• Temps Calme sur Lille…
    Temps Calme sur Lille… Réunissant le guitariste Olivier Desmulliez (Ed Wood, L'Objet), le claviériste Samuel Allain (Black Bones) et le drummer Nicolas Degrande (Roken,…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Laval chante l’amour

Écrit par

Derrière Great Men with No Fear, se cache un seul homme, Frédéric Laval, bordelais de 28 ans et auteur-compositeur désormais exilé à Bruxelles.

Notre capitale est pour lui le terreau parfait d’une introspection, d’une prise de distance nécessaire et salutaire par rapport à son quotidien chahuté et à une société qui sans cesse s’affole. De loin, il observe la situation et traduit ses émotions en sons, en métaphores, en petites histoires teintées de mélodies folk forcément un peu mélancoliques.  

De la pudeur dans la voix, de la sensibilité dans l’écriture et derrière une guitare brute, principalement acoustique et des couches d’arrangements électronica saupoudrées au-dessus.  

Le superbe clip du titre 'Poems from Beirut' est disponible ici 

Il a réuni ses compositions dans un album intitulé "Old Loved Ones", enregistré depuis son home studio à Bruxelles et paru début 2020, petite collection de neuf titres aussi désarmants de beauté que lumineux d’espoir, à l’image de son premier single « Poems from Beirut » qui conte l’histoire d’une séparation entre une mère et son fils et la correspondance qu’ils pourraient avoir pour garder l’espoir et du courage en l’avenir.

Une chanson sur les conditions des femmes écrite l’an dernier, mais qui prend encore plus de sens au vu du récent drame vécu par la ville libanaise récemment.

Des chansons aux thématiques intemporelles, mais qui font écho à cette drôle de période que nous traversons. « Old Loved Ones » est un cri d’amour qui s’adresse à ces personnes âgées que l’on ne prend pas le temps d’assez voir, tête dans le guidon et pris que nous sommes dans notre quotidien de productivité. Une prise de conscience d’un bordel ambiant et de la remise au centre des vraies priorités. Une leçon de vie par des chansons d’amour tendre à la Sufjan Stevens ou Angelo De Augustine. What else ?

Lu 86 fois
FaLang translation system by Faboba