Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait

Dour Festival 2019 : jeudi 11 juillet

Écrit par

Les nuits sont courtes au camping de Dour. Jusque 5-6h du matin, la musique y résonne toujours et à partir de 9h, la chaleur vous sort de votre sommeil. Il faut ensuite attendre le début de l'après-midi pour pouvoir assister aux premiers concerts.

C'est dans La Petite Maison dans la Prairie que se déroule la première partie de la journée pour votre serviteur. En compagnie tout d'abord de Phoenician Drive. Le groupe belge propose un mix entre post-rock et post-punk agrémenté de quelques sonorités orientales. Et si on peut regretter un certain manque de charisme du band, on doit reconnaître que le son puissant a bien dérouillé les oreilles des premiers festivaliers présents sur la Plaine des Éoliennes, ce jeudi. Une très chouette découverte.

Le chapiteau est déjà bien mieux garni à l'heure d’accueillir Rendez-Vous. Une formation française au charme ‘so british’ qui pratique du pur post-punk. Elle va faire vibrer les planches durant 3/4 d'heure, profitant, en outre, d'une assistance de connaisseurs. Un groupe d'expérience !

On enchaîne ensuite par la révélation irlandaise de l'année. Fontaine DC casse en effet la baraque de l'autre côté de la Manche. Au premier regard, c'est le style du chanteur qui interpelle. Il semble en effet extrêmement nerveux et parcourt la scène de gauche à droite, en observant le public d’un regard plutôt vide. Au moment commencer à chanter, il multiplie les tics de ses bras et ses mains. Bref, une drôle d'allure supposant qu'il ne carbure pas qu'à l'eau claire ; à moins que son attitude ne fasse partie du show, bien sûr ! En ce qui concerne la musique, le combo dublinois pratique un post-punk mélodique aux refrains aussi puissants qu'addictifs. Le public est en tout cas conquis et nul ne doute que ces gamins risquent de faire parler d’eux au cours des prochaines années.

Petit détour par la Boombox, dans la foulée. La foule est tellement dense sur la scène principale qu'il est impossible d'aller voir la star du rap français Orelsan. Aussi, on décide de partir à la découverte de SebastiAn, un autre Français. Mais celui-ci est DJ et aime mixer des sons à tendances new wave. De quoi inciter les quelques irréductibles, allergiques au rap, à se trémousser.

Impossible de rater Cypress Hill ensuite. Le mythique groupe américain était de retour à Dour ; mais les Californiens ont pris quelques rides et, peu aidés par le son assez médiocre de la Last Arena, ils ont livré une prestation assez molle et finalement peu intéressante. Une vraie déception même si, en général, les personnes postées aux premiers rangs de la fosse ont plutôt apprécié. La position, c'est aussi important.

Pour terminer cette première journée complète, l'Elektropedia, c’est ‘the place to be’ ; puisqu’il va être le théâtre de deux shows monumentaux de drum&bass exécutés par autant de maîtres du genre, Pendulum et Wilkinson. Après cette déferlante de gros sons, trouver le sommeil n'a pas été facile tellement les oreilles bourdonnaient. Mais bon la fatigue a fini par prendre le dessus !

Voir aussi notre section photos ici

(Organisation : Dour Festival)

Phoenician Drive + Rendez-Vous + Fontaine DC + Orelsan + SebastiAn + Cypress Hill + Pendulum + Wilkinson

Informations supplémentaires

  • Band Name: Phoenician Drive + Rendez-Vous + Fontaine DC + Orelsan + SebastiAn + Cypress Hill + Pendulum + Wilkinson
  • Date: 11/07/2019
  • Festival Name: Dour festival 2019
  • Festival Place: Parc éolien
  • Festival City: Dour
Lu 172 fois
FaLang translation system by Faboba