Un kit de survie pour Bertrand Betsch…

Au crépuscule du grand et joyeux ballet de ses 19 précédents ouvrages, l’exubérant Bertrand Betsch s’inscrit, une nouvelle fois, dans ce qu’il fait de mieux : la belle chanson française en première lecture, l’ironie ensuite, la justesse enfin. Comme toujours,…

logo_musiczine

Le 7ème art soviétique inspire Bodega…

Le nouveau long playing de Bodega "Our brand could be yr life" paraîtra ce 12 avril 2024. En fait, il s’agit d’un ‘remake’ de l'unique LP de Bodega Bay, l'ancien groupe de Ben et Nikki, un disque auto-édité de 33 titres qui remonte à 2015. Sur cette nouvelle…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Enter Shikari - Ancienne ...
mass_hysteria_ab_10

Turning Dragon Spécial

Écrit par Antoine Verhoeven
&

Tout comme Autechre, Chris Clark, a toujours illuminé de son doigté magique le label londonien Warp. Autre point commun, Chris Clark, devenu Clark depuis « Body Riddle », cultive, comme ses compatriotes de la péninsule anglaise, cette obsédante manie de vouloir scruter les horizons les plus étranges et les plus dérangeants de l’univers électronique. Depuis son exil sur les terres berlinoises, Clark ne cesse de fouiller les sonorités typiquement germaniques, minimalistes, froides mais surtout techniques. Valeur sûre et montante de la scène électro, Clark est un des rares producteurs à pouvoir concentrer un tel déluge de sonorités afin de créer une atmosphère glauque et malsaine.

Son quatrième opus, « Turning Dragon », nous projette dans une nouvelle dimension, une dimension susceptible de révolutionner les dancefloors. Et ici, pas question de se planter, car la danse s’opère sur le fil du rasoir, et la moindre chute risque d’être fatale. Il faut des nerfs solides et un corps résistant pour pouvoir aborder ce dragon qui n’attend qu’une seule chose, vous cracher ses flammes brûlantes à la face. Et des titres tels que « New Year Storm », « Volcan Veins » ou encore « Penultimate Persian », en sont les plus belles illustrations. Mais pour affronter ce véritable cauchemar électronique, il faut avoir l’esprit libre de toute pensée obscure, car le climat entretenu tout au long de cet opus est sombre, blafard, pathétique. Clark pousse même le machiavélisme à communiquer une sensation de tension et d’agressivité mentale. Le son schizophrénique de l’Anglais Chris Clark est même susceptible de créer la dépendance, jusqu’à vous en rendre malade. Dangereux, ce « Turning Dragon » entretient la confusion des cerveaux et vous pénètre jusqu’au plus profond de votre conscience. (NDLR : Au secours !)

Informations supplémentaires

  • Band Name: Clark (Chris Clark)
  • Genre: Electro/Hip-Hop
  • Label Prod: Warp / Rough Trade
  • Date: 2008-01-28
  • Rating: 4
Lu 1000 fois