Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Se connecter

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait
Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

Après “Lifetime" (qui lui a valu le titre de ‘Pure Like’ sur Pure) et "Revolution", Løyd dévoile "Cyborg", le 3e extrait de son premier album.

Dans « Cyborg », son nouveau single, Annie Sama incarne un robot de séduction se questionnant sur sa propre existence, repoussant les frontières de l’intelligence artificielle et de la conscience.

Le morceau est une montagne russe, un voyage guidé par les douces mélodies et les murs de synthétiseurs, qui nous plonge dans l’univers dystopique et le sound design caractéristiques du producteur bruxellois.

« Cyborg » est le dernier titre dévoilé avant la parution l’album de Løyd, dont la sortie est prévue pour bientôt.

Cliquez ici pour découvrir cet univers particulier :

Le groupe lillois Flat Screen Radio dévoilera dès le 2 octobre " Up ! ", un 1er titre issu de son futur LP. Il rend ainsi public un clip aussi osé qu'original, réalisé par les talentueuses Kiki Bronx.

Flat Screen Radio propose une musique au croisement de la pop, du soft rock et du psychédélisme, avec des influences comme Django Django, Tame Impala ou encore Chris Cohen.

Qu’on ne s’y trompe pas. Si on parle bien de pop, le cahier des charges ne se limite pas à ‘entêtant’ ou ‘facile à danser’. Ce quatuor va plus loin et confectionne une musique à fort pouvoir évocateur, une musique à vous faire voyager l’esprit, une musique à regarder sur écran géant.

Après un premier Ep (4 titres) et une année d'accompagnement par le dispositif Tour de Chauffe, Flat Screen Radio a notamment eu l'occasion de jouer aux côtés d’artistes comme Feu! Chatterton, The Warlocks, Forever Pavot, Aquaserge ou encore Dorian Pimpernel.

Découvrez ce clip ici 

L'album sortira le 15 octobre 2019.

mardi, 17 septembre 2019 15:50

Et puis encore Half Moon Run

Quatre ans après avoir publié « Sun Leads Me On », un elpee décrété disque d'or, Half Moon Run est de retour !

Le groupe montréalais vient de sortir un nouveau single. Intitulé « Then Again », ce disque est le premier support gravé depuis 2015 et annonce le troisième album, qui sera publié cet automne.

« Then Again » est une chanson dans laquelle vous reconnaissez immédiatement le pouvoir de Half Moon Run.

Sa mélancolie automnale est aussi chaude que confortable. Son sens subtil de la mélodie est chargé de tension. Et il vous entraîne dans son univers sonore avec une aisance ludique.

Regardez et écoutez ici “Half Moon Run - Then Again” :

Half Moon Run est l’un des groupes les excitants au Canada et également le produit d’exportation le plus réussi des dernières années.

Le quatuor est né en 2009. En 2012, il a gravé « Dark Eyes » qui est devenu disque de platine. Et le successeur « Sun Leads Me On », à partir de 2015, a reçu le statut d'or. Le band a, en outre, décroché de grands succès grâce à « Full Circle », « Call Me In The Afternoon » et « Turn Your Love ».

Bien qu’il soit demeuré silencieux, au cours de ces dernières années, il a toujours pleinement été actif sous les radars.

Le groupe indie rock part aujourd'hui pour une grande tournée aux States et au Canada. Ensuite, il y accomplira une grande tournée européenne, en se produisant notamment à guichets fermés à Londres et à Amsterdam. Le périple s'achèvera le 27 novembre dans la Grande Salle de l’AB, à Bruxelles.

mardi, 17 septembre 2019 15:48

Magon sort des ténèbres…

 

Avec “Out In The Dark”, son premier album, dont la sortie est prévue pour le 11 octobre, Magon nous dévoile son univers rock, qu’il célèbre par une énergie à la fois fatale et décontractée et des paroles sombres et introspectives.

A première écoute, “King of Nothing”, premier titre de l’album, vous réserve déjà un paradoxe à déchiffrer. Défilent l’une après l’autre 12 chansons qui révèlent l’intimité de ce personnage au look mémorable, sans pour autant qu’elles ne résonnent avec le mélomane. L’air s’annonce décidément familier, insolite, et suspicieusement délicieux.

Et puis, il y a “Third Dimensional Love”, dont le clip est disponible ici, morceau qui illustre parfaitement le style du band. Préparez-vous à le voir se transformer en son propre avatar 3D et voler dans le microcosme d’un centre commercial dans sa ville natale. C’est bien derrière un rideau d’absurdité que se cache un horizon entier de profondeur…

Reste alors à voir le groupe en live : gueules d’anges et énergie punk, rage et amour, les quatre musicos ont déjà tout de grands.

Il était une fois Pikku, de son vrai nom Magdalena Stroj.

Née dans la neige à Sopot en Pologne, au milieu de grandes étendues blanches dans lesquels ses pieds s’enfoncent en faisant ‘frout’, Pikku (qui signifie ‘petit’ en finnois) aime marcher des heures en regardant les dessins glacés des branches des arbres, ces géants silencieux des neiges.

Pikku a vingt-deux ans, il est temps de voyager, elle prend ses quelques notes de musique, celles qui existent déjà et celles qui ne sont pas encore nées. Elle connaît déjà le français et l’anglais, c’est à Paris qu’elle s’installera !

Elle joue au théâtre et chante. Elle aime la scène, ces instants de grâce avec le public, elle ne peut déjà plus s’en passer. Sa voix légère s’envole ; fragile, elle virevolte sur un accord de piano, des choses simples, aussi simples que le ressac de la mer ou que le ‘frout’ de son pied dans la neige.

Pikku se met au ukulélé et au kalimba. Elle fait tout elle-même, les arrangements comme les textes, en français, en anglais, en polonais, en japonais, des langues qu’elle apprend entre deux chansons, alors qu’elle reprend sa respiration.

Elle aime croiser les univers, sans les mélanger. Elle chante sur scène, encore et encore, dans des ambiances surchauffées, dans des lieux improbables, seule ou accompagnant des groupes.

Elle prend de l’expérience, gagne en assurance. Sa voix cristalline capte, séduit. Il ne lui reste qu’à effectuer sa dernière mue.

Sa pop acoustique et lumineuse donne le sourire, donne envie de courir les bras écartés, même s’il pleut, pieds nus. Ses chansons ressemblent à un amour doux et mélancolique. Elles parlent de ces gestes du quotidien qui font tout le sel de la vie (« As Your Arms Unfold », « Pillow Sessions », « J’ai connu la neige », « Les brou brou brou »).

Le quotidien devient alors une aventure, un conte plein de magie. Pikku nous donne la joie au cœur grâce à sa musique sensuelle, légère, laissant deviner, derrière sa voix si inspirante, la mélancolie des jours qui passent.

Son album “5,3,2,1”, c’est le décompte de son rêve qui devient réalité, un rêve qui parle toutes les langues (anglais, français, polonais, japonais) et qui touche toutes les âmes.

Envie de découvrir cet univers ? Alors, cliquez ici

mardi, 17 septembre 2019 15:45

Odezenne, de retour avec Pouchkine !

Odezenne, groupe de musique alternative français, originaire de Bordeaux, en Gironde, a sorti le 13 septembre un Ep intitulé « Pouchkine ».

Le groupe sera en concert à Bruxelles le 24 octobre et le 29 novembre à Charleroi.

En attentant, replongez-vous dans l’univers singulier d’Odezenne en écoutant et regardant le clip d’animation consacré à « En L » ici

mardi, 17 septembre 2019 15:41

Deux pour Souchon, sinon rien !

Alain Souchon est enfin de retour !

Avec non pas une, mais deux nouvelles chansons !

Dans les bacs depuis le 30 août.

Face A : Ame fifties.

Face B : Presque.

Souchon sera en concert à Forest National le 31 janvier 2020.

Le clip d’« Ames fifites » est disponiblei ici

Pour la première fois, toute l’œuvre des Rita Mitsouko a été rééditée et remasterisée à partir des bandes originales. Une intégrale vinyle et CD avec raretés, un best of, deux films à Moscou et Bombay avec Roland Allard sont donc prévus, et pour fêter cet événement, des concerts entièrement Rita seront accordés par Catherine Ringer, qui sera en tournée à partir de fin septembre. Bref cet automne sera ‘Mitsoukien’ !

Le duo le plus singulier du rock français a apporté un renouveau à la musique française dès ses débuts, en 1979. Mélangeant humour, gravité, folie et dérision et ouvert à toutes les influences musicales, il est à la tête d’une discographie à la fois aventureuse, riche, moderne, expérimentale et populaire qui a traversé les époques !

Ce 27 septembre paraîtra donc deux intégrales et un best of.

En l’occurrence :

1 intégrale 13 vinyles (180g) dans un coffret deluxe numéroté à 1.000 ex, les 10 albums identiques aux originaux + EP 1ers 45T + EP The Eye + double LP raretés + DVD avec les films musicaux « Panne dans la guerre froide » et « La vie du rail ».

1 intégrale 12 CD : dans un coffret deluxe, les 10 albums CD + EP The Eye + CD raretés + DVD avec les films musicaux « Panne dans la guerre froide » et « La vie du rail »

BEST OF CD/DVD : CD best of 15 titres + DVD avec les 2 films de Roland Allard (Panne dans la Guerre Froide et La Vie du Rail).

BEST OF 2CD/DVD : CD best of 15 titres + CD raretés + DVD avec les 2 films de Roland Allard (Panne dans la Guerre Froide et La Vie du Rail).

mardi, 17 septembre 2019 15:39

Voca : aucun instrument et pourtant…

Après avoir traversé 40 pays et vendu plus de 3 millions de tickets dans le monde, le groupe originaire de la planète Voca est de retour après 4 ans d’absence… L’occasion de célébrer ses 10 ans avec le public !

Ce spectacle plein d'énergie et débordant d’humour vous propose plus de 100 tubes indémodables allant de Madonna à Michael Jackson en passant par Mozart !

Aucun instrument, aucun effet sonore, seulement 8 artistes sur scène mêlant chant a cappella et l’art du beat-box pour vous faire passer un moment inoubliable.

Une aventure musicale comme vous n’en avez encore jamais vécue !

Voca People se produira le mercredi 6 novembre au Théâtre Royal de Mons et le samedi 9 novembre 2019 au Forum de Liège !

mardi, 17 septembre 2019 15:37

Fibona au cœur du nouveau clip de Valeero !

Après une expérience fructueuse sur Charade en compagnie du réalisateur Thomas Mancuso, Valeero remet le couvert avec un clip dépeignant une ambiance toute liégeoise, où l’on suit la journée peu commune d’une jeune fille : Fibona.

Toujours dans la recherche et le travail du son et de l’image, le groupe revient en force mais en finesse.

Deuxième d’un triptyque, ce morceau empreint d’énergie féminine, emmène la formation vers de nouveaux horizons et exprime sa volonté de perpétuel renouvellement. Les rythmes se veulent dansants, les guitares sont modulées mais toujours présentes.

A découvrir ici 

Page 5 sur 75