Jasper Steverlinck inspiré par Roy Orbison ?

Jasper Steverlinck vient de sortir un nouveau single. Il en parle : ‘« Nashville Tears » est l'une de ces chansons qui m'est venue à moi, instinctivement. Elle a coulé d'un seul jet, comme si la chanson s'était écrite toute seule. Elle évoque un moment très…

logo_musiczine

Glass Beams signe chez Ninja Tune

Glass Beams, groupe énigmatique établi à Melbourne, s'inspire de son héritage indien, infusant son psychédélisme serpentin d'instrumentations cosmiques et de polyrythmies du monde. Son premier album, « Mirage », enregistré en home studio, est une fusion…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Vive La Fête - 11/04/2024
mass_hysteria_ab_01

Latitude and 023 Spécial

Écrit par
&

« Latitude and 023 » n’est pas un mauvais disque. Et encore moins un bon.

Il a le malheur de se poster dans ce no man’s land où végètent tant de groupes, et ses coordonnées géographiques incomplètes ne nous permettent pas de le retrouver.

Cyniquement, on pourrait relever que sur le premier titre (« Identify »), le chanteur déclare ‘don’t waste your time’, ce qui pourrait passer pour une subtile mise en garde.

Pour le reste, Slow Earth fait aussi bien / mal (biffez la mention inutile) que pléthore de groupes actuels.

Soit une résurgence nineties un brin catchy, un brin maniérée, surproduite et au final assez plate.

Mention spéciale à la très vilaine pochette qui illustre pourtant admirablement l’avenir de ce groupe. 

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Slow Earth
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Autoproduction (Promo Five Roses)
  • Date: 2013-05-06
  • Rating: 2
Lu 629 fois
Plus dans cette catégorie : « Stiff Made up mind »