logo_musiczine

Un accord de piano lève le voile sur une mélodie épurée, Sïan Able erre dans une rue bruxelloise éclairée à la lueur des réverbères. Sa voix contrastée accompagne la mélodie qui s'intensifie au fil des refrains, c'est frissonnant et envoûtant. « The Ones Who…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Wisdom of Crowds Spécial

Écrit par
&

Bruce Soord, tête pensante de Pineapple Thief, et Jonas Renkse, fondateur et chanteur de Katatonia, ont donc décidé d’enregistrer ensemble. Et « Wisdom of crowds » constitue le résultat de leur collaboration. Paradoxalement, à première écoute, on pense à la rencontre entre Archive et Depeche Mode. Mais les nuances sont bien plus subtiles qu’elles n’y paraissent. D’abord le poids de l’électro est quand même conséquent. Sans pour autant négliger les parties de guitare. Atmosphériques sur les plages les plus mélancoliques. A l’instar des ballades « Pretend » et « Centre of gravity ». Percutantes lors des pistes à caractère indus. Comme sur « The light » et « Radio star ». Acoustiques également. Sur « Frozen north », une piste violentée par des envolées indus puissantes auxquelles viennent se joindre des interventions de violon. L’opus recèle des plages qui seraient probablement devenues des hits, si elles avaient été interprétées par Depeche Mode. Et je pense tout particulièrement à « Pleasure » ou au discoïde « Slacked naked », des titres sur lesquels la voix de Jonas emprunte certaines inflexions à Dave Gahan, alors qu’en général son timbre campe un hybride entre Guy Garvey (Elbow) et Paddy McAloon (Prefab Sprout). Le disque s’achève par une longue plage de 12’, une compo qui fait un peu la synthèse de l’œuvre, tout en lorgnant vers Paradise Lost. Ah, oui, il y a un bonus track. Encore une ballade. Pas vraiment utile. Sans quoi, si ce « Wisdom of Crowds » ne brille pas par son originalité, il reste agréable à écouter…

 

Informations supplémentaires

Lu 360 fois
Plus dans cette catégorie : « Mish Maoul Everybody’s got it easy but me »