• Undervoid au crépuscule…
    Undervoid au crépuscule… Depuis sa formation en 2016, Undervoid progresse à un rythme aussi effréné que sa musique : pas moins de 4…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Laura Veirs au pied de la lettre…

Écrit par

Laura Veirs publiera son onzième opus solo, « My Echo », ce 23 octobre 2020. Lors des sessions, elle a reçu le concours de nombreux invités, dont Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et Matt Ward. Elle vient de partager deux morceaux sur la toile sous la forme de vidéos. Tout d’abord, « Burn Too Bright » (ici), inspiré de feu Richard Swift célèbre musicien et producteur. Et « Turquoise Walls » (). A propos du clip de « Burn to bright », Veirs précise : ‘En mars, je promenais mon chien dans le quartier en pensant à la façon de réaliser une vidéo cool avec de la craie de trottoir et ce concept m'est venu à l'esprit. Il a été tourné par Lance Bangs, sur le parking d'une église dans le nord-est de Portland.’

Au sujet de son elpee, elle a déclaré : ‘Une grande partie de mon nouvel album est consacrée à la désintégration, à la mort et à la nature éphémère des choses, donc la création - et le retrait de la nature - de ce dessin à la craie géante s'intègre bien dans le concept général de l’album’

Il s’agira de son onzième LP et il a été enregistré dans des conditions particulières. Laura raconte d’ailleurs : ‘J’ai participé à ‘Secret Poetry Group’, un collectif qui invite à écrire des poèmes, chaque mois, pendant un an. Beaucoup de mes poèmes se sont transformés en chansons pour cet album. Au moment du mixage de l'album, l'automne dernier, mon ex-mari et producteur Tucker Martine (NDR : c’est quand même lui qui a mis en forme le long playing) et moi avions décidé de nous séparer. Nous étions une grande équipe musicale pendant de nombreuses années mais nous avons eu du mal à être compatibles dans notre vie conjugale et familiale et cette lutte se reflète dans cet album…’

 

 

Lu 93 fois
FaLang translation system by Faboba