• Le Magasin 4 en danger !
    Le Magasin 4 en danger ! Véritable institution culturelle bruxelloise, le Magasin 4 appartient au patrimoine et occupe une niche musicale qu'aucune autre salle de concert…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

mercredi, 08 juillet 2020 16:37

Le bleu lui va si bien…

A.A. Williams a publié son premier elpee ce 3 juillet 2020. Intitulé « Forever blue », il mêle post-rock et post-classique au sein d’une atmosphère spectrale, oscillant de la sérénité au drame explosif, souvent dans la même chanson. Auteure-compositrice, elle chante, joue de la guitare, du violoncelle et du piano.

Lors des sessions, elle a notamment reçu le concours de son mari et bassiste Thomas Williams et de Johannes Persson (Cult Of Luna) ainsi que Fredrik Kihlberg (Cult Of Luna) sur « Glimmer » et Tom Fleming (One True Pairing, ex-Wild Beasts) sur « Dirt ».

Extraite de cet opus, la vidéo de « Melt » est disponible ici

 

L’édition 2021 du festival Rock Werchter se déroulera du 1er au 4 juillet. Rock Werchter reviendra en pleine forme, du jeudi 1er au dimanche 4 juillet. Une première salve de noms est confirmée, dont des artistes prévus pour 2020, à l’instar de Twenty One Pilots, Pixies, The Lumineers, Thom Yorke Tomorrow’s Modern Boxes, Rag’n’Bone Man, The Streets, Cigarettes After Sex, Miles Kane, Fontaines D.C., GoGo Penguin , Cavetown, Big Thief, Girl In Red, Black Pumas et The Dead South. Viennent de s’y ajouter Gorillaz, alt-J, Jamie xx, Royal Blood, Nothing But Thieves et Boy Pablo.

Pour plus d’infos : http://www.rockwerchter.be

dimanche, 05 juillet 2020 18:57

Jarvis Cocker dépasse les bornes

La sortie de "Beyond the Pale", le prochain elpee de Jarvis Cocker a été retardée. Il devrait paraître ce 4 septembre 2020. Il s’agira du premier elpee enregistré en compagnie de son nouveau groupe JARV IS. Un single inédit a été dévoilé pour l’occasion : « House Music All Night Long ». Et il est disponible ici

 

dimanche, 05 juillet 2020 18:56

Thurston Morre tout feu tout flamme…

L’ex-Sonic Youth, Thurston Moore, publiera un nouvel elpee ce 25 septembre 2020. Pour la circonstance, il a reçu le concours de son backing group, impliquant Deb Googe (My Bloody Valentine) à la basse et aux chœurs, Jon Leidecker alias 'Wobbly' (Negativland) aux bidouillages électroniques, James Sedwards à la guitare ainsi que Steve Shelley (Sonic Youth) et Jem Doulton aux drums. Intitulé « By the fire », cet opus s’inspire d’Albert Ayler (‘La musique est la force de guérison de l'univers’) et propose des chansons d'amour à une époque où la créativité est notre dignité ainsi que notre manifestation contre les forces de l'oppression…

Le clip de “Cantaloupe” est disponible ici et celui de “Hashish”,

dimanche, 05 juillet 2020 18:54

Sufjan Stevens papillonne…

Le nouvel elpee de Sufjan Stevens devrait paraître le 25 septembre 2020. Il fera suite à l’album expérimental enregistré en compagnie de Lowell Brams, « Aporia », paru début de cette année.  

En attendant, “America”, extrait de cet opus, est disponible en clip ici

 

26.03.21 
Gaël Faye

31.03.21 
Asaf Avidan & Band

15.04.21 
Fatima Yamaha

http://www.abconcerts.be

dimanche, 05 juillet 2020 18:51

Un album posthume pour Jason Molina…

Le label américain Secretly Canadian vient de dévoiler une chanson totalement inédite du compositeur Jason Molina (Songs: Ohia, Magnolia Electric Co), décédé en 2013 à l’âge de 39 ans. Il s’agit d’un premier extrait d’un album posthume baptisé « Eight Gates », issu d’une session studio immortalisée à Londres entre 2007 et 2008.

“Eight Gates” devrait sortir le 6 août 2020.

En attendant, “Shadow answers the wall” est disponible ici

dimanche, 05 juillet 2020 18:48

Silverbacks au goût du jour…

Originaire de Dublin, en Irlande, Silverbacks s’inspire du punk de la fin des années et de la no wave de NYC.

Un avant-goût ? Trois clips :

 

“Muted gold”

“Dunkirk”

“Pink tide” 

Trois morceaux qui figureront sur le prochain album, « Fad », dont la sotie est prévue pour ce 17 juillet 2020.

dimanche, 05 juillet 2020 09:36

Feral

Produit par Victor Van Vugt, « Feral » constitue le deuxième elpee de Feral, un quatuor australien (NDR : issu de Melbourne exactement) drivé par Romy Vager, guitariste compositrice et chanteuse à la voix androgyne. Une ambiguïté qui s’explique par sa nature transgenre. D’ailleurs sur plusieurs compos, cette voix rappelle d’ailleurs celle de Jarvis Cocker (Pulp). Ainsi, « Alexandra » illustre ses difficultés à annoncer à sa famille son changement d’identité sexuelle alors que « The baby & the bottle » évoque sa métamorphose et de ce qu’elle révèle, de ses amours et de ses ruptures.

Côté musique, les compos évoquent tour à tour The Sunnyboys (formation aussie qui a sévi de 1980 à 1984) et Echo & The Bunnymen. Encore que parfois l’ombre des Go-Betweens se met à planer (l’ironique « Perfect day »). Et plus vintage encore, les sonorités de gratte surf qui jalonnent « Christian Neurosurgeon » rappellent le « Heart full of soul » des Yardbirds. Des sonorités de gratte surf qui se conjuguent efficacement à celles tintinnabulantes ou carillonnantes, de l’autre gratteur. Le tout dans un style qu’on pourrait qualifier de lo-fi. Une exception qui confirme la règle, le presque cabaret, mais punk dans le ton, « Prima Donna », au cours duquel, la voix emprunte d’ailleurs les inflexions de Jarvis. Un album rafraîchissant que Musiczine vous conseille vivement…

dimanche, 05 juillet 2020 09:30

Suck this tangerine

Depuis la sortie de son cinquième elpee, « Friends & Lovers », en 2016, Las Kellies est réduit à un duo. En fait, la nouvelle bassiste s’est une nouvelle fois barrée. Une ex-membre du band, Julia Worley, est quand même venue jouer de la quatre cordes sur le morceau final, « Close talker ». Sans quoi, Cecilia Kelly s’y consacre, mais également, aux grattes alors que Silvina Costa se charge des drums et des percus, les deux filles assurant les vocaux. Et ce sont les harmonies vocales féminines, délicates et sensuelles de la paire, confrontées à l’expression sonore plutôt décapante qui forgent le style de Las Kellies. Enfin, sur cet LP, dont la musique en revient à un cocktail entre funk blanc (pensez à A Certain Ratio, Shrieckback et surtout Gang of Four) et dub (mais dans l’esprit du « Sandistina de Clash »). Encore que sur le morceau d’entrée, « Closer » (?!?!?)  et « Charade », bien ronde, cette fameuse ligne de basse emprunte manifestement au « Papa’s got a brand new pigbag » de Pigbag. En général, syncopées, les cordes de guitare déchirent alors qu’exotiques et agiles, les percus lorgnent plutôt vers Talking Heads voire Tom Tom Club, les harmonies vocales accentuant cette impression. Si un zeste de jazz colore « Matrixland » (la basse, de nouveau), le climatique « White paradise » se révèle davantage expérimental, à la limite du psyché dub. Si le résultat tient parfaitement la route, on regrettera une trop grande homogénéité dans le ton, qui peut finir par lasser. Dommage, car sur les essais précédents, La Kellies s’était frotté avantageusement au shoegaze…

Page 1 sur 360
FaLang translation system by Faboba