Sages Comme Des Sauvages face à l’obsolescence programmée…

« Répare ou Pas », premier single issu du troisième album de Sages Comme Des Sauvages est un hymne en forme de question. On le répare ou pas ? Face à un monde plein de vices de fabrication et de malfaçons, le duo se demande si ça vaut encore la peine de…

logo_musiczine

Une petite souris dans le Corridor…

Corridor sortira son nouvel elpee, « Mimi », le 26 avril 2024. Réunissant 8 plages, il recèlera des pièces maîtresses telles que "Jump Cut", "Mon Argent" et "Mourir Demain". Il a été masterisé par Heba Kadry Mastering, à Brooklyn. Toutes les chansons de «…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

slift_aeronef_05
Manu Chao - Bau-huis

Eastland Tales - Part I Spécial

Écrit par
&

Theosophy est un groupe de Black Metal originaire de Barnaoul, ville de Sibérie en Russie. Fondé en 2004 par Phantom, l’actuelle bassiste/vocaliste du quintet, le band a cependant dû attendre l’année 2007 pour commencer à faire ses premiers pas, en enregistrant sa première démo cinq titres. Sept ans plus tard, les Russes sont de retour en publiant un troisième album studio intitulé « Eastland Tales– Part I ».

Dès l’entame du cd, une première constatation s’impose : Immortal, groupe mythique du Black Metal norvégien des années ‘90, a lourdement inspiré Theosophy. Les premières notes de « Pandemonium », morceau d’ouverture de l’elpee, on a l’impression d’entendre le « Withstand the Fall of Time » des Norvégiens. Que ce soit au niveau de la musique (quoi qu’un tout petit peu plus lente) ou des vocaux.

Soit… Ce n’est pas nouveau que le Black Metal engendre fréquemment toute une série de clones. Cet elpee ne sera donc pas une révélation du genre mais une perpétuation de ce qui a déjà été réalisé dans le style. Ambiance lourde et froide, un son cru (mais pas raw, les morceaux sont tout à fait audibles), des guitares rapides, une voix nasillarde et écorchée, tout y est pour répondre aux exigences du genre. La pochette ne laisse pas davantage de place au doute, invoquant un fond enneigé en arrière-plan, un crâne et un vieux bouclier en avant-plan. L’intérieur du livret ne recèle pas les paroles des morceaux (un classique aussi…) mais bien des photos des membres maquillés du traditionnel corpse-paint (à l’exception du rebelle guitariste K.K., qui a quitté le groupe, fin décembre). Petit clin d’œil au batteur qui en profite pour remercier sa maman de lui avoir acheté sa batterie et d’avoir été si patiente pendant qu’il s’exerçait aux blastbeats à la maison. Le paradoxe entre la photo du musicien grimé et le contenu du message a quelque chose de… touchant.

Mais qu’on ne se méprenne pas : on passe un bon moment à l’écoute de cet LP. Les morceaux ont de la force, ils dégagent une puissance froide et génèrent l’ambiance recherchée par tout amateur de Black Metal. Arrivé à la fin de l’opus, la conclusion ‘un de plus’ reste de mise, mais on a néanmoins passé un bon moment (40 minutes) et on se plait à se remémorer un Immortal qui n’a plus donné signe de vie, depuis maintenant cinq ans. Quant à savoir s’il n’est pas dès lors préférable d’écouter l’original... On regrettera en outre l’absence d’une touche musicale locale russe que les musiciens auraient pu apporter. Peut-être à retrouver plus tard dans le deuxième volume de cette série ?

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Theosophy
  • Genre: Metal/Prog/Noise
  • Label Prod: No Colours
  • Date: 2014-01-07
  • Rating: 2
Lu 868 fois
Plus dans cette catégorie : « Peach Rock Or Bust »