OK Panda s’intéresse à la psychiatrie…

Après avoir publié un premier Ep intitulé "Perspectives", fin 2022, qui lui avait permis de fouler des salles comme le Cirque Royal, le Bota ou encore le Belvédère, le quintet bruxellois Ok Panda a sorti son second, "Chasing home", ce 20 février 2024. Dès la…

logo_musiczine

Les décibels de Chatte Royal…

Le premier elpee de Chatte Royal, « Mick Torres Plays Too Fucking Loud », paraîtra ce 8 mars 2024. Fondé en 2020 par Diego Di Vito, Dennis Vercauteren et François Hannecart, et rejoint par Téo Crommen en 2021, il compte deux Eps à son actif, « Septembre », en…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Manu Chao - Bau-huis
Zara Larsson 25-02-2024
Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

C’est en 1999, que Mirko Spino a fondé Wallace Records. Passionné par les musiques alternatives de tout type, depuis l’expérimental au rock, en passant par le jazz, le noise et l’avant-garde, cet Italien a décidé de ne signer sur son label indépendant, que des groupes ou des artistes qui répondent à trois critères : la création, l’intégrité et l’exigence. En bref, qui émargent à l’alternatif de l’alternatif. 90% du catalogue est consacré à des artistes ou groupes issus de la péninsule ; donc le reste relève du reste du monde. Mais le plus intéressant procède de cette créativité pure et extrême qui est la source même de la régénérescence des scènes pop, rock ou électro. Bien sûr, cette écurie, dont le logo est inspiré du fameux Marsellus Wallace de Pulp Fiction, film de Quentin Taratino, ne doit pas vendre des tonnes de disques. N’empêche si vous êtes un inconditionnel de musique expérimentale, Wallace Records (la distribution est effectuée en Belgique via Mandaï) devrait faire votre bonheur…

A épingler : Black Engine, Bachi Da Pietra, Bron y Aur, Dälek, Oxbow, Uncode Duello, etc.

Pour plus d’infos : http://www.wallacerecords.com et http://www.mandai.be

 

Finalement, la sortie du nouvel album de Britney Spears, « Blackout » a été avancée au 29 octobre. Et la nouvelle vidéo de Britney Spears du mega hit « Gimme More » est finalement online! « Gimme More » est le premier single extrait du nouvel opus qui sort donc finalement lee 29/10. Suffit de checker, mais manifestement on en voudrait beaucoup plus…

http://www.youtube.com/watch?v=m3ceCMpPJgc

 

Deux années après la sortie de leur Ep, « Depression is a fulltime job », le trio belge The Dallas Explosion nous propose son tout premier elpee. Un disque qui a bénéficié du concours de John Roo (Hollywood Porn Stars, The Experimental Tropic Blues Band) au mixing. Intitulé « Girlfriends & Excess » il a été masterisé par Alan Ward aux studios Electric City à Bruxelles.

Tracklisting

1. Silent Pain

2. Not Even Gone

3. Swimming Contest

4. The Closer You Can Get

5. Demon In My Pants

6. All You Need Is A Prince

7. Videoclip

8. She's A Heather

9. Secret Journal

10. I Love Them All

11. Not Even Gone (part

 

Pour plus d’infos : http://www.thedallasexplosion.com et http://www.mandai.be

 

 

 

 

jeudi, 11 octobre 2007 13:24

Pre noisy ou post noisy ?

Réputé pour ses formations très alternatives, le label Skingraft a signé le groupe londonien Pre. Le quintet vient d’enregistrer un premier album. Intitulé "Epic Fits", il ne dure qu’une bonne vingtaine de minutes et libère une musique 'noisy' particulièrement virulente. Pas étonnant, quand on sait que le line up est limité à une guitare, deux basses, une batterie et des hurlements lunaires…

Tracklisting

Drool...

Fudging on our Folks

Scenes from a 1963 Los Angeles Love-in

Slash in the Snake Pit

Ace Cock

I Met Her in the Bin

Nope Fun So Jazzed

Dude Fuk

Greasers

Popping Showers

And Prolapse...

Ride Ride Ride

Know Yr Teachers 

 

Pour plus d’infos : http://www.skingraftrecords.com/pre.html et http://www.mandai.be

 

 

 

mercredi, 10 octobre 2007 14:50

Les Savy Fav : restons amis!

Le nouvel opus de Les Savy Fav paraîtra le 5 novembre prochain. Six longues années que la formation new-yorkaise n’avait plus concocté d’elpee. Lors des sessions d’enregistrement, il a notamment bénéficié du concours de quelques invités dont Eleanor Friedberger des Fiery Furnaces, Emily Haines de Metric, Joe Plummer de Modest Mouse et tous les membres de Enon. Il s’intitulera « Let’s stay friends ». 

Tracklisting:

1. Pots And Pans 

2. The Equestrian 

3. The Year Before The Year 2000 

4. Patty Lee 

5. What Would Wolves Do? 

6. Brace Yourself 

7. Rage In The Plague Age 

8. Slugs In The Shrubs 

9. Kiss Kiss Is Getting Old 

10. Comes And Goes 

11. Scotchguard The Credit Card 

12. The Lowest Bitter 

 

Pour plus d’infos : http://www.lessavyfav.com

 

 

 

 

 

 

mercredi, 10 octobre 2007 14:49

Thomas Dutronc comme un Manouche sans Guitare

Thomas n’est autre que le fils de Jacques et de Françoise Hardy. Fasciné dès son adolescence par la musique de Django Reinhardt et le jazz manouche, il s’est lancé rapidement dans la carrière de musicien. Pas difficile quand on a des parents aussi illustres. Chanteur, compositeur et guitariste, il prête également sa plume tant pour Henri Salvador que Jacno et a même participé aux albums de sa mère et de son père. Il a beaucoup tourné en compagnie de son nouveau groupe, Les esprits Manouches.

Son prochain album sortira le 30 octobre et s’intitule « Comme un Manouche sans Guitare »

Regardez le teaser de « Comme un Manouche sans Guitare »

http://www.dailymotion.com/jeansanteuil/video/x35u3i_thomas-dutronc-comme-un-manouche-sa_music

http://www.wat.tv/playlist/660434/video/671390/attitude-Thomas-Dutronc-Comme-Un-Manouche-sans-guitare.html

http://www.youtube.com/watch?v=Ue1RLqwim-o

 
Pour plus d’infos : http://www.thomasdutronc.fr

 

 

 

 

 

 

 

mercredi, 10 octobre 2007 14:49

Un cinquième album pour De Portables

La formation gantoise De Portables sortira son cinquième album le 22 octobre. Il s’intitule « Topless is more ». Le groupe fêtrea son dixième anniversaire au Vooruit de Gand, mais c’est déjà sold out. Néanmoins, il se produira encore le 21 octobre dans le cadre du festival Sonic à Courtrai, le 3 novembre à La Posterie de Courcelles et le 24 du même mois au Beursschouwburg de Bruxelles.

Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/deportables et http://www.studiomuscle.com/blog

mercredi, 10 octobre 2007 14:48

Une anthologie en DVD pour AC/DC

Le 22 octobre paraîtra un coffret DVD du célèbre groupe australien, AC/DC. Il s’intilule "Plug Me In". L’édition limitée est triple et réalise une véritable rétrospective des meilleures performances du groupe.

Tracklisting :

DVD 1(1975-1979)

High Voltage **King Of Pop Awards, Australie, Octobre 1975**

It's A Long Way To The Top (If You Wanna Rock `N' Roll) **Bandstand, Australie, Février 1976**

School Days **St. Albans High School, Australie, Mars 1976**

T.N.T. **St. Albans High School, Australie, Mars 1976**

Live Wire **Super Pop/Rollin' Bolan, Londres, Juillet 1976**

Can I Sit Next To You Girl **Super Pop/Rollin' Bolan, Londres, Juillet 1976**

Baby Please Don't Go **Myer Music Bowl, Melbourne, Décembre 1976**

Hell Ain't A Bad Place To Be **Sight & Sound In Concert, Londres, Octobre 1977**

Rocker **Sight & Sound In Concert, Londres, Octobre 1977**

Rock 'N' Roll Damnation **Apollo Theatre, Glasgow, Avril 1978**

Dog Eat Dog **Apollo Theatre, Glasgow, Avril 1978**

Let There Be Rock **Apollo Theatre, Glasgow, Avril 1978**

Problem Child **Rock Goes To College, Colchester, Octobre 1978**

Sin City **Rock Goes To College, Colchester, Octobre 1978**

Bad Boy Boogie **Rock Goes To College, Colchester, Octobre 1978**

Highway To Hell **Countdown, Arnhem, Août 1979**

The Jack **Countdown, Arnhem, Août 1979**

Whole Lotta Rosie **Countdown, Arnhem, Août 1979**

Bonus

Interview à l’Aéroport de Sydney, Avril 1976

Interview à Covent Garden, Londres, Juillet 1976

Baby Please Don't Go **Szene 77, Munich, Septembre 1976**

Problem Child **Myer Music Bowl, Melbourne, Décembre 1976**

Interview/Dirty Deeds Done Dirt Cheap **Film promo pour Melbourne Radio, Décembre 1976**

Interview de Bon Scott **Countdown, Australie, Novembre 1977**

Rock 'N' Roll Damnation **Top Of The Pops, Londres, Juin 1978**

Live et Interview **Australian Music To The World, Atlanta GA, Août 1978**

Live Super 8 Bootleg Film **Theatre De Verdure, Nice, Décembre 1979**

DVD 2 (1981-2003)

Shot Down In Flames **Nihon Seinenkan, Tokyo, Février 1981**

What Do You Do For Money Honey **Nihon Seinenkan, Tokyo, Février 1981**

You Shook Me All Night Long **Nihon Seinenkan, Tokyo, Février 1981**

T.N.T./Let There Be Rock **Nihon Seinenkan, Tokyo, Février 1981**

Back In Black **Capital Center, Landover MD, Décembre 1981**

T.N.T. **Capital Center, Landover MD, Décembre 1981**

Shoot To Thrill **The Summit, Houston TX, Octobre 1983**

Guns For Hire **Joe Louis Arena, Detroit MI, Novembre 1983**

Dirty Deeds Done Dirt Cheap **Joe Louis Arena, Detroit MI, Novembre 1983**

Flick Of The Switch **Capital Center, Landover MD, Décembre 1983**

Bedlam In Belgium **Capital Center, Landover MD, Décembre 1983**

Back In Black **Tushino Airfield, Moscou Septembre 1991**

Highway To Hell **Tushino Airfield, Moscou Septembre 1991**

Whole Lotta Rosie **Tushino Airfield, Moscou Septembre 1991**

For Those About To Rock (We Salute You) **Tushino Airfield, Moscou, Septembre 1991**

Gone Shootin' **VH1 Studios, Londres, Juillet 1996**

Hail Caesar **Entertainment Center, Sydney, Novembre 1996**

Ballbreaker **Entertainment Center, Sydney, Novembre 1996**

Rock And Roll Ain't Noise Pollution **Entertainment Center, Sydney, Novembre 1996**

Hard As A Rock **Stade De France, Paris, Juin 2001**

Hells Bells **Stade De France, Paris, Juin 2001**

Ride On **Stade De France, Paris, Juin 2001**

Stiff Upper Lip **Circus Krone, Munich, Juin 2003**

Thunderstruck **Circus Krone, Munich, Juin 2003**

If You Want Blood (You've Got It) **Downsview Park Toronto Rocks, Juillet 2003**

The Jack **Downsview Park Toronto Rocks, Juillet 2003**

You Shook Me All Night Long **Downsview Park Toronto Rocks, Juillet 2003**

Bonus

Beavis and Butt-Head "Ballbreaker Tour" intro film, 1996

Hells Bells - Interview et Live **Countdown, Bruxelles, Janvier 1981**

Interview **Monsters Of Rock, Castle Donington Park, Août 1984**

Gone Shootin' **Rehearsal, VH1 Studios, Londres, Juillet 1996**

Rock Me Baby (The Rolling Stones avec Angus and Malcolm Young) **Festwiese, Leipzig, Juin 2003**

DVD 3 ("Between The Cracks")

She's Got Balls **St. Albans High School, Australie, Mars 1976**

It's A Long Way To The Top (If You Wanna Rock 'N' Roll) **St. Albans High School, Australie, Mars 1976**

Let There Be Rock **Sight & Sound In Concert, Londres, Octobre 1977**

Bad Boy Boogie **Apollo Theatre, Glasgow, Avril 1978**

Girls Got Rhythm **Top Pop, Pays-Bas, Novembre 1979**

Guns For Hire **Band rehearsals, Los Angeles, Octobre 1983**

This House Is On Fire **Joe Louis Arena, Detroit MI, Novembre 1983**

Highway To Hell **RDS, Dublin, Juin 1996**

Girl's Got Rhythm **Entertainment Center, Sydney, Novembre 1996**

Let There Be Rock **Schleyerhalle, Stuttgart, Octobre 2000**

Angus Statue Intro **Stiff Upper Lip Tour Film, Juin 2001**

AC/DC Live at Houston Summit, Octobre 1983:

Guns For Hire

Shoot To Thrill

Sin City

This House Is On Fire

Back In Black

Bad Boy Boogie

Rock And Roll Ain't Noise Pollution

Flick Of The Switch

Hells Bells

 

Pour plus d’infos : http://www.acdcrocks.com

 

 

 

mercredi, 10 octobre 2007 00:02

Jean Lee and The Yellow Dog

Difficile de comprendre pourquoi un artiste aussi talentueux qu’Ed Kuepper soit confiné depuis si longtemps dans la zone crépusculaire de l’underground. Sa discographie ne se contente pas d’être impressionnante, mais recèle plusieurs albums remarquables. Ses prestations scéniques le sont tout autant. Et les articles que lui consacrent les journalistes spécialisés ne tarissent pas d’éloges ce ténébreux Australien. Le mystère reste donc entier.

Son dernier opus studio, « Smile, Pacific » remontait quand même à 2001, et franchement on se demandait ce qu’il attendait pour revenir dans le parcours. En fait, après avoir lu une biographie sur Jean Lee, la dernière condamnée à mort, exécutée par pendaison en Australie, il a projeté d’écrire un opéra. Il a donc refilé le bouquin à sa partenaire Judi Dransfield-Kuepper (photographe, écrivain et poète reconnue aux Antipodes) en lui demandant si elle était intéressée par ce projet. Mais celui-ci a pris davantage de temps que prévu, et Ed, impressionné par ce qu’elle avait déjà écrit, a décidé de bosser sur une partie du thème développé et de s’en servir pour son nouvel opus ; repoussant ainsi ultérieurement les desseins opératiques. C’est ainsi qu’est né « Jean Lee and The Yellow Dog », un disque pour lequel, Kuepper a notamment reçu la collaboration de Warren Ellis (Dirty Three), de la claviériste/violoncelliste Jan Elliot, d’une section de trois cuivres et puis de Chris Bailey. Pour une des meilleures compos de l’elpee : « That depends pt 3 ». Une plage complexe, noisy/jazz/world élaborée dans l’esprit des Laughing Clowns, c'est-à-dire très cuivrée mais en même temps mélodique. Une sensibilité très développée mais en même temps très personnelle chez le natif de Perth. Dans le même registre, « Skinny Jean » se révèle plus laidback, mais en même temps énigmatique et parfois presque funèbre (ces cuivres !) Et la ballade mélancolique « Demolition » semble hantée par le spectre de Morphine.

Donc les deux ex-Saints ont à nouveau coopéré. Une situation qui avait été débloquée en juillet, à l’initiative du festival Queensland Music, au cours duquel les Saints s’étaient donc produits en ‘live’ et sous un line up originel. Pas comme chez nous l’an dernier. L’opus recèle une cover des Go-Betweens : « Finding you ». Un hommage à feu Grant McLennan qui aurait dû, au départ, figurer sur un album ‘tribute’. Balayée par les accords du violoncelle, cette version minimaliste est vraiment bouleversante. Mais venons-en plus en détail sur cet album.

Découpé en douze fragments, dont un interlude d’une cinquantaine de secondes en final (« Ambient piece »), il s’ouvre par un rock bien carré, « Hang Jean Lee ». Il recèle surtout quelques plages assez curieuses. Tout d’abord « Yellow dog ». Ce boogie jazz écume le célèbre « The beat goes on » de Sonny & Cher. Deux titres sont proposés sous des versions différentes : « Read to me ». La première version est acoustique. Une jolie mélodie tramée par un banjo et un dobro, tapissée d’arrangements de cordes. Légèrement countryfiante, elle s’inscrit dans l’esprit des Triffids circa « In the pines ». Et immortalisée live, la seconde libère une intensité blanche digne de Neil Young. Une intensité qui contamine le tribal « Daddy’s girl ». La plaque recèle bien évidemment quelques compos typiquement ‘edkuepperesques’. Et en particulier « Miracles ». Une chanson empreinte d’une grande mélancolie, caractérisée par ces accords plaqués, légèrement reverb, et bercée par les accès de violon ondoyants concédés par Warren Ellis. « Shame », ensuite. Un morceau découpé dans les cordes élégantes, discordantes, hypnotiques, au cours duquel, il partage un duo avec Su Crowley.

Fatalement ce disque figurera parmi mes albums de l’année. Et si vous continuez à snober cet artiste hors pair, c’est que vous n’avez toujours rien compris…

 

mardi, 09 octobre 2007 23:56

Trees outside the academy

“Trees outside the adademy” constitue le troisième album studio du chanteur/guitariste de Sonic Youth. Il fait suite à « Psychic Hearts » (1995) et « Root » en 1998, encore que totalement expérimental, ce dernier était un exercice de style destiné à être remixé par toute une série d’artistes différents. Pour ce nouvel opus, Thurston s’est concentré sur la compo, le chant et la guitare. Sèche et électrique. Des vocaux qu’il partage cependant avec la chanteuse de Charalambides, Christiana Carter, sur le délicat « Honest James ». L’acoustique constitue donc la trame directrice d’une bonne moitié de cet opus. Un profil acoustique accentué par le violon de Samara Lubelski dont les interventions élégantes fluidifient les plages auxquelles elle participe. Un plus, manifestement. La guitare, bien sûr, est jouée dans un style bien propre à Thurston. Et à mi-chemin, elle redevient même noisy. Comme sur l’étrange instrumental « American coffin », au cours duquel Moore cumule piano et six cordes électrifiées. De noisy, il en est encore question sur l’enlevé et hypnotique « Off work », du bruit blanc entretenu par une autre guest : Leslie Keffer, une artiste réputée pour ses expérimentations aventureuses dans le style. Une intensité blanche qu’on retrouve sur un autre instrumental « Free noise among friends ». La râpe électrique, il l’a confiée à John Mascis pour quatre morceaux. Le leader de Dinosaur Jr se fond dans l’ambiance en assénant ses riffs torturés aussi judicieusement que parcimonieusement sur le torturé « Wonderful witches + Language meanies », le bluesy « Frozen GTR », par ailleurs morceau d’ouverture, et surtout le titre maître (encore un instru !), plage qui aurait pu figurer sur un album de Sonic Youth. Et pour les drums, Steve Shelley apporte toute son expérience. Il abandonne même parfois son rituel tempo 4/4 pour donner de l’amplitude aux compos. L’opus recèle, en final, un morceau enregistré par Moore à 13 ans dans sa chambre à coucher, « Thurston @ 13 », mais c’est plutôt un épisode anecdotique. N’empêche, c’est un bien bel album !