour répéter compulsivement des séquences toujours conçues live.

Une spontanéité hypnotique et volontairement lancinante, à la limite de l'interminable, qui s’autorise ponctuellement de brèves impulsions doom orientales ou une épique bifurcation métal au beau milieu d'une épopée kraut-rock. Si La Jungle est souvent définie comme un duo math-rock, ses deux noisers préfèrent parler de techno sauvage et effrontément dansante, à guitare déflagrante, à batterie frénétique et à Casio pour gamin. Welcome in the… trance!

Le duo montois, La Jungle, publiera donc un double album live intitulé "Coucou Beuh!" sur EXAG Records ce 24 avril.

Réunissant neuf morceaux issus des trois premiers albums et un titre du prochain, il proposera 80 minutes de concert enregistrées au Dour festival et au Périscope de Lyon (fr).

Seulement 2 titres seront disponibles en streaming sur toutes les plateformes digitales : "Ape In The Python" et "And The Serf Carresses The Head Of His Lord".

Le reste est uniquement réservé au vinyle.

En attendant, replongez-vous dans leur univers ici

Page 1 sur 83
FaLang translation system by Faboba