Lylac rencontre les esprits de la nature…

Telle une allégorie d’un paradis perdu, le nouveau single de Lylac, “The spirits of the wild”, évoque son fantasme ‘Eastwoodien’ des grands espaces sauvages et inexplorés. Fleuretant avec l’idée de la recherche du mythe ultime cher aux artistes californiens…

logo_musiczine

TORRES perdue dans une salle immense…

TORRES (le nom de scène de l'artiste new-yorkaise Mackenzie Scott) publiera son nouvel elpee, « What an enormous room », ce le 26 janvier 2024. La chanteuse américaine propose également son premier single/vidéo, « Collect ». Parallèlement à cette annonce,…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Zara Larsson 25-02-2024
mass_hysteria_ab_04
Découvertes

Lionel Solveigh

Six Songs For A Sunday Afternoon

Écrit par

Echappé d’Austin Lace, Lionel Solveigh s’offre six chansons pour un dimanche après-midi réussi. Pluvieux de préférence, le repos dominical s’écoulera dans une atmosphère soyeuse et paisible, esquissée de mélopées bricolées. Esseulé, Lionel Solveigh livre ses plus tendres confessions. Jamais très loin d’Alfie, M. Ward et autres Kings Of Convenience, le chanteur multi-intrusmentiste bruxellois pose les jalons d’un avenir radieux.



Rating

Machun

Machun

Écrit par

Besoin de bonne humeur? Alors, écoutez ce cd 9 titres de Machun. Cet adepte du ‘toutouseul’, (comprenez qu´il endosse à la fois les rôles d´auteur, compositeur, interprète, guitariste et percussionniste ; et non pas qu´il est un chien sans maître) propose une pop française aux rythmes festifs et euphorisants. La guitare et la grosse caisse sont les instruments ‘clef’ de son oeuvre. Son vocabulaire riche donne naissance à des textes originaux, abordant des sujets aussi divers que la rupture, la perte d´emploi, la société, voire même la voiture! Les premiers titres vous plongent dans un univers reggae-rock. Même si celui-ci évoque surtout la musique de Tryo ou de Manu Chao, les riffs de guitares rappellent également certains morceaux de M. Des airs de flamenco chatouillent ensuite nos oreilles ("Mon boulot") pour céder enfin la place à des mélodies plus funky-rock, à la Sinclar.

Ca swingue, c´est drôle, c´est réussi!



Rating

Yannick Bernard

Rebelle

Écrit par

C’est quelqu’un, ce Yannick Bernard ! Après la dissolution de plusieurs de ses groupes (Antigel, No Man’s Land, Lisa Complot, Kolo), il se lance seul dans l’élaboration de « Rebelle ». ‘J’ai le rock’n’roll qui me ronge les doigts’ (« Rock story »). Oui… Reste un petit souci : Yannick Bernard, c’est un peu comme un Johnny sans le rock, un Lavilliers sans la carrure, un Brassens sans la plume (mais la moustache !) ou encore un Fonck sans l’humour. A l’auditeur d’en avoir une sacrée dose pour se farcir les quelque 45 minutes de « Rebelle ». « Toujours debout, toujours rebelle », le titre de son album est, en fin de compte, bien choisi.



Rating

Yohm

Sur le fil de la gouttière

Écrit par

De son passé au sein d’un groupe pop rock anglais, Yohm garde le sens de la mélodie. Vient alors l’électrodrum, et enfin le jazz manouche dont il tire l’art du rythme. Fort de ces expériences, il revient aux sources : la chanson française et… ses textes. Crooner parfois (« Latine Lover »), charmeur souvent (« Toi et Moi »), toujours conteur (« James »), Yohm dépeint la vie, celle des comptoirs de bars où ‘on refait le monde à coups d’espoir’ (« Rue de la Crèche »). Suivant la voie de Saule, quelquefois la voix de M, jouant la chaleur des plages ensoleillées de Lafontaine (« Bungalow »), Yohm propose un répertoire dynamique, tant ludique qu’authentique. Accompagné de Martin Michiels (pour un duo de guitares), on l’imagine écumant les cafés, égayant les piliers de bars. Chauffe, Yohm, chauffe !



Rating

Alasèv

Les envoûtées

Écrit par

Dés les premières notes de cet Ep, on perçoit l’intensité libérée par la musique du duo charismatique Alasèv. Un rock français d´excellente facture, dans la lignée de Noir Désir. Les notes latines de « L´envoûtée » nous plongent dans une ambiance chaude et sensuelle. La température continue à monter sur les titres suivants, à un tel point que l´atmosphère en devient désertique. Nous sommes ensuite transportés dans l´Ouest américain, sur un air de banjo. C´est en parvenant à trouver le parfait équilibre entre rock épuré et sonorités traditionnelles que réside le secret de la réussite des six morceaux de cet Ep. Un équilibre préservé par la richesse du timbre vocal de Mickaël Caron. Le disque s’achève trop tôt, par un très festif « Cabaret ». On en redemande… 

 



Rating

Trop Tard

Excusez nous que nous sommes T T

Écrit par

Trop Tard : du funk. Un brin de fraîcheur dans l’univers métal tendance de ces deux dernières années. Ca fait du bien ! Les morceaux sont variés et la construction rythmique est excellente. Seule petite remarque : la voix. Ou plus exactement l’accent. Est-ce bien de l’anglais ? A travailler. ? Néanmoins, la formation laisse entrevoir de belles perspectives d’avenir…

Steve

Sculptée dans le pop-rock, cette musique assez mouvementée semble adresser de multiples clins d’œil vers RHCP des débuts. La section rythmique est solide et la voix du chanteur me fait penser tantôt à Eddie Vedder ou à Mike Scott.

Jan

Rating

Sling69

Demo

Écrit par

Une bonne dose de néo punk avec juste assez de guitare saturée et de rythmes endiablés. Des morceaux courts, efficaces. Et qui bénéficient, en général, d’une bonne production. Si l’énergie de l’album se retrouve sur scène, leur avenir risque d’être très prometteur...



Rating

Festen

Festen

Écrit par

Une belle petite claque dans la figure... Dans l'univers très peu riche du rap 'décalé' belge apparaît enfin une petite lumière au bout d'un tunnel jusqu'alors fréquenté par le seul James Deano... Originaire de Bruxelles, ce quatuor délivre ici 8 morceaux clairement influencés par ce qui se passe pour le moment du côté de la France... TTC, Le Klub des Loosers ou encore La Caution semblent avoir inspiré les compères qui, à coup de productions électros malicieuses et de textes dépassant les clichés habituels du hip hop, mettent tout le monde d'accord en 26 minutes chrono. On avouera une petite préférence pour des titres comme "Sherlock Holmes" et son loop complètement tordu, "Salope" et sa fausse mysoginie ou encore un "Festen" diablement mélodique. Il est à noter que le groupe n'a pas encore de label et qu'il assure en live... A bon entendeur...



Rating

Orgamilk

Fluid

Écrit par

Cet ensemble français pratique une forme de pop acoustique qui swingue. Au menu : guitare et chant. Des compos qui sont interprétées dans la langue de Shakespeare. Les amateurs de Zornik ou de Liquido devraient apprécier. Je me demande quand même quel serait le résultat si le line up était plus étoffé. Pas spécialement ma tasse de thé, mais mon épouse a adoré !



Rating

Thallium

Prémices

Écrit par

Thallium est le fruit de la rencontre entre la batterie de Nicolas Rameau, la basse de Thomas Echelard, le piano, les cordes, les textes et les musiques d’Hugo Galatioto. Mais c´est aussi et surtout la jolie voix, toute en clarté et en légèreté, de Virginie Léonce. Intitulé « Prémices », ce maxi single propose une ballade pop et trois morceaux jazzyfiants. Si les textes sont bien écrits et suscitent notre intérêt, les mélodies - trop banales pour attirer l´attention – font un peu tâche d’huile. Seul « Des espoirs » parvient à nous emballer vraiment… Ce qui n’est déjà pas mal pour un premier essai !

Rating

Page 21 sur 22