• Une gonzesse en cavale…
    Une gonzesse en cavale… 1971, dans une chambre poussiéreuse du Chelsea Hôtel, derrière un écran de nicotine, Patti Smith et Sam Shepard grattent des…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Se connecter

Nos partenaires

Newsletter

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter !
Please wait

Le complice de Grand Corps Malade revient seul aux commandes !

Écrit par

Rappeur et slameur français, Rouda est un fervent défenseur de la langue française. Pionnier du mouvement slam, il est l'un des principaux passeurs d’une culture en ébullition qui vient en droite ligne du spoken word et de la tradition des joutes vocales. ​

Artiste prolifique, il multiplie les activités : tournées, créations, featurings, chroniques radio, écriture d’une série TV. Son parcours de globe-trotter l’emmène de Bujumbura à Caracas, de Bamako à Los Angeles, tandis qu’en France il anime régulièrement des ateliers d’écriture avec son collectif 129H.   

Après un duo remarqué sur le 1er album de Grand Corps Malade (« Parole du bout du monde »), Rouda sort son 1er album en 2008, chez Le Chant du Monde-Harmonia Mundi. Atteignant le chiffre de 10 000 exemplaires vendus, la sortie de « Musique des lettres » est saluée par la critique.

Après un EP digital en 2013 (À l’ombre des brindilles), Rouda grave un nouvel elpee en 2016 album chez Modulor. Entouré de ses amis Féfé et Oxmo Puccino, The French Guy offre 12 nouvelles tranches de vie qui respirent les sixties, la chanson et le rap.

Le 8 novembre 2019, Rouda publie un nouvel Ep : « Fatras ». 5 titres qui jouent avec la langue et le poème, s’amusant autant du maniement des mots que du statut d’artiste.

5 titres pour autant de photographies : de notre société tiraillée (« Fatras »), de notre besoin de poésie (« Que poème nous suive »), de notre urgence de dire (« Ça parle »), de nos envies de légèreté (« L’un de nous deux »), de nos désirs d’ailleurs (« Zanzibar »)… 

Avant la sortie de cinq titres, découvrez son clip consacré à « Avec » ici et l’univers familier de Rouda.

Lu 139 fois