Yes SIHR !

Après quelques concerts / projections improvisés en duo, au Caire et à Beyrouth, pour les rencontres d’Arles, le centre photographique de Lille ou la revue belge Halogénure, Dargent et Oberland s’associent aux francs-tireurs Elieh et Halal pour un manifeste…

logo_musiczine

Le flux existentiel de Maxïmo Park…

Maxïmo Park publiera son nouvel elpee « Stream Of Life », ce 27 septembre 2024. L’information du huitième album studio du groupe arrive en même temps que la sortie du premier single, « Your Own Worst Enemy ». Pour préparer » Stream Of Life », la formation…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Acid Mothers Temple - Mag...
Acid Mothers Temple - Mag...

Brussels Summer Festival : mercredi 11 juillet Spécial

Écrit par
&

Après une journée maussade, les nuages se dissipent et cèdent la place à un large soleil que l’on n’avait plus vu depuis longtemps. La soirée s’annonce bien. Enfin presque, car c’est un peu le labyrinthe pour atteindre le site du BSF. La police, présente en masse, a quadrillé les rues adjacentes, mais sans trop savoir où se situe l’entrée. Après quelques allers-retours, nous arrivons enfin devant les Bains de la ville de Bruxelles (NDR : dont la piscine, caractérisée par sa baie vitrée et son architecture ancestrale, vaut le détour). 

Et quel cadre original que cette Place du jeu de balle ! Un haut-lieu du marché de la brocante ouvert chaque matin. Les badauds à la recherche de fripes en tout genre laissent cependant aujourd’hui la place à un public tout aussi hétéroclite. On y croise une pléiade de journalistes pro, mais également des bobos, des altermondialistes purs et durs ou encore de vieux punks nostalgiques de la Mano Negra. Sans oublier les enfants qui respirent littéralement la joie de vivre. Bref, un auditoire de tous les styles et de tous les âges… Ce coucher de soleil sur le quartier des Marolles apporte au décor une touche world supplémentaire, si elle était encore nécessaire. Et même si les deux soirées ont été décrétées sold-out, on déambule encore aisément parmi les 5 000 personnes présentes…

Programmé en première partie, La Troba Kung-Fú chauffe déjà bien le public, même si celui-ci n’est massé que timidement devant le podium. Les files devant les tickets boissons et bars sont nettement plus longues (NDR : une situation qui apportera de l’eau au moulin chez les éternels insatisfaits). Toutefois le groupe semble avoir entraîné son contingent de fans, surtout d’origine hispanique. Il faut dire que son leader, Joan Garriga, est une figure emblématique du rock catalan ; son groupe Dusminguet s’est d’ailleurs forgé une solide réputation en Espagne. Allègre, leur ska évolue à mi-chemin entre celui des vétérans de Negu Gorriak et du band plus contemporain à Fermin Muguraza. Le tout baignant dans un climat mestizo.

Un peu avant 21 heures, La Ventura déboule sur les planches. Un line up qui ne diffère pas tellement de l’ancienne formation Radio Bemba (NDR : en fait, on dénombre moins de musiciens sur l’estrade). A la basse et au clavier, le fidèle Jean-Michel Gambit (dit Gambeat) met déjà l’ambiance. Avant que Manu Chao n’arrive en bondissant. Il n’en faut pas plus pour allumer un public conquis d’avance. Pendant plus de deux heures (NDR : émaillées de plusieurs rappels), les tubes vont s’enchaîner : « Clandestino », « Me gustas tu », « Rainin in paradise », « Politik kills », « Mala vida », etc. Quelques nouveaux titres, quand même. On ne compte plus les ‘hoyo-yo-yo’ repris en chœur, les sirènes qui ressortent de la boîte à rythme, ni les démarrages punks répétitifs. Bref rien de bien neuf à l’horizon (NDR : ou sous le soleil, fait tellement rare en ce début d’été, pour le souligner). Pas de délire collectif non plus, comme celui qui avait retourné l’AB en avril 1991, lors des deux concerts accordés par la Mano. Finalement, minimaliste mais bien rôdée, la prestation s’est révélée plutôt proche de celle dispensée à l’Openluchttheater Rivierenhof d’Anvers, un an plus tôt. Heureusement, la ferveur du public favorisée par une météo favorable, a transformé ce set sans surprise, en fête collective…

Organisation : Brussel Summer Festival (BSF)

(Voir aussi notre section photos ici )

Manu Chao (La Ventura) + La Troba Kung-Fú

 

 

 

 

Informations supplémentaires

  • Date: 2012-07-11
  • Festival Name: Brussels Summer Festival
  • Festival Place: Place du jeu de balle
  • Festival City: Bruxelles
  • Rating: 0
Lu 1751 fois