Formidable guerrier psychique, canalisateur du mystique et partisan d'une quête spirituelle qui transcende ce royaume, Goat reste un groupe empreint de mystère. Depuis ses origines insondables dans le village suédois de Korpilombo, il a parcouru les scènes et…

Le randonneur…

Calexico vient de sortir un nouveau titre qui rappelle ses débuts. Intitulé "Rambler", il…

logo_musiczine

Sang Froid, c’est un trio nantais réunissant des membres de Regarde les Hommes Tomber et de The Veil. Il sortira un Ep éponyme, ce 7 octobre. Passionné par le rock gothique, la new et cold wave, la formation reconnaît pour influences majeures, Cocteau Twins,…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Begin To Hope Spécial

Écrit par
&

Conteuse hors pair au parcours atypique, Regina Spektor (ce nom !) a du prendre son mal en patience. Après avoir occupé de nombreux soirs la scène d’un piano-bar dans lequel elle revendait des démos pour arrondir ses fins de mois, la post-adolescente (19 ans à l’époque) autoproduira ses deux premiers essais, « 11:11 » et « Soviet Kitsch ». Elle signera ensuite auprès du label Sire Records, filiale de Warner Music, qui tentera de donner une seconde vie commerciale à un « Soviet Kitsch » à nouveau très injustement ignoré par la critique. Début 2006, Warner voit en elle une potentielle vache à lait et décide de lui consacrer une promo à la hauteur de son talent. Les perles de ses travaux antérieurs se retrouveront donc compilés sur « Mary Ann Meets The Gravediggers and Other Short Stories » qui se frayera un chemin vers les oreilles attentives des critiques et du public. Enfin.

Satisfaits du succès généré par ce recueil, la jeune Russe juive du Bronx (rien que ça !) et son label précipitent la sortie de sa nouvelle plaque, « Begin To Hope ». Une petite merveille. Si quelques similarités entre Fiona Apple et Regina Spektor subsistent, il est aujourd’hui plus difficile de les démasquer. Qualifiée par la presse américaine d’anti-folk, la musique de la Russe ne se résume pas à un simple contre-courant. Les compositions abruptes de « Begin to Hope » sont un microcosme à elles seules. Un petit univers théâtral cosy où l’auditeur devient témoin, malgré lui, des frasques verbales d’une narratrice à la fois exubérante et attachante. Du trippant « 20 Years Of Snow » à l’affirmation de ses racines russes sur un bouleversant « Après Moi », Regina et son piano captivent. Ce qui suffit à notre bonheur.

 

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: Regina Spektor
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Sire / Warner Music
  • Date: 2006-10-03
  • Rating: 0
Lu 471 fois
Plus dans cette catégorie : « Year of the Crow Us against the crown »