Sages Comme Des Sauvages face à l’obsolescence programmée…

« Répare ou Pas », premier single issu du troisième album de Sages Comme Des Sauvages est un hymne en forme de question. On le répare ou pas ? Face à un monde plein de vices de fabrication et de malfaçons, le duo se demande si ça vaut encore la peine de…

logo_musiczine

Une petite souris dans le Corridor…

Corridor sortira son nouvel elpee, « Mimi », le 26 avril 2024. Réunissant 8 plages, il recèlera des pièces maîtresses telles que "Jump Cut", "Mon Argent" et "Mourir Demain". Il a été masterisé par Heba Kadry Mastering, à Brooklyn. Toutes les chansons de «…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Civic
DAF - Bimfest 2023

Dormant Heart Spécial

Écrit par
&

L’arrivée du nouvel album de Sylosis, « Dormant Heart », devrait marquer le début de cette année 2015. Leur quatrième elpee studio est cependant le fruit d’une expérience qui aurait pu mal tourner. En effet, alors qu’il tournait en compagnie de Devil Driver et Trivium en 2013, le groupe anglais se crashe en voiture. Pas de grosses blessures mais un traumatisme qui se transformera en catalyseur pour le band. Et « Dormant Heart » en est ce fruit.

« Where the Wolves Come to Die » ouvre l’elpee. Lourdes, les guitares et la batterie plantent le décor. Les growls de Josh Middleton viennent se poser sur cet ensemble, annonçant petit à petit la bataille à engager. On sent la puissance contrôlée. Le tableau est décrit, les hostilités peuvent commencer. « Victims and Pawns » donne le ton de la composition ; le rythme de la batterie est désormais beaucoup plus rapide. Les guitares sont présentes à l’avant-plan, se mêlant harmonieusement aux parties vocales, une alchimie mise au service de la face épique de cet opus. Les drums, soudainement mis en avant, font régulièrement penser à une avancée d’orques en plein champ de bataille. L’ambiance est froide, sombre, vacillant entre la rage et la peur de l’inconnu. Un combat à mener sans absolument savoir quelle en sera la finalité. ‘C’est l’album le plus agressif et intense que nous ayons fait, mais tout en restant épique, mélodique, et progressif. C’est notre marque de fabrique. C’est un album très lugubre et atmosphérique. On a traversé beaucoup de choses, que ce soit individuellement ou avec le groupe.’ Une ambiance noire qui déteint même sur la pochette du long playing, arborant deux personnes encapuchonnées, l’une au visage dissimulé, symbole de la grande faucheuse, l’autre à visage féminin. Prête à sacrifier un mouton, elle tient un couteau. Le tout au milieu d’un paysage gelé, entremêlé de ronces et de racines. Tout un programme ! Toujours selon le frontmen de Sylosis, le titre de l’elpee, « Dormant Heart », se réfère aux personnes qui traversent la vie en autopilote, qui suivent la masse et acceptent les événements tels qu’ils sont, parce que c’est la tradition, au lieu de tenter de voir le monde de ses propres yeux et de penser par soi-même. Mention spéciale au morceau final, « Quiscent », qui signe là, essentiellement en chant clair, cette exploration au cœur de l’humain, évoquant agréablement Opeth dans ses compostions les plus paisibles.

Cet album est impossible à ranger dans tel ou tel tiroir de la grande bibliothèque du Metal. Beaucoup de styles s’y retrouvent, s’y mélangent afin de créer un ensemble dense et très bien réussi. Mais il nécessite du temps et de l’attention afin d’en apprécier les subtilités. Une écoute passive ne procurerait qu’une approche en surface. Il n’y pas le choix, il faut prendre le temps, c’est d’ailleurs le cœur même de cette plaque. Une pièce intéressante pour les fans de Metal qui apprécient plonger dans une ambiance pour y écouter une histoire. Et elle dure une heure. Une immersion dans une douleur nécessaire afin d’atteindre un dépassement de soi. A  voir si le band parviendra à transcender de la même manière son public, quand il montera sur les planches.

Sortie prévue le 23 janvier 2015

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Sylosis
  • Genre: Metal/Prog/Noise
  • Label Prod: Nuclear Blast
  • Date: 2015-01-23
  • Rating: 4
Lu 1082 fois
Plus dans cette catégorie : « Derrière les mots Algo Salvaje »