Graham Reynolds et Marta Del Grandi s’attardent dans le silence…

Graham est un compositeur moderne par excellence, ingénieux et sinistrement poignant. Quant à Marta, c’est une compositrice éclectique réputée pour ses influences modernes et ancestrales stimulantes. « Linger In Silence » est un vrai suspense, soutenu par des…

logo_musiczine

L’interaction de Ride…

Le septième elpee studio de Ride, « Interplay », sortira le 29 janvier 2024. Ce nouvel album est le troisième du quatuor d'Oxford depuis sa reformation en 2014. Ces pionniers du shoegaze, quelquefois proche du noise rock des années 90, sont davantage ensemble…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Civic
Depeche Mode - Sportpalei...
Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

lundi, 26 juin 2023 18:35

La soif de vivre de Lola Akwa

Lola Akwa est autrice, compositrice et interprète. Elle chante sur une forme de musique, douce et épurée, qui s’écoute attentivement au crépuscule.

Deuxième chapitre d’une sortie en 3 actes, c’est après avoir appris la maladie de sa maman que Lola Akwa a écrit « Soif De Vie » un titre très personnel et vulnérable qui vous invite à explorer ce besoin de s’accrocher à la beauté de la vie malgré les souffrances qu’elle peut infliger.

Le clip, seconde partie du mini-film de son projet, reprend là où « Rebattre Mon Cœur » s’était arrêté e un en nous plongeant au sein d’un univers rétro et cinématographique. Le mini-film sera ensuite révélé dans son intégralité à la sortie de l’Ep prévue pour la rentrée 2023.

Au sein de cet univers mélancolique et acoustique on ressent chaque mot qui résonne en nous.

Le clip de « Soif De Vie » est disponible ci

 

lundi, 26 juin 2023 18:34

Le souffle nu de Juliette…

Le premier album de Suuij, "Souffle Nu", vient de sortir !

Enfant, Juliette Divry (longtemps rennaise, et vivant désormais à Noirmoutier), découvre le violoncelle et décide d’en faire son confident, son compagnon de vie. Ensemble, ils sillonnent et arpentent dans un désir d’innover et d’interroger la création. Après un parcours classique, Juliette développe au service des autres (Alan Corbel, Les Bubbey Mayse, Mermonte, The Last Morning Soundtrack…) un jeu original empreint d’une interprétation sensible.

Nourrie de toutes ces rencontres humaines et artistiques, Juliette ressent l'envie de créer son univers et de composer sa propre musique.

Un besoin d'extérioriser, de lâcher prise, de laisser libre son imagination... Ici, écrire l'instant présent et tout simplement se demander : "Suuij ?"

Juliette saisit la matière sonore du violoncelle pour alimenter ses compositions qui, portées par une écriture très instinctive, deviennent tour à tour lyriques, sauvages et explosives. Puis la voix vient se poser, expirée, comme dans un souffle. Céleste, douloureuse ou lumineuse, elle vient résonner avec le violoncelle.

Ce premier album, "Souffle Nu", Juliette l’a longuement rêvé.

Elle et Damien Tillaut ont souhaité réaliser l’enregistrement et le mixage sans compression, ni ajout de réverbération externe ou tout autres effets numériques : un violoncelle et une voix à l’état pur pour rester au plus près des compositions intimes de Juliette.

Pour répondre à cette envie, ils ont cherché un lieu dans lequel l’acoustique allait définir le son de l’elpee qui permettait également d’avoir une palette de sonorités intéressantes. C’est ainsi qu’ils ont investi l’église de Chevaigné (NDR : c’est dans le département d'Ille-et-Vilaine en Bretagne) pour chercher les différents effets naturels proposés par le lieu et l’enregistrement a été réalisé au fur et à mesure de ces trouvailles.

Le clip de « Là » est disponible ici

 

 

lundi, 26 juin 2023 18:30

Marilou, mauvaise fille ?

Marilou, c’est d’abord l’évidence créative de deux femmes libres et audacieuses (Émilie Marsh et Marilyne Maillot) souhaitant porter la parole d’autres femmes qui le sont tout autant. Émilie Marsh (autrice, compositrice et réalisatrice multirécompensée) a 19 ans lorsqu’elle croise pour la première fois la route de Marilyne (interprète et autrice marseillaise), alias Marilou, dans le sud de la France. Deux femmes, deux générations, qui partageront un bout de chemin musical ensemble avant qu’Emilie continue sa route vers Paris...

C’est après 15 ans d'une amitié joyeuse qu’elles décident de se retrouver pour unir leur talent et mettre à l'honneur des femmes qui ont osé être différentes. Emilie, désormais arrangeuse reconnue dans le milieu de la chanson française et particulièrement investie dans la création féminine au travers de son label FRACA, compose, écrit, réalise, taille sur mesure pour la voix, le propos et le parcours de Marilou. Cette dernière, loin d’être inactive depuis est engagée dans divers projets artistiques questionnant la place de la femme dans la société ; du micro radio à la salle de concert, elle a toujours cherché la voie de la liberté. Une collaboration complice qui fait sens, portée par deux talents de la scène musicale francophone féminine. De cette collaboration naît l’album « Mauvaises Filles ».

Les Mauvaises filles sont les insoumises, les dissidentes, celles qui refusent le cadre imposé par leur époque. C’est d’elle(s) qu’il est question dans ce premier opus de Marilou, s’écartant toujours des routes qu’on a voulu tracer pour elle. À 52 ans, elle porte et incarne les voix de ces femmes, inspirée par celles qu’elle côtoie ou a rencontrées, et par sa propre vie. De cette liberté naît aujourd’hui un LP d’une rare beauté.

Mis en forme par Dominique Ledudal (Rita Mitsouko, Philippe Katerine, Jil Caplan…), ce long playing de guitares, intime et gracieux, mélange avec plaisir les registres de la chanson, du folk et de la pop. Une ambiance organique où les arpèges entourent et profilent un décor à la fois rugueux et feutré autour du chant de Marilou. Une voix profonde et lumineuse qui pèse chaque mot, portant authentiquement la parole de ces femmes rassemblées le temps de dix chansons.

C’est avec douceur et sensualité que Marilou les incarne, comme si toutes parlaient avec l’élégance et la tendresse de celles qui n’ont plus à rien prouver. Qu’elles soient mère maquerelle (« Chez Berthe »), polyamoureuse (« Seconde adresse »), jouisseuse et sans enfant (« Impasse paradis »), révoltée (« Petite fille »), où résolument intrépide (« Plonge »), toutes se répondent et parlent d’une seule voix : celle de la liberté d’être qui elles sont.

Le clip de « Marilou » est disponible ici

 

 

Actif dans les années 80, en pleine vague post-punk et cold wave britannique, The Ultimate Dreamers a écrit de nombreux morceaux qu’ils interprétaient en concert, et notamment en Wallonie. 

En plein lock down, un des membres ressort de son grenier une caisse contenant une vingtaine de cassettes audios enregistrée à l'époque, de manière très artisanale. Néanmoins, l'âme des eighties y est bien présente et grâce à la technologie 2.0, 11 titres sortent de terre fin 2021 et forment l'album "Live Happily While Waiting For Death".

Le groupe lessinois surfe sur ce renouveau, ajuste son line-up et crée dans la foulée de nouveaux titres qui sortent aujourd'hui sous la forme d'un nouvel album intitulé "Echoing Reverie". Produit par Len Lemeire (Implant, 32Crash, Anne Clark), il s'ouvre par ce single imparable intitulé "Polarized", petite bombe dark alliant frissons cold wave et beats entêtants.

Le groupe joue constamment de ce contraste entre froideur des textures métalliques et brûlure des sonorités et des harmonies. Le tout sur des textes cyniques parlant de spleen et de démons intérieurs. Des accès de dream pop lumineuse viennent même compléter ce déferlement d'atmosphères sombres et de claviers typiques des années 80, à l'instar de "I Loved you".

Il est de retour avec un nouveau clip pour le titre "Midnight", nouvelle démonstration de new wave à la mélodie imparable !

A découvrir sous forme de clip ici

 

 

 

mercredi, 07 juin 2023 12:26

L’échappatoire de Theo Gee

Figure bien connue de la nuit bruxelloise, le DJ et producteur de 33 ans Theo Gee sortira fin juin son premier Ep. Il s’intitulera "Tema".

Etabli à Los Angeles depuis un an, il continue son exploration de sonorités afrobeat ainsi que de rythmiques chaloupées et mélancoliques qui ont fait sa marque de fabrique, à l'instar du premier single, "Escape".

Theo Gee est loin d'être un novice. En 2014 déjà, il lance un concept de soirée, la BSMNT et se forge un nom dans le DJing de la capitale. Ses mixes se promenant entre l'électro et le hip-hop old-school font mouche et petit à petit, il côtoie des noms qui comptent sur cette scène comme Brodinski, Majid Jordan, Jarreau Vandal, Troyboi ou encore STWO ; et surtout est invité dans des festivals prestigieux comme Dour, les Ardentes et Couleur Café.

"My Escape" est à découvrir sous forme de clip

 

mercredi, 07 juin 2023 12:26

June Road souffle sur les braises

Après avoir gravé un premier Ep intitulé "Landscapes", fin septembre 2022, June Road est parti en tournée européenne à l'invitation du mythique groupe anglais Marillion. Le 28 avril dernier, il a sorti un premier single baptisé "Wish I could Stay" qui évoque les sensations que le groupe a pu connaître en tant qu'artistes : jouer dans des Zéniths et vivre cette tournée incroyable, hors norme pour un projet aussi neuf.

Un titre qui, comme le premier single, "Stay Warm", paru en février, figure donc sur son second Ep "Embers" qui signifie ‘braises’, comme une métaphore sur la chaleur des moments, des rencontres, des expériences et des souvenirs nés de cette tournée magique !

"Stay Warm" est à voir et écouter ici

STPH a sorti son premier single, accompagné d'un clip, afin de vous faire patienter un peu avant la sortie de son Ep.

Le titre "Les Bleuets" est à son image :  gentiment décalé et volontairement à double-sens dans les textes. Car, derrière cette chanson douce, ses sifflotements et cette guitare sèche, se cache en réalité le récit d'une partie de jambes en l'air BDSM.

"Les Bleuets", premier single à la mélodie accrocheuse et au texte faussement désuet envoyé en éclaireur de son premier album, "Maintenant que je suis grande", sortira à l’automne 2023.

A découvrir sous forme de clip

 

mercredi, 07 juin 2023 12:25

Les changements d’Asia…

Trois mois après la sortie du titre "Vitriol" et de son premier album "Metamorphosis", Asia nous propose son second single.

Intitulé "Changes", il parle lui aussi de ces besoins de fracture avec le passé, de métamorphose et de changement par rapport à des événements anciens sur lesquels on n'a pas forcément de prise.

Pour découvrir le clip, c’est ici

 

 

mercredi, 07 juin 2023 12:22

Ladylike Lily sème à tout vent…

Ladylike Lily est de ces artistes qui ne s’arrêtent jamais de créer et de nous surprendre. Entre deux tournages de clips, elle nous invite à nous plonger dans une bande son qui l’inspire.

On y découvre ses ami.e.s, ses coups de cœurs, ses coups de foudres de tournée et quelques indispensables à sa vie, à travers une playlist qui parle d’amour, du printemps, d’oiseaux, de rivières, de ruptures et de renouveau.

Intitulé « Les graines oubliées », le nouvel opus réunit 17 titres superbement arrangés. Dès les premières notes, on reconnait l’empreinte et la voix douce, veloutée, de Ladylike Lily.

Chacun de ses morceaux nous conte une histoire, se teintant d’électro, de pop, de chanson et d’arpèges de guitare. Un album-voyage plein de poésie, à l’adresse des grands comme des petits.

Le clip d’animation de « La pluie d’automne » est à voir et écouter

 

 

mercredi, 07 juin 2023 12:21

L’impact de RIVE…

Quatre années séparent « Collision », le nouvel album de RIVE, de « Narcose », acte fondateur du duo mixte bruxellois paru en mars 2019.

En quatre années, Juliette Bossé et Kévin Brieuc sont passé.es par toutes les émotions. L’accueil élogieux de la critique et l’enthousiasme du public. Une tournée riche de voyages et de rencontres. Mais aussi un repli sur soi forcé par la pandémie. Et, pour Juliette, une histoire d’amour tumultueuse dont elle est ressortie métamorphosée, avec de profondes envies d’ailleurs.

Toutes ces expériences ont nourri les onze chansons de « Collision », qui ont été composées, écrites et produites en binôme à Bruxelles.

L’album s’enrichit des collaborations de l’artiste suisse Sandor, du pianiste prodige Sofiane Pamart et du trompettiste québécois Jipé Dalpé. Signe de l’ambition artistique de RIVE, le mixage de « Collision » a été confié à Lionel Capouillez, magicien de la console qu’on retrouve notamment derrière les productions de Stromae.

‘Mon écriture a évolué. Elle est moins abstraite que sur « Narcose ». Les chansons de Collision sont plus personnelles. Nous avons souhaité mettre la voix davantage en avant sur le mix final tout en respectant les productions initiales de Kévin, catchy et plus frontales’, explique Juliette.

Tout au long de « Collision », RIVE ne se cache plus, se montre plus accessible tout en restant exigeant et engagé, féministe, dans son questionnement sur le monde qui l’entoure. Une démarche qui nous invite à apprendre de nos collisions, à traverser nos séismes, nos rages et nos larmes pour s'élever à hauteur de rêve.

Là où, comme le chante Juliette sur « Rêver grand », ‘Tout est plus beau à l'horizon’

Extrait de cet LP « A-m-o-u-r- » est disponible sous forme de clip ici

 

 

Page 9 sur 159