Un kit de survie pour Bertrand Betsch…

Au crépuscule du grand et joyeux ballet de ses 19 précédents ouvrages, l’exubérant Bertrand Betsch s’inscrit, une nouvelle fois, dans ce qu’il fait de mieux : la belle chanson française en première lecture, l’ironie ensuite, la justesse enfin. Comme toujours,…

logo_musiczine

Une lune de nacre éclaire And Also The Trees…

« Mother-of-pearl moon », le nouvel elpee d’And Also The Trees, paraîtra ce 23 février 2024. Nés d'une série d'improvisations à la guitare électrique, de Justin Jones avant et après l'aube, pendant un mois de solitude en 2020, les morceaux se sont ensuite…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Egyptian Blue
ufomammut_4ad_07

Last Call to the Void Spécial

Écrit par
&

« I have no god » est une affirmation qui plante bien le décor de « Last Call to the Void », second album studio des Belges d’Exuviated. Pas de fioritures, le ton est donné dès le départ : le Death Metal est de rigueur. Issue d’outre-tombe, la voix gutturale et mise en avant-plan et installe directement une ambiance lourde et écrasante, sensation oppressante accentuée par des interventions de drums rapides et soutenus. Ça blaste ! Quelques passages bienvenus de guitare claire procurent cependant une lucarne aux compositions. Autant une respiration qu’une échappée épique. Une combinaison certes efficace, mais qui, à force d’être exploitée sur la plupart des morceaux, perd de sa puissance et tend à devenir répétitive et linéaire. Quelques parenthèses intéressantes viennent néanmoins donner un coup dans la fourmilière, tels que « Black Empty Faces » aux accents de Grindcore ou encore le morceau maître « Last Call to the Void », plage plus atmosphérique, frôlant parfois le Black Metal et libérant une rage combative entraînante. Certainement la chanson la plus complexe et la plus aboutie de cet LP.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le potentiel est présent. Si on se contente de vouloir écouter un bon album de Death Metal, cette première salve balancée par ces musiciens originaires de Marche en Famenne ne devrait pas décevoir. Si par contre c’est l’originalité qui prime (NDR : ce qui fait qu’un groupe se détache des autres du même genre), il faudra certes encore un peu attendre. Tout est dans la marmite mortuaire, il n’y a plus qu’à modifier les quantités d’ingrédients et le poison pourrait se révéler d’une redoutable efficacité.

Informations supplémentaires

  • Band Name: Exuviated
  • Genre: Metal/Prog/Noise
  • Label Prod: Spinal
  • Date: 2015-11-20
  • Rating: 3
Lu 915 fois
Plus dans cette catégorie : « Bones Fifty shades of blue »