Mustii avant que la fête ne soit finie…

L'auteur, compositeur et acteur Thomas Mustin aka Mustii représentera la Belgique au Concours Eurovision de la chanson avec son nouveau titre « Before The Party's Over », un hymne à la vie, à la fois fragile et puissant. Le titre –comme la vie elle-même– est…

logo_musiczine

Musiczine recherche des collaborateurs.

Tu as une très bonne connaissance musicale et tu souhaites participer à l’aventure Musiczine.net ? Tu es passionné, organisé, ouvert, social, fiable et appliqué ? Tu as une bonne plume ? Alors n’hésite plus : rejoins-nous ! Vu l’ampleur prise par Musiczine et…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

frank_carter_and_the_ratt...
Enter Shikari - Ancienne ...
Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

samedi, 23 septembre 2017 18:31

Alien Love

Quatuor bruxellois, Fùgù Mango est né lors du festival Rock en Seine, en 2011. Il est drivé par les frangins Lontie, Jean-Yves (guitare) et Vincent (chant et percus), tous deux issus de feu Bikinians. Ils ont rapidement été rejoints par Anne Fidalgo (basse, claviers, chant), alors Djette au sein de la capitale européenne.

Agrégeant rythmes afro et indie pop, tout en privilégiant le groove, le combo était déjà parvenu à mettre sa culture métissée au service de « Mango Chicks », un premier Ep fort prometteur paru en 2016. Ce qui lui avait permis d’écumer pas mal de scènes et festivals (Eurosonic, Printemps de Bourges, Europavox, Paléo, etc.) et même de partir en tournée dans les Balkans…

« Alien Love » constitue donc son tout premier elpee. Un disque qui reflète une maturité progressivement acquise tout en se révélant dansant et contagieux.

Les sessions se sont déroulées au sein d’un studio, en pleine campagne. Reflétant une envie de liberté et d’évasion, à l’instar des singles qui squattent les ondes radiophoniques « Blue Sunrise » et « Summer Days ».

Les puristes qui ont qualifié cet ensemble d’accident musical ont dû revoir leur copie. Et pour cause, Frank Baya, alors préposé aux percus organiques, a été remplacé par un spécialiste des percus… électroniques. Pas n’importe qui, puisqu’il assumait alors ce rôle, au sein du backing group d’Arno. Il se charge même de programmer certaines mélodies sur des machines…

Et le résultat va au-delà des espérances. Si l’enveloppe sonore synthétique nous replonge tour à tour dans les eighties ou même le disco, la conjugaison des voix opérées entre Vince et Anne rappelle, de manière incantatoire, le binôme de The XX, groupe de rock britannique en vogue.

Les arrangements sont précis et judicieusement dispensés. En outre, ses multiples reflets ensoleillés et chaleureux entretiennent un certain sentiment d’allégresse.

Pour concocter cet opus, F.M. a également bénéficié du soutien d’une fameuse équipe. En l’occurrence Luuk Cox (Stromae, Girls in Hawaii, Roscoe) à la production, Alex Gopher au mastering et Ash Workman au mixing (Christine and the Queens). En bref, le band s’est donné clairement le moyen de ses ambitions.

Curieusement, la simple écoute du disque suscite l’envie d’aller applaudir ces joyeux drilles en concert, davantage que s’attarder sur une écoute attentive et répétée…

Ce qui n’empêche pas l’album de surprendre…

 

mercredi, 20 septembre 2017 00:55

Inutile de se punir !

Punish Yourself hante les routes du rock'n'roll depuis le milieu des années 90 avec son cirque électronique, rock'n'roll et décadent.

Beats techno, guitare punk, spectacle haut en couleur avec peintures tribales post-apocalyptiques, lumières noires et performances, leur musique est une expérience à vivre en direct, ce qui ne les a pas empêché d'enregistrer huit albums qui figurent parmi les classiques du rock industriel français – un secteur dont ils sont les patrons incontestés.

« Spin The Pig », leur neuvième album, enregistré à trois après le départ de la guitariste Miss Z, est un brûlot direct et incisif qui revient aux racines les plus dures du métal-indus : thrash, punk hardcore ; le pied au plancher, le groupe balance des uppercuts mélangeant boite à rythme et double pédale, guitares-bombardier et basses électroniques, chant rageur et samples frénétiques. Avec la participation à la guitare lead de Stephane Buriez (Loudblast), le pape du death-metal made in France, cet album est de loin le plus énervé jamais enregistré par Punish Yourself, et fera des ravages sur le moshpit et le dancefloor.

Un extrait ici .

mercredi, 20 septembre 2017 00:38

Des nouvelles des filles ...

Les Girls In Hawaii font l'actualité avec un nouvel album. Qui dit nouvel album dit nouveau chapitre. Leur vision du monde, actuelle, contrastée, et aux couleurs musicales différentes.

Semblable et différent, mélodieux mais risqué, ce sera un album de nuit, un album de clairs obscurs, d’ombres et d’autres lumières.

Nocturne est à nouveau produit par Luuk Cox, déjà aux manettes de Everest.

La pochette est basée sur une œuvre du plasticien anglais Tom Hammick.

"Walk", le nouvel extrait, est disponible ici .

mercredi, 20 septembre 2017 00:20

Un dernier "Rince-doigt" pour la route ...

Le trio indie math-rock Rince-Doigt vient de dévoiler son nouveau single Balle de Match, extrait du premier et dernier album du groupe, « Croisière Annulée », prévu pour le 27 octobre chez Luik Records.

Après trois ans de riffs et rythmes syncopés et géométriques, le trio tirera sa révérence une fois cet ultime long format sorti. 

Balle de Match part d'une image, d'un concept à mettre en sons : « Et si on construisait un morceau comme une finale de Roland Garros ? » 

Avant de mettre fin au projet, les musiciens de Rince-Doigt s’offrent une tournée de quelques dates aux quatre coins de la Wallonie.

La release party de « Croisière Annulée » aura lieu le 29 octobre à l’Atelier 210 (Bruxelles), en compagnie de Lysistrata et No Metal In This Battle.

6 octobre | Scandalous Labo (Dour)
27 octobre | Le Salon (Silly)
28 octobre | KulturA (Liège)
29 octobre | Atelier 210 (Release Party)
ft. Lysistrata & No Metal In This Battle
23 novembre | Rockerill (Charleroi)
25 novembre | Belvédère (Namur)

mercredi, 20 septembre 2017 00:06

Pas écervelés du tout !

Le groupe belge BRNS vient d’annoncer la sortie prochaine de Sugar High, leur nouvel album, pour le 6 octobre prochain.

En attendant sa sortie, un premier extrait en a été dévoilé : il s’agit du titre Pious Platitudes, qui est disponible à l’écoute ici .

 

 

 

MISS TETANOS sort son 2e album et s'engouffre dans la brèche d'une électro plus progressive.

5 titres composent cet album au nom énigmatique "DON'T DRINK SO MUCH THAN NOSTRADAMUS"... Un relent de boisson possessive les aurait fait virevolter vers une nouvelle inspiration.

Le cocktail du gang est toujours assez simple, la puissance d'une basse électro soutenue par des samples, des voix vocodées, le thérémin fougueux de MISS TETANOS vient ajouter une nouvelle touche mélodique; SRI.FA envoie des lignes de Korg et des chants qui invitent à la méditation, le tout soutenu par l'énergie de la batterie acoustique de STEPHEN O'MALTINE pour le côté organique.

C'est au pays de Charleroi que le groupe réside et ils ont choisi JÉRÔME CONSIDÉRANT pour réaliser l’Artwork de leur nouvelle plaque, artiste bien connu du pays noir pour ses détournements de pictogrammes.

 

Un extrait ici .

Second album de MARIETTA, « La Passagère » fait suite à « Basement Dreams Are The Bedroom Cream » (Born Bad Records, 2015), un disque très bien accueilli par Liberation, Les Inrockuptibles, Magic, New Noise et Noisey.

Après avoir tourné avec son groupe pendant deux ans et donné des concerts remarqués à Villette Sonique, Rock en Seine, Levitation Festival, Musiques Volantes, Bars en Trans, Guillaume Marietta, lauréat du Fair 2017, revient avec neuf chansons écrites, pour la première fois, en français.

Un disque charnel, sensuel, mélancolique et halluciné, irrigué par les figures de la femme, de la ville moderne, de l’abandon, de la paranoïa et de la rédemption.

« La Passagère » habité par les fantômes de Syd Barret et de Lou Reed fait également écho aux productions contemporaines d’artistes comme Kurt Vile, Cate Lebon, Tim Presley, Kevin Morby et bien sûre Chris Cohen.

Un extrait ici .

mardi, 19 septembre 2017 00:43

Brigitte ? Un corps à deux têtes !

Le duo Brigitte nous concocte des nouveautés pour cette année 2017. Et cela commence par un nouveau titre inédit et son clip, Palladium !

Après le succès de leur album À bouche que veux-tu en 2014, le duo Brigitte est de retour cette année avec un tout nouveau clip, Palladium.

Palladium est une bien jolie déclaration d’amitié à l’énergie positive et bienveillante, qui invite à surmonter la tristesse en ne se laissant pas sombrer dedans !

Suivant leur habitude, les Brigitte ont le sens affuté de la mélodie et des ritournelles douces et entraînantes. On soulignera également la qualité de leur texte, beau et piquant à la fois, ce qui leur correspond bien !

Qu’elles s’appellent Little Mix, Dua Lipa, Hailee Steinfeld et maintenant Brigitte (vive la France !), il semblerait que les artistes musicales féminines se soient mises d’accord pour célébrer la solidarité et l’amitié entre meufs, le girl power et l’émancipation ! Et c’est particulièrement appréciable.

Plongez dans l'univers des Brigitte en cliquant ici .

 

lundi, 18 septembre 2017 23:19

La femme idéale selon Ben Mazué !

Le 15 septembre, c'’est le jour de naissance de La femme idéale. La voilà. En 12 titres.

Un album écrit et composé de l’été à l’hiver.

Je vais à la ligne le plus possible pour souligner le coté solennel de cette journée. Pour vous c’est peut être juste un vendredi. Pour moi c’est une expression récurrente depuis 3 mois. «le 15 septembre» Je me sens comme un jour d’élection. Comme un jour d’anniversaire. Comme un jour de résultat du bac. Comme un jour à part en tout cas. Entre tension et libération. Voilà, il est entre vos mains maintenant. Pour ceux qui ont suivi la gestation, vous avez pu entendre La mer est calme. J’arrive, La liesse est lovée. Pour les autres, je vous les remets ci-dessous, histoire de bien vous installer pour écouter la suite.

Un extrait de la liesse est lovée ici .

 

Ben

 

lundi, 18 septembre 2017 23:11

Ton mec ...

Trois ans après avoir touché « Le graal », single qui a porté l’album « L’équilibre », KYO revient avec « Ton mec », premier extrait d’un album annoncé. Et comme toujours avec les 4 garçons, cette empreinte unique qui marque chaque génération au fer rouge depuis  « Le chemin ».

Chaque écoute d’un nouveau titre de KYO nous fait réaliser que ces trois lettres font partie de notre ADN musical.

Une nouvelle fois, c’est avec une musicalité sobre et intense portée par l’identité vocale singulière de son leader, que KYO nous interpelle : la signature pop unique du groupe, son efficacité mélodique et ses guitares lumineuses, creusent le sillon de nos émotions.

Sur ce titre, on retrouve la profondeur lancinante du groupe sans perdre la clarté gagnée au fil des albums.

KYO, c’est aussi l’art de la plume délicate de Benoît Poher. Sur ce premier single, il réussit à écrire la difficulté des sentiments à travers le regard féminin sur la tentation. Pas de fausse modernité pour ces paroles dans l’air du temps, mais la profondeur des sentiments bouleversés finement dépeinte.

Assurément, la pop de KYO est ancrée en nous !

"Ton mec" est disponible ici .