logo_musiczine

Le venin de Judith Hill...

Chanteuse, compositrice et multi-instrumentiste, Juidith Hill, sortira son nouvel opus, « Letters From A Black Widow » le 12 avril 2024. Un album taillé en 12 pièces qui présente une histoire fascinante oscillant de la douleur privée à la transcendance…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Zara Larsson 25-02-2024
Shaka Ponk - 14/03/2024
Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

dimanche, 23 septembre 2007 13:21

The Libertines : un best of

“The Best of the Libertines”est annoncé pour le 29 octobre.

Tracklisting:

1. Up The Bracket

2. Time For Heroes

3. Mayday

4. Don't Look Back Into The Sun

5. Tell The King

6. What Katie Did

7. Can't Stand Me Now

8. What A Waster

9. The Delaney

10. Boys In The Band

11. Death On The Stairs

12. I Get Along

13. What Became Of The Likely Lads?

Pour plus d’infos : http://www.thelibertines.org.uk

 

 

jeudi, 20 septembre 2007 16:18

Patrick Watson : le nouvel album est sorti

Le nouvel opus de Patrick Watson s’intitule « Close to paradise ». C’est son deuxième et il fait suite à « Just another ordinary day » paru en 2003.

Il se produira le 29 octobre au Depot à Louvain.

Tracklisting :

1. Close To Paradise 

2. Daydreamer 

3. Slip Into Your Skin 

4. Giver 

5. Weight Of The World 

6. Storm 

7. Mr. Tom 

8. Luscious Life 

9. Drifters 

10. Man Under The Sea 

11. Great Escape 

12. Sleeping Beauty 

13. Bright Shiny Lights 

Pour regarder la video de “Man under the sea”:

http://www.youtube.com/watch?v=PNhnuuNOoGg

Pour plus d’infos : http://www.patrickwatson.net

 

Auteur d’une prestation remarquée lors de la dernière édition des Francofolies de Spa, Saint André vient d’enregistrer son premier opus. Produit par Ian Caple (Tindersticks, Bashung, etc.), il sera dans les bacs le 2 septembre et s’intitule « Le Grand Soir ». Signé par le même label qu’Eté 67 et Saule & les Pleureurs, Saint André devrait plaire aux aficionados de Raphaël. Donc une majorité de filles. A cause de Jean-Charles Santini. Pour son physique, mais également sa voix. Pourtant, cet artiste d’origine corse est avant tout auteur, compositeur, guitariste et pianiste. Bref, un talent complet. Saint André évolue dans un registre sis à mi-chemin entre chanson française et pop, moderne et classique.

Saint André jouera en première partie d'AaRON le 26 novembre au Cirque Royal (org. Botanique) de Bruxelles. Il sera à la Boule Noire à Paris le 25 septembre et aux Musicales à Bastia le 11 octobre.

Pas mal d'eau a coulé sous les ponts depuis la participation de Saint André au concours "Musique à la française" en 2005. Le groupe a donné quelques concerts remarqués dont un show-case mémorable aux Francofolies de Spa cette année. Saint André sort un premier single "Un autre que moi" qui s'installe dans les playlists de Belgique et de France (en rotation forte sur Europe 2!), tourne un clip a Montréal qui vient d'être Coup de coeur de M6 (40 passages semaine). Il sortira, ce 28 septembre sur le label 30 Février, son premier album "Le grand soir" enregistré cet hiver à Bruxelles et mixé au printemps par Ian Caple, un British que l'on retrouve derrière Tindersticks, Suede ou Tricky mais aussi derrière des albums en français comme Bashung, Autour de Lucie ou Yann Tiersen. Saint André est un groupe liégeois dont les titres sont composés par Jean-Charles Santini, un jeune corse de talent, installé à Liège, auteur compositeur, et multi instrumentiste. L'album paraîtra en France à la fin octobre sur le label Wagram. (communiqué de presse)

Pour en savoir plus, je vous invite à regarder le clip vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=xMhe9ZyHty4

 

 

"The world has made me the man of my dreams", nouvel opus de Meshell Ndegeocello est dans les bacs depuis le 3 septembre 2007. Il s’agit de son septième opus. Pour qu'il n'y ait aucune confusion possible, rappelons l’essentiel : Meshell est née en Allemagne, a été élevée à Washington D.C., était sous contrat à 23 ans et a reçu 9 nominations aux Grammy Awards.

Elle se produira en concert le 25 novembre 2007 à l’Elysée-Montmartre.

Tracklisting :

1. Haditha 

2. Sloganeer 

3. Evolution 

4. Virgo 

5. Lovely Lovely 

6. Elliptical 

7. Shirk 

8. Article 3 

9. Michelle Johnson 

10. Headline 

11. Solomon 

12. Relief A Stripper Classic 

Pour regarder la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=y_Fh6eOsyXs

http://www.dailymotion.com/jeansanteuil/video/x32s4a_meshell-ndegeocello-the-sloganeer-p_music

http://www.wat.tv/playlist/467571/video/660397/attitude-Meshell-Ndegeocello-The-Slaganeer-Paradise.html

 

Pour plus d’infos : http://www.meshell.com

jeudi, 20 septembre 2007 16:18

Mattafix : un single pour le Darfour

Le nouveau single de Mattafix s’intitule "Living Darfour" et il entièrement dévoué à la cause du Darfour. Tous les bénéfices de ce single seront entièrement reversés à Oxfam pour le Darfour. De nombreuse personnalité ont contribué à ce projet dont Matt Damon, Desmond Tutu, Elle MacPhesron, The Black Eyed Peas et Mick Jagger. Ce dernier a d’ailleurs permis à Mattafix de réaliser le clip de "Living Darfour": 

http://www.youtube.com/watch?v=JJtvNHPWUO8

 

Le dernier opus de Daho, « Réévolution » date déjà d’il y a quatre ans. Enregistré entre Paris, Barcelone, Ibiza et Londres, il a notamment reçu le concours de son amie Edith Fambuena (Les Valentins). Ce nouveau projet devrait dévoiler une facette plus intime et introspective de l’artiste. Il devrait sortir en novembre. En attendant le titre de l’opus qui n’a pas encore été défini, Daho a sorti un single. Intitulé « L’invitation », il est disponible pour écoute sur MySpace :

http://www.myspace.com/etiennedaho

Pour plus d’infos : http://www.etiennedaho.com

jeudi, 20 septembre 2007 16:16

Dominique A : un album ‘live’

Après 15 ans de carrière, "Sur nos forces motrices" constituera le premier disque ‘live’ de Dominique A, un exercice de style qu’il avait déjà tenté, mais sans le concrétiser. Soutenu par les mêmes musiciens qui avaient participé à la confection de "L'Horizon", il a donc enfin réussi cette entreprise de concocter ce fameux ‘live’. Les titres choisis sont issus de quatre concerts différents et le résultat est finalement très proche d’un ‘best of.’ « Sur nos forces motrices » : sortie le 15 octobre.

Tracklisting :

1. L’amour

2. La Relève

3. Bowling

4. Le courage des oiseaux

5. Pour la peau

6. Exit

7. Marina Tsvétaéva

8. La mémoire neuve

9. Antonia

10. Tout sera comme avant

11. Music Hall

12. Revoir les choses

13. L’horizon

14. Le commerce de l’eau

15. Empty white blues

Pour en savoir plus : http://www.commentcertainsvivent.com

 

 

mardi, 18 septembre 2007 21:34

The stars look different from down here

Les Cosmic Rough Riders en sont déjà à leur sixième album. Un trio glasgowégien qui pratique de la britpop. Ou pour être moins caustique de la britrock. Un style pour l’instant totalement daté et systématiquement descendu en flammes par la critique. Suivant l’adage, on finit toujours par brûler ce qu’on a adoré… Partageant la sensibilité mélodique des Elbow, Coldplay, Travis, Doves et consorts, tout en vouant une grande admiration aux Beatles, les C.R.R. ne sont donc plus dans l’air de temps et leur « The stars look different from down here » risque donc fort d’être voué aux gémonies. Alors allez comprendre pourquoi, j’ai éprouvé énormément de satisfaction en écoutant cet opus. Probablement à cause des cordes de guitare chatoyantes, bringuebalantes, des mélodies contagieuses et des harmonies vocales limpides. Du tempo new wave exaltant l’épique « When you come around », de la fraîcheur émanant de l’hymnique « Lost in America » et du swing serpentant tout au long du jazzyfiant « Love won’t free me » (deux morceaux à siffloter sous la douche!). Sans oublier le très beau titre maître qui clôture l’album, une chanson réduite au piano et à la voix. Et puis parce que dehors il pleut, il fait gris ; et ce disque était un rayon de soleil sur ma platine. Mais ne le dites à personne…

mardi, 18 septembre 2007 21:01

Lies for the liars

“Lies for the liars” constitue le troisième opus de The Used, un quatuor américain dont la musique est le fruit d’un mélange de ‘screamo’, de punk, de hard et d’émo. Une formation qui navigue dans des eaux sonores déjà fréquentées par My Chemical Romance, AFI ou encore Black Parade. Simplement, leur nouvel album offre une palette instrumentale plus large (violons, cuivres, piano, etc.), jouit d’arrangements plus sophistiqués, recèle davantage de samples, et implique des tas d’overdubs ou autres bidouillages électroniques. A l’instar des deux premiers elpees, « Lies for the liars » a bénéficié du concours de John Feldman (Goldfinger, Story of The Year, Good Charlotte, The Matches) à la production. Mais le résultat est loin d’être convainquant. En fait, malgré la voix râpeuse de Ben McCracken, le métal de The Used est aussi redoutable que celui de Bon Jovi. Et les ballades sont encore moins venimeuses que celles des Scorpions ; « Smother me », le titre final aurait même pu figurer au répertoire d’un Billy Idol. Quant aux harmonies vocales, elles ont beau être très soignées, elles évoluent à des années lumières d’un Queen auquel le groupe pourtant se réfère. Bref, pas de quoi fouetter un chat, même sur « Paralysed » au cours duquel The Used pompe le refrain du « Love cats » de Cure pour le transformer en fer blanc…

mardi, 18 septembre 2007 20:48

Transmissions

Classic Rock Productions avait aligné toute une série de DVDs consacrés à des légendes du rock. L’originalité ne procédait pas de l’immortalisation de concerts ou d’un historique de ces formations ou artistes, mais bien d’une analyse critique d’elpees parus au cours d’une période bien définie. Des musiciens, des critiques ou des journalistes musicaux avaient ainsi participé à ce projet. Cette nouvelle série s’intéresse à nouveau aux monuments de l’histoire du rock, mais sous une forme différente, puisque si l’un ou l’autre clip leur sont consacrés, l’essentiel de l’objectif est concentré sur l’audio. Pour Nirvana, on a ainsi droit au célèbre live KAOS FM radiodiffusé le 17 avril 1987. Remasterisé, il est ici reproduit en intégralité ! En bonus figure également le fameux concert ‘Saturday Night Live’ enregistré aux Etats Unis en 1992 et 1993. Il recèle des versions proposées en avant-première des albums « Nevermind » et « In Utero », à la fois sous forme audio et vidéo. Le CD est inséré dans un magnifique livret de 72 pages dans lequel figurent une biographie historique et une analyse approfondie titre par titre de tous les albums studio de Nirvana ; le tout enrichi de nombreuses photographies pratiquement introuvables. Un opus indispensable pour tous les fans de la bande au défunt Kurt Cobain !