Vendredi Minuit l’heure de Sofia Bolt…

Sofia Bolt est le projet de la musicienne, compositrice et productrice d'origine française Amélie Rousseaux. C'est à Los Angeles, où elle vit depuis son départ de Paris en 2017, qu'elle a enregistré son second elpee, « Vendredi Minuit », ce 10 mai 2024. Entre…

logo_musiczine

L’ostréiculture de Quivers…

La formation australienne Quivers sortira son troisième long playing, « Oyster cuts », ce 9 août 2024. Ses deux premier elpees ont été salués par les musicos de R.E.M. ! Faut dire que sa jangle pop rêveuse et délavée par le soleil est parfois susceptible de…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

DRAHLA
30 Seconds To Mars

My favorite picture of you Spécial

Écrit par
&

Agé de 72 balais, Guy Clark est chanteur/auteur/compositeur. Bien qu’originaire du Texas, il s’est établi, il y a bien longtemps. A Nashville, au Texas, très exactement. Il jouit d’une notoriété certaine sur la scène country et folk étasunienne. C’était un pote au défunt Townes Van Zandt. Son premier album est paru en 1975. Depuis, il en a gravé une bonne quinzaine. En 2011, Willie Nelson, Lyle Lovett, Rosanne Cash, Emmylou Harris, Steve Earle, Jerry Jeff Walker, Kris Kristofferson et bien d’autres disciples de l’Americana lui avaient rendu hommage à travers un double cd intitulé "This was for him : A tribute to Clark"…

Il y a quatre longues années qu’il n’avait plus publié d’album studio. Essentiellement acoustique, "My favorite picture of you" est un opus qui plonge ses racines dans l’Amérique profonde. L’elpee s’ouvre par "Cornmeal waltz". La voix de Guy est monocorde. Il s’accompagne à la sèche tout au long de cette valse légère, au cours de laquelle il nous parle de son plaisir à exécuter cette danse, au son d'un violon ! Guy a été marié pendant 40 ans à Susanna. Elle a quitté ce monde en 2012. Il a donc décidé de dédicacer cette œuvre à sa mémoire ; et en particulier sur le titre maître. La photographie préférée de sa compagne, il l’avait immortalisée à l’aide de son Polaroid, au cours des années 70 ; alors qu'elle rentrait chez elle, elle avait surpris Guy et son vieil ami Townes Van Zandt, complètement ivres… La plupart des chansons sont intimistes et racontent des histoires de la vie quotidienne, agrémentées de commentaires formulés par l'artiste. Dépouillées, elles véhiculent des sentiments de mélancolie et de tristesse plutôt que de bonheur ou de délire. De très belles compos qui ne se servent pour tout artifice que de cordes acoustiques et de violons. "El coyote" nous entraîne sur les routes du Mexique et du Texas. "Heroes" nous conte l'aventure de vétérans revenus transfigurés, mais qui se battent toujours avec leurs démons. Mandoline et banjo illuminent "Rain in Durango", une ballade country. "Death of Sis Draper" nous relate l’aventure dramatique de Sis, empoisonnée par sa partenaire, Kentucky Sue. "I'll show me" clôt l’elpee. Une tranche de folk blues au cours de laquelle Morgane Stapleton et Guy partagent les vocaux, alors que Shawn Camp saupoudre délicatement le tout à l’aide de sa guitare résonator. Un superbe album, mais certainement pas un hymne à la joie. 

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Guy Clark
  • Genre: Blues/Roots
  • Label Prod: Dualtone / Bertus / V2
  • Date: 2013-07-23
  • Rating: 4
Lu 600 fois
Plus dans cette catégorie : « Random Access Memory Between Places »