Cucamaras n’est pas une formation espagnole, mais britannique. Issue de Nottingham, très exactement. Son premier Ep sort de 27 mai 2022. Son titre ? « Soft Soap ». Une expression britannique qui se traduit par ‘se prendre un savon’. Le band est responsable…

logo_musiczine

« Horsepower For The Streets », le cinquième elpee de Jonathan Jeremiah sortira ce 9 septembre 2022. En attendant, il nous propose son nouveau single, consacré au tire maître, et il est disponible sous forme de clip, là Cette nouvelle chanson est sans doute…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Didier Deroissart

Didier Deroissart

mercredi, 21 avril 2021 15:49

L’arbre spirituel de Kira Skow…

De nationalité danoise, Kira Skov est chanteuse, guitariste et auteur-compositrice. Son nouvel elpee, « Spirit Tree » sortira ce 14 mai 2021. Lors des sessions d’enregistrement, elle a reçu le concours d’un nombre impressionnant d’invités, parmi lesquels figurent Bonnie ‘Prince’ Billy, Bill Callahan, Mark Lanegan, John Parish, Jenny Wilson, Lionel Limiñana et Lenny Kaye. La chanteuse danoise y partage ainsi de nombreux duos.

Né en pleine pandémie, le disque est né à distance, comme une réaction au repli sur soi engendré par le confinement mondial.

Donner naissance à ce nouveau projet, malgré les distances géographiques parfois énormes qui les séparent, c’était aussi chercher à travailler ensemble pour construire un projet et trouver un sens, dans une période qui n'en avait plus.

Un avant-goût ? Tout d’abord le clip avec Mette Lindberg pour « Duty Kate », à découvrir ici. Puis celui en compagnie de Bonnie Prince Billy, .

https://www.facebook.com/kiraskovofficial/

https://www.instagram.com/kiraskov/

samedi, 17 avril 2021 14:18

Une demi-brosse pour Bastien et Taly…

Bastien & Taly ont décidé de chanter en duo, après une répétition de gospel dans une chorale amateur. Depuis 2017, il s’est forgé un univers personnel et propose aujourd’hui son premier single.

Intitulé « Mibalé », il est interprété en lingala, langue du Congo (RDC) d'où est originaire Taly. Dans cet idiome, « Mibalé » signifie ‘à deux’. La chanson exprime l’idée de persévérance en duo, le fait d’avoir un rêve et de parvenir à le réaliser.

« Mibalé » établit un pont entre les hommes, les continents et les cultures. Il associe des influences afro-cubaines et africaines, rendant un hommage aux premières et deuxièmes générations de musiciens de rumba congolaise.

Le premier extrait de cet Ep, de par des couleurs caribéennes et son chant en lingala, est une chanson qui renvoie à la rencontre entre Cuba et le Congo Brazzaville et Kinshasa.

Après avoir bossé ensemble pendant une bonne année, le duo rencontre Maxime Calcio (Maxi’M production), un multi-instrumentiste, compositeur, et arrangeur originaire de Toulouse. De leur collaboration va naître un Ep, dont la sortie est prévue pour le 14 mai. Quatre morceaux, dont le titre maître, « Mibalé », est porté par un superbe clip en animation réalisé par Alexandra Cabanès. Et il est à découvrir ici

 Tracklist

« Mibalé »
« Thanks »
« Elikia »
« Forever »

https://www.facebook.com/Bastien.and.Taly/

https://www.instagram.com/bastien_taly/

dimanche, 11 avril 2021 15:56

Un jour merveilleux pour Black Ship…

Son premier essai date déjà de 2018. Un Ep 6 titres baptisé « On The Sea ». Ce 9 avril 2021, Black Ship vient donc de publier son premier elpee, un projet authentique mêlant reggae, roots, blues & soul et influencé par différents styles issus des années 70. Pour concocter cet album entièrement analogique le groupe a voulu créer un son vintage et original à la fois.

Tout au long de « Beautiful day », le band explore minutieusement les différents grooves de la musique jamaïcaine. Mettant un point d'honneur à soigner ses sonorités, mêle aux harmonies vocales, des effets analogiques et vieux instruments.

Chaque titre de l’album est une incitation au voyage vers les plages ensoleillées de Kingston. Les ambiances contrastées racontent l’univers du collectif. Certaines chansons sont enjouées, rythmées, tumultueuses, légères comme leurs amitiés, d’autres sont plus sombres, plus profondes, comme le doute qui parfois les assaille. Une autre est un hymne à l’amour fraternel, aux rencontres fortuites et aux merveilleux hasards que la vie met sur nos routes. Toutes symbolisent l’élan et la passion à l’origine de ce projet. Un cri de ralliement : la musique avant tout, la musique qui vit, qui groove, qui blesse, qui chante et qui fait bouger la tête et le corps. A suivre de près, si vous aimez le reggae…

Tracklist : « Farmer », « Booking », «  Bus Driver », « Beautiful Daye », « Stop Dem », « Big Man», « Shark », « Beautiful Day », « Sea Of Love »

https://www.facebook.com/theblackshipcompany/about

lundi, 12 avril 2021 13:06

Janee au bon endroit…

Janee est un jeune producteur belge qui a collaboré avec Romeo Elvis et Caballero & JeanJass. Il nous propose son second single « Favorite Place ».  Pour cette deuxième sortie, le chanteur Király Viktor est de retour. Le résultat de cette collaboration révèle un son qui invite être soi-même et à danser. Une musique qui partage du bonheur et d’excellentes vibes.

En outre, Janee veut lancer un nouveau genre qu’il a baptisé ‘Orchestrap’, un style qui consiste à mélanger des sons orchestraux et des influences trap sur un socle pop. Grâce à ce style innovant, il a pris le public par surprise et totalise déjà rapidement des millions de streams comme pour « Lake », son premier single, qui flirte déjà avec les 3 millions de vues sur Youtube.

Pour la vidéo, c’est ici

https://www.facebook.com/janeesound

https://www.instagram.com/janeesound/

https://twitter.com/janeesound?lang=fr

Paru en 1987, « Wonderful life » était devenu un tube phénoménal, à l’époque. Signé Black, il est aujourd’hui repris par Imany, mais sur un tempo plus relevé. Parue en single, cette nouvelle version nous permet de percevoir davantage ce sentiment de solitude, bien que l’artiste belge y injecte une énergie positive qui appelle à une communion dont nous avons grandement besoin aujourd'hui.

Pour la vidéo, c’est

Une version plus acoustique de ce titre figurera sur « Voodoo Cello », le nouvel opus d’Imany, dont la sortie est prévue le 3 septembre 2021. La chanteuse s’y approprie, en douze covers, des morceaux d’autant d’artistes, dont Madonna, Henri Salvador ou Ed Sheeran, simplement soutenue par un ensemble de huit violoncelles, dont elle a assuré elle-même les arrangements et la réalisation. Imany met ces reprises au service de ses propres convictions. Elle y raconte des femmes qui se battent pour vivre leur relation, la sororité et la capacité de résilience. Elle y dénonce aussi le racisme, la nocivité capitaliste, ou les ravages de la drogue…

Après une pause consécutive à de longues tournées internationales, et surtout à la naissance d'un second enfant, Imany est de retour

En concert le 22/01/22 au BOZAR (Palais des Beaux-Arts) de Bruxelles.

Facebook

Instagram

 

 

vendredi, 09 avril 2021 16:58

Into The Great Unknown

Issu de Brisbane, en Australie, Pierce Brothers est un duo réunissant des frères jumeaux.

Jack se consacre aux perçus (tom basse, tambour africain, cymbales), au didgeridoo (instrument à vent aborigène) ainsi qu’à l’harmonica. Patrick se réserve la sèche, la semi-acoustique et l’électrique.

La musique de ce tandem aussie oscille (?!?!?) entre indie-folk, americana, blues et roots, dans l’esprit des Lumineers voire de Mumford and Sons.

Les musicos se sont retirés pendant la pandémie, six semaines de suite, pour concocter ce deuxième elpee baptisé « Into The Great Unknown », un disque entièrement autofinancé.

Découpé en 12 plages, il recèle les quatre singles parus avant la sortie de cet opus. Soit « Kanko », « Dentist », « It's Alright » et « Brother », des compos riches en harmoniques et en exploration sonore. La panoplie d'instruments tant acoustiques qu’électroniques, la réverbération profonde, les crescendos passionnés, le rythme puissant et les voix conjuguées en harmonie traduisent un besoin de connexion, d'espace, d'ouverture et de liberté.

Pierce Brothers est une formation à voir absolument en ‘live’. En 2018, votre serviteur avait eu le bonheur de pouvoir les applaudir au Reflektor de Liège. Le compte-rendu est à lire ou à relire ici

 

Tracklist : « White Caps », « Dentist », « Brother », « It's Alright », « La Montagne », « Lights Of London », « Réflecteur », « Trouble », « Waves Of Winter », « Kanko », « Petty », « One ». 

vendredi, 09 avril 2021 16:54

Le Fruit Du Bazar

Alex Toucourt apporte un peu de fraîcheur dans l’univers de la chanson française. Le Lorrain nous revient, 10 ans après avoir gravé son premier elpee solo, "Studiorange", un disque qui fait suite à "Mémoire d’Eléphant Rose", une œuvre qui baignait au sein d’une ambiance joyeuse et décontractée baptisée 'acousticool'.

Pour enregistrer cet LP, Alex a reçu le concours d’excellents musiciens ; et notamment Philippe Entressangle à la batterie et Albin de la Simone au piano.

Multi-instrumentiste, Alex se charge des arrangements musicaux ; et ils sont particulièrement soignés. Enfin, la mise en forme a été confiée à Dominique Ledulal.

Tout au long de cet album, cet amoureux de la langue française entretient un questionnement permanent.

Alex et Roberdam signent « Tu peux toujours rêver », un conte destiné à nos petites têtes blondes.

Titre qui ouvre le long playing, « Peut-être à l’automne » s’adresse… aux absents. « Jusqu’où ? » ira l’amour fou. De quoi se poser des questions. « Sur ton chemin » établit, en filigrane, un testament pop cinématographique.

Toute en simplicité, « A demi-mot », est une compo qui bénéficie d’une jolie mélodie et d’un refrain efficace. Les interventions du violon d’Anne Gouverneur et du piano communiquent un sentiment de mélancolie tour à tour sombre ou joyeuse, une gratte traitée à la slide se prend pour une pedal steel alors que les voix de JP Nataf (Les Innocents) et d’Alex se conjuguent en harmonie.

« 2 Plumes » relate avec pudeur l’itinéraire d’un amour perdu, une plage dont la finale nous réserve une envolée de cordes impressionnante. « Palettes de Colères » raconte la nuit agitée d’un enfant qui cherche à prendre la fuite… Bien que bercé de douceur, « Sagement Fou » aligne des mots qui percutent. 

« My Lo-Vely Willy » nous invite à traverser l’Ouest américain. Banjo et harmonica colorent ce climat americana. Mais si au départ, le trajet s’opère dans la joie et la bonne humeur, la fin tourne en eau de boudin…

« La Trouille » dénonce l’absurdité des colères ordinaires. Une piste hip hop jalonnée de human beatboxing artisanal. Et « J’hésite » ponctue sur ce questionnement permanent qui hante Alex.

mercredi, 07 avril 2021 15:06

Un album fait main pour Jacques Stotzem…

La pandémie Covid 19 n’a pas enlevé à Jacques Stotzem l’envie de jouer de la guitare et d’écrire de nouvelles chansons. La guitare est même pour lui une sorte de thérapie pour surmonter les difficultés que lui et tous les musiciens rencontrent depuis des mois.

Dès lors, au travers de ces dix nouvelles compositions, ce nouveau CD est en quelque sorte le témoin du vécu d’un musicien en privation de concerts, de voyages et de tournées.

Si des titres ont cette couleur très lyrique chère à Jacques, d’autres morceaux se tournent vers ses racines et vers ceux qui lui ont un jour donné l’envie d’apprendre la guitare au travers de la technique du ‘fingerpicking’ : Big Bill Broonzy, Reverend Gary Davis, Skip James ou encore Fats Waller.

 « Handmade », cet album ‘fait main’, est simplement pour Jacques le résultat de beaucoup d’heures passées à pratiquer sa guitare acoustique, cet instrument qui n’en finit pas de le passionner… pour notre plus grand bonheur !

« Handmade » paraîtra ce 24 avril 2021.

http://stotzem.com/

https://www.facebook.com/Stotzem

https://www.instagram.com/jacques.stotzem/

https://twitter.com/stotzem

mercredi, 07 avril 2021 15:02

Le nouvel itinéraire de Simon Denizart…

Simon Denizart publiera, ce 23 avril 2021, son quatrième opus, un disque pour lequel le pianiste français a reçu le concours d’Elli Miller Maboungou à la calebasse, aux percussions et également au piano.

A la lisière du jazz européen, de la musique classique et de la world music, sa musique est à la fois sensible et stimulante, riches de mille facettes, et portée par une énergie vagabonde.

Intitulé « Nomad », ce disque est le fruit de trois ans de collaboration entre les deux artistes et met principalement en exergue la calebasse (percussion d’Afrique de l’Ouest).

Instrumentales, les compos invitent au voyage tout en traitant de thèmes comme l’immigration et les relations humaines.

Les tableaux, les vies, se plantent les uns après les autres, s’enracinent dans notre conscient et nous font trembler comme un végétal fragile. Simon Denizart sait parfaitement exprimer cette fragilité et ce déroulé scénique qui amènent au dénouement.

« Nomad » paraîtra 23 avril 2021.

Tracklist : « Nomad », « Zoha », « Last night in Houston », « Square Viger », «  Manon », « Oldfield 2.0 », « Lost in Chegaga », « Outro ».

https://www.facebook.com/simondenizartmusic/

https://www.simondenizart.com/

https://www.instagram.com/simondenizart/

 

Laughing Seabird, c’est le projet de Céline Mauge, une Bretonne influencée, depuis son adolescence, par des artistes majeurs tels que Paul McCartney, Led Zeppelin, Pink Floyd, Crosby, Stills, Nash and Young, Peter Gabriel ou encore Sting…

La formation publiera son deuxième elpee, ce 28 mai 2021. Intitulé « The Transformation Place », il a bénéficié des arrangements d’Emmanuel Heyner. En douze titres, le disque creuse le sillon d’une folk-pop envoûtante, élégante et énergisante.

On retrouve des arrangements aux influences pop, souvent celtiques et floydiennes, des mélodies qui nous restent en tête, soulignée par la voix ample, expressive, percutante ou douce de Céline.

En français ainsi qu’en anglais, la poésie de ses textes réalistes ou enchanteurs invite à accueillir nos vulnérabilités comme autant de forces en puissance et de moteurs à nos envies. La voix de Céline nous caresse et nous emporte aussi bien sur les dix compositions originales que sur les reprises bien senties que sont « Sailor Song » de Rickie Lee Jones et « Scarborough Fair », une ballade traditionnelle anglaise que Simon & Gardfunkel ont popularisée.

Le premier single, « I Feel Fat », premier d’une trilogie, aborde les manques qu’on tente d’assouvir, les palliatifs qui ne soulagent pas et qui nous enferment encore plus dans des blocages, des dépendances et des impuissances apprises. Un titre qui nous plonge dans une ambiance de folk irlandaise en plein Far West.

Epaulée par Manu (Emmanuel Heyner), elle a trouvé une complicité rare qui illumine chaque titre de l'album. Leur travail puise également dans de nombreuses autres inspirations. L’influence celtique notamment est dans l’ADN de Céline de par ses origines bretonnes et son attachement à cette culture qui réunit tous les âges, en des moments empreints d’une communion libératrice…

En concert le 16/09/2021 au Studio de l'Ermitage à Paris.

Le single « I Feel Fat », est disponible ici :

https://laughingseabird.com/

https://www.instagram.com/laughingseabird/?hl=fr

https://www.facebook.com/laughingseabird/

Page 10 sur 89