Yes SIHR !

Après quelques concerts / projections improvisés en duo, au Caire et à Beyrouth, pour les rencontres d’Arles, le centre photographique de Lille ou la revue belge Halogénure, Dargent et Oberland s’associent aux francs-tireurs Elieh et Halal pour un manifeste…

logo_musiczine

Le flux existentiel de Maxïmo Park…

Maxïmo Park publiera son nouvel elpee « Stream Of Life », ce 27 septembre 2024. L’information du huitième album studio du groupe arrive en même temps que la sortie du premier single, « Your Own Worst Enemy ». Pour préparer » Stream Of Life », la formation…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

The Sisters Of Mercy - 09...
Acid Mothers Temple - Mag...

En poussant la porte du saloon… Spécial

Écrit par - -

The Lumineers est une formation issue de Denver, dans le Colorado. Si la formation n’a publié qu’un seul elpee à ce jour, un opus éponyme paru en avril 2012, elle a surtout décroché un succès radiophonique étonnant, grâce à « Ho Hey », un single qui a même été disque de platine aux States et au Canada. Pas étonnant dès lors qu’elle ait rempli sans mal, le Grand Mix, ce samedi 9 mars, à Tourcoing.

Et lorsque le New-yorkais Langhorne Slim ouvre le bal, la salle est déjà comble. Des conditions pas nécessairement faciles pour un supporting act, quand il s’agit de chauffer l’ambiance. Et bien l’americana de ce vieux briscard yankee est parvenu à capter l’attention de l’auditoire. Enfin, lui et son backing band. Sa voix de crooner du Midwest couplées aux envolées irrésistibles du banjo a conquis, même les plus sceptiques…

La bande à Wesley Schultz (voix et guitare) et Jeremiah Fraites (batterie) implique également  la charmante Neyla Pekarek (violon et voix), le plus énervé Stelth Ulvang (piano) ainsi que le très cool Ben Wahamaki (basse). Le combo va passer l’intégralité de son premier et unique album à la moulinette. Difficile de résister à leur americana hyper mélodique et entraînant. Le piano est joyeusement sautillant. La voix de Wesley Schutlz, savoureusement éraillée. Mais surtout, leur sens mélodique est irrésistible. Le combo parvient à transformer des morceaux de country rock éculés en véritables hits radio-friendly (NDR : n°2 au Billboard américain tout de même…) Les Mumfords & Sons n’ont qu’à bien se tenir ! Le band semble, en outre, être heureux de jouer ici, ce soir. L’énergie dispensée est communicative et malgré le succès rencontré aujourd’hui, les musicos restent simples. Parfois on a l’impression d’assister à un concert accordé par quelques pionniers de l’Ouest sauvage, après avoir poussé la porte d’un saloon… Des chansons comme « Ho Hey » et « Stubborn Love » donnent au public l’occasion de s’époumoner ; mais le reste de leur répertoire est suffisamment varié pour succomber à leur prestation. Le groupe va même s’autoriser une reprise de Bob Dylan. Le public est manifestement ravi. Et pour enfoncer le clou, The Lumineers va entamer son rappel a cappella. A cet instant, dans la fosse, règne un silence monacal. Avant de clôturer leur set par un final enthousiasmant, en compagnie de Langhorne Slim et sa troupe. Un réel ‘feelgood’ concert qui a permis de découvrir une formation taillée pour les festivals !

(Organisation Le Grand Mix)

 

Informations supplémentaires

  • Band Name: The Lumineers
  • Date: 2013-03-09
  • Concert Place: Le Grand Mix
  • Concert City: Tourcoing
  • Rating: 0
Lu 821 fois