Benny Sings est un artiste batave, dont le dernier elpee, « Music », paru en 2021, avait reçu le concours de Mac DeMarco,Tom Misch et PJ Morton, entre autres. Il nous revient avec un nouveau single, « The only one », pour lequel il a bénéficié de la…

logo_musiczine

Grand Corps Malade, Ben Mazué et Gaël Faye décident de miser sur l’éphémère afin de produire un objet musical né du désir de croiser leurs rimes et leurs émois. Chacun des trois frères de cœur a eu la superbe intuition de prendre le temps, pour mieux le…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Mariachi El Bronx Spécial

Écrit par Taï
&

Surprenant ! Qui aurait pu imaginer qu’un jour, un groupe punk californien s’intéresserait à la musique mariachi ? Pas votre serviteur, en tout cas ! Bref, The Bronx est donc la formation qui a eu l’audace de tenter ce challenge. Sur cet elpee éponyme. Et puis en rebaptisant tout simplement ce projet Mariachi El Bronx.

Fondé à Los Angeles, il y a 6 ans, The Bronx s’est rapidement forgé une place de choix sur la scène punk californienne. Véritables écorchés vifs, ses musiciens sont reconnus pour leurs prestations sauvages, soutenues par un volume sonore puissant. Après avoir concocté trois albums particulièrement décapants, le groupe a décidé de s’accorder une petite bouffée d’air frais. Comment ? En fondant son alter-ego hispanophone : Mariachi El Bronx. En 2007. Mais le line up va cependant s’enrichir. Tout d’abord de Vincent Hidalgo, le fils de David Hidalgo des mythiques Los Lobos (« La Bamba »). Il rejoint le groupe fin de la même année et aide les membres du groupe à baliser leur changement de cap. Puis Alfredo Ortiz (Beasties Boys/Money Mark). Aux percussions. Et la mayonnaise prend. Mais finalement, ce n’est qu’une demi-surprise, car on oublie trop facilement que la musique californienne ne se limite pas au punk et au rock. Elle intègre également la tradition mexicaine. Le Mexique n’est pas loin. Et puis les Blancs non hispaniques représentent moins de 50 % de la population de cet Etat.

Mais venons-en à cet elpee. Qui a tout d’abord le bon goût d’éviter le pastiche. Ou de sombrer dans la world music. La voix de Matt Caughtran s’intègre impeccablement à l’expression sonore. Et les drums puissants mais toujours aussi complexes de Jorma Vik apportent ce petit plus qui fait la différence. Le titre maître et « Sleepwalking » en sont probablement les plus beaux exemples.

Cet opus est une belle réussite. Un défi réussi par une équipe dont on n’aurait jamais soupçonné l’existence d’un tel esprit d’ouverture. D’ailleurs, qui aurait pu un jour imaginer que les plus dignes héritiers de Calexico soient des punks déjantés débarquant de Los Angeles ? ‘Felicitaciones Gringos’ ! Il paraît que The Bronx incorporera certaines chansons de cet opus dans son répertoire, lors de ses prestations live. Pour notre plus grand plaisir, assurément…

Informations supplémentaires

  • Band Name: Mariachi El Bronx
  • Genre: Pop/Rock
  • Label Prod: Swami / Wichita / V2
  • Date: 2009-09-01
  • Rating: 4
Lu 773 fois
Plus dans cette catégorie : « Buddy Whittington Fallen »