Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Se connecter

Nos partenaires

Rien à voir avec Butch Cassidy…

Écrit par

Originaire du Canada, la magnétique Lou-Adriane Cassidy se fraie peu à peu un chemin pour devenir une référence de la chanson francophone. Si ses passages respectifs aux finales du Festival de la Chanson de Granby et des Francouvertes ont laissé son nom glisser d’une oreille à une autre, elle tisse depuis sa trajectoire avec assurance.

Fille de musiciens, mais aussi choriste auprès d’Hubert Lenoir, la chanteuse ne manque pas d’attirer l’attention. On a pu voir Lou-Adriance assumer pleinement la charge pesante de plusieurs grandes scènes, notamment celles du Festival d’été de Québec, des Francos de Montréal.

À seulement 21 ans, la jeune auteure-compositrice-interprète québécoise offre un premier album inspiré par la pop, le rock et la chanson française. « C’est la fin du monde à tous les jours » qui est à la fois riche et mélancolique parle du quotidien, de la vie, de la mort mais surtout beaucoup d’amour. Plus que jamais habitée par ce qui fait la singularité troublante de sa voix, Lou-Adriane fait la promesse de quelque chose de grand. La promesse de sonder le fond de nos entrailles, sans filtre, aucun…

Un extrait ? Alors, cliquez ici et découvrez « La fin du monde à tous les jours »... 

Lou-Adriane Cassidy se produira le vendredi 13 mars à Bruxelles au Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre. Pour plus d’infos voir ici

Lu 137 fois
FaLang translation system by Faboba