Goudi et Lubna Azabal dansent le tango de l’ennui…

Lubna Azabal est une actrice belge née à Bruxelles d'un père originaire du Maroc et d'une mère espagnole. Après avoir été dirigée par les grands noms du cinéma international, elle a remporté ‘Le Golden Globe’ pour le film ‘Paradise Now’. Lubna adore les…

logo_musiczine

Lorsque Komodor rencontre Moundrag…

Komodrag & The Mounodor est le fruit de la rencontre entre les formations bretonnes, Komodor et Moundrag. Le premier contact s’est produit lors d’un set de Komodor. Les deux membres de Moundrag décident de rejoindre le groupe sur scène, à la fin de leur live,…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

The Sisters Of Mercy - 09...
Acid Mothers Temple - Mag...

Live Spécial

Écrit par
&

11 mois, quasi jour pour jour, après la publication de leur excellent troisième LP « Unpatterns », James Ford et James Shaw, AKA Simian Mobile Disco, délivrent une nouvelle preuve de leur savoir-faire. Et pour cause, ‘live’, leur disque combine d’une traite quelques-uns des meilleurs morceaux de la discographie du duo. Quand ils ne produisent pas des tubes mondiaux ensemble ou en solo (les plus récents sont « Don’t Save Me » de Haim et « People Help The People » de Birdy, ainsi que des participations aux derniers Bat For Lashes, !!! et Little Boots), les Londoniens balancent du lourd, comme ce « Live », enregistré fin 2012, en Philadelphie. En une seule prise et sans chipotage post-enregistrement, siouplé !

En près de 70 minutes, Simian Mobile Disco ne fait qu’asseoir sa réputation de rouleau compresseur electro. A l’instar de leurs pérégrinations studios, le duo privilégie, sur les planches, les mélodies subtiles qui font triper aux beats putassiers nauséabonds. On note même quelques instants de grâce, et notamment les divins « Cerulean », « Sleep Deprivation », « Seraphim » et « Wooden ». Et, forcément, d’alléchantes invitations à se secouer l’arrière-train (« Aspic », « It’s The Beat », « Put Your Hands Together »). 

Grand laissé pour compte de ce « Live », « Temporary Pleasure », dont le souvenir n’est assuré ici que par « Cruel Intentions », interprété par Beth Ditto. A juste titre, tant le second LP du duo était anecdotique. Ce qui permet à Simian Mobile Disco de forger une setlist solide, sans temps mort. Un « Live » sans fioriture très chaudement recommandé aux aficionados du genre.

A voir, à vivre, lors de la prochaine édition du festival de Dour, le samedi 20 juillet

 

 

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Simian Mobile Disco
  • Genre: Electro/Hip-Hop
  • Label Prod: Delicacies / PiaS / N.E.W.S.
  • Date: 2013-04-15
  • Rating: 3
Lu 995 fois
Plus dans cette catégorie : « R.E.V.O. Kiasma »