Jasper Steverlinck inspiré par Roy Orbison ?

Jasper Steverlinck vient de sortir un nouveau single. Il en parle : ‘« Nashville Tears » est l'une de ces chansons qui m'est venue à moi, instinctivement. Elle a coulé d'un seul jet, comme si la chanson s'était écrite toute seule. Elle évoque un moment très…

logo_musiczine

Les décibels de Chatte Royal…

Le premier elpee de Chatte Royal, « Mick Torres Plays Too Fucking Loud », paraîtra ce 8 mars 2024. Fondé en 2020 par Diego Di Vito, Dennis Vercauteren et François Hannecart, et rejoint par Téo Crommen en 2021, il compte deux Eps à son actif, « Septembre », en…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Depeche Mode - Sportpalei...
Civic

Curieux monde Spécial

Écrit par
&

« Curieux monde » constitue le 4ème album de Skarbone 14. Il fait suite à « Satellites », publié en 2009. Si le précédent opus impliquait toute une série de collaborateurs, le nouvel essai a été enregistré par le line up au grand complet (11 musicos !) En fait, le collectif a voulu retourner aux sources, en proposant des compos clairement sculptées dans le ska rock. Ce qui n’empêche pas le band d’adresser l’un ou l’autre clin d’œil aux rythmes latino (« Parmi tant d’autres »), au dixieland (« Anonymousse », hommage à la bière belge !) ou encore aux brass bands des Balkans (« De l’aube à l’amour »). Si les textes sont toujours aussi engagés (même la plage écrite dans la langue de Vondel, par un fan néerlandophone, « Tijden Veranderen »), dénonçant le racisme, vilipendant le capitalisme, se souciant de la déforestation, traitant de la crise économique (« Michel ou.. », un titre au cours duquel le phrasé du chanteur me rappelle curieusement « Je ne suis pas bien portant » de Gaston Ouvrard) ou encore de l’establishment, trois thèmes sortent des sentiers battus. Tout d’abord celui consacré au houblon susvisé, « 51B rue du port », en référence au Magasin 4, et la plage qui clôt l’opus, « Always look on the bright side of love », c'est-à-dire l’adaptation de la célèbre B.O. du film des Monty Python, ‘La Vie de Brian’. Largement cuivré, l’elpee met bien en exergue les talents du saxophoniste, des deux trompettistes et du tromboniste, qui s’accordent même ponctuellement un billet de sortie. Et pour que votre info soit complète sachez que c’est Rudy Coclet (Arno, An Pierlé, Sharko) qui s’est chargé de masteriser le tout au Jet Studio. Quant à la pochette, elle a de nouveau été illustrée par le graphiste Alex Mayo. 

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Skarbone 14
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Brokensilence / V-I-A Lactea
  • Date: 2013-06-21
  • Rating: 3
Lu 591 fois
Plus dans cette catégorie : « Self-Initiation The seer »