SRSQ, c’est le projet de l’ex-Them Are Us Too, Kennedy Ashlyn, Et elle sortira son second elpee, « Ever Crashing », ce 19 août 2022. Il est le fruit d’un travail de 3 ans, mais surtout un travail réalisé sur elle-même, quand elle a découvert qu’elle était…

logo_musiczine

Claire Days est une jeune autrice-compositrice-guitariste lyonnaise. Après deux Ep autoproduits, elle publiera son premier LP cet automne 2022, un album indie folk teinté de rock qu'elle a enregistré dans différents appartements et chambres - le plus souvent…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

Pour son retour en terre natale après un exil à Paris, Peter Roy a décidé de publier un Ep enregistré en prise ‘live’. Intitulé « Session Live H2T », il réunit 6 titres issus de son répertoire, mais en version acoustique.

Le résultat, d’une intimité saisissante, donne ainsi l’impression que l'artiste canadien se produit dans notre salon pour nous murmurer tout doucement ses mélodies.

Peter Peter y dévoile des captations tournées en plan séquence, dont Dominic Vanchesteing signe la réalisation, et révélant, de fait, la vulnérabilité de chaque titre.

Pour regarder et écouter les près de 23’ de session, c’est

 

 

samedi, 16 juillet 2022 16:29

Les racines d’Olivier Chavet…

« Racines » est un album d’inspiration soul, fruit de la proximité de son auteur avec la nature et de moments de réflexion profonde. Ce n’est pas vraiment une surprise. En effet, la musique et la nature sont deux éléments qui ont marqué le compositeur Olivier Chavet depuis son enfance, tant sur le plan privé que professionnel.

Ce Belge, né à Aix-la-Chapelle, a combiné des études de musique et d’agronomie. Il sait, de par son expérience quotidienne de ces deux domaines d’activités, que tout se tient, comme un réseau de racines.

« Racines » est donc la traduction artistique des thèmes qui intéressent Olivier Chavet en tant qu’agriculteur et ami de la nature. Les neuf chansons parues sur le nouvel opus expriment sa nostalgie d’une vie simple, centrée sur le naturel.

La racine, ancre de toute forme de vie, symbolise la cohésion dont nous avons tous un si grand besoin. Au départ d’un moment de calme absolu, l’œuvre nous fait revivre un voyage sublime vers une expression musicale puissante, en nous proposant une multitude de morceaux groove, bien rythmés.

C’est en Allemagne et en Belgique qu’Olivier Chavet a trouvé les musiciens qu’il cherchait. Le trio réunissant le pianiste Sebastian Scobel, le bassiste Werner Lauscher et Olivier Chavet à la batterie constitue l’architecture instrumentale de l’ensemble. Il est accompagné par Heidi Bayer au bugle ou par le guitariste Daniel Chavet, suivant le type de composition.

L’album « Racines » a été enregistré au studio Fattoria Musica, niché au sein d’une ancienne propriété agricole dans la banlieue verte d’Osnabrück, parfaitement équipé pour ce genre d’enregistrements.

Une prise studio de « Breeze » est à découvrir ici

 

samedi, 16 juillet 2022 16:28

La légende du grand cerf…

Du fond de son bois sombre et austère, la sorcière dont nous parle Jonathan Balzano Brookes n'a pourtant rien d'effrayant.

"Cinnamon Witch" décompose et refond les canons de nos légendes d'antan en choyant la bienveillance d'une figure (trop) longtemps considérée comme malfaisante.

Jonathan Balzano Brookes n’a rien à envier aux troubadours d’antan, inspiration assumée dans ce nouvel album ; au contraire, il les réinvente.

"The Greathart" revendique le plus grand dépouillement. Assumant une forme de naïveté chère à son auteur, l’album explore les émotions humaines et chante l’importance de la bienveillance et de l’empathie.

"String of Days" est en écoute ici

 

 

samedi, 16 juillet 2022 16:27

L’éclipse de Julie Seiler

Julie Seiller a fait ses débuts en 2008, au sein du trio Cabine. Après avoir gravé un premier album (« My Best Friend is my song »), elle publie « Dry River », en 2015, sous son propre nom.

Là, elle explore déjà les liens entre l'Homme et la nature, avant d'embrasser pleinement les influences de Kenneth White sur son nouvel album « Eclipse ».

De la nuit à la lumière. De l'obscur au renouveau.

Centré autour du thème de la pérégrination, « Eclipse » invite à l'imaginaire de paysages. Chaque morceau est l'étape d'un chemin sinueux où l'on se perd, où l'on s'aventure, mais qui finit toujours par nous mener au bon endroit.

L’opus paraîtra ce 29 juillet 2022.

En attendant « Babylone » est en écoute

 

 

Battan l’Otto (entendez ‘Huit heure pétantes’) est un duo de musiciens/performers installé à Rouen depuis 2005 et qui sévit dans le milieu des musiques actuelles et amplifiées dans un style résolument inclassable, mais que l’on pourrait rapprocher de l’électro-folk expérimental.

Le questionnement traversant leurs parcours artistiques se pose autour des cultures populaires, ouvrières et paysannes, de la tradition orale, dans un souci constant d’actualiser ce répertoire par un contact aux nouvelles pratiques musicales, qu’elles soient liées à l’électronique ou au jeu d’acteur sur instrument.

« Planet Nine », c’est la promesse de découverte de nouvelles planètes, de nouveaux territoires et horizons, comme la recherche non-finie des fins et du sens.

Aujourd’hui, l’heure est à la création d’un nouveau répertoire composé de titres originaux dans sa majeure partie.

Des compositions signées pour les paroles et la musique par Silvia Morini, les arrangements restant dans le domaine du collectif. Chantées aussi bien en anglais qu’en français, ces nouveaux titres viennent nous rappeler l’essentialité dans nos existences, dans l’examen critique du devenir et des possibles.

Le clip de « Dusty world » est à découvrir ici

 

 

 

samedi, 16 juillet 2022 16:26

Clipperton unplugged…

Clipperton a enregistré 4 morceaux sous un format semi-acoustique. Deux titres déjà sortis et deux inédits ! Cette live session réalisée par Arthur Chassagne a été tournée à Bordeaux.

Posés dans un beau salon truffé d'objets rares, 4 musiciens accompagnés d'une boîte à rythme délivrent avec application trois morceaux de leur répertoire pop.

Ils terminent la vidéo par une compo interprétée dans le couloir d'à côté, comme pour dire avec douceur ‘au revoir et à bientôt’.

Savourez bien ce joli moment suspendu ici

 

 

A propos de son nouveau clip, "Sugar Ocean", un second extrait de son futur elpee (un éponyme !) qui sortira ce 14 octobre 2022, les musicos de Beach Bugs, un trio de garage/surf issu Limoges ont déclaré : ‘Pour cette vidéo on a eu l’envie de voir se succéder une série de petites cartes postales désuètes, hors du temps. Des cartes postales désertées, avec pour fil rouge l’absence des corps…’

Le regard d’une caméra Super 8 se pose sur une station balnéaire hors saison (aux abords d’Aveiro, au Portugal).

Et d’ajouter : ‘Malheureusement, après seulement quelques plans, notre caméra vintage a rendu l’âme. Nous en avons sauvé quelques images qui ont été complétées par un boîtier numérique sans charme (mais fonctionnel !)’

Le clip a été réalisé par Duarte Caetano.

Pour écouter et regarder le clip, c’est

 

 

samedi, 16 juillet 2022 16:24

Le parcours de Matteo…

Après la sortie de son nouvel album "Matteo & Bro", fin mai, Matteo (Chinese Man) dévoile le clip de "Path" ft. Franck Lebon.

"Path" est le parcours d'un enfant sauvage en quête de lumière et de spiritualité, la légèreté d'un pied d'enfant laisse place à la marche effrontée de l'adolescence. Au travers des lumières des hommes et de leurs voies rectilignes, cette quête devenue fuite vers l'avant l'amène à rencontrer l'éphémère de la vie. La fuite devient course jusqu'à l'envol vers sa propre liberté.

L’ascension, de l’enfance à l'indépendance, est représentée dans ce titre instrumental par la montée en puissance des cuivres, le tout orchestré par Franck Lebon (compositeur de musique de films).

DJ, producteur et membre co-fondateur du groupe Chinese Man, Matteo partage son temps entre la France, l'Amérique du Sud, l'Inde et la Turquie. Grâce à une signature à la fois hip-hop et électro, il fusionne les sonorités d’hier et les pépites rafraîchissantes d’aujourd’hui.

C'est en 2019 que Matteo rencontre les premiers musiciens qui feront partie du projet "Matteo & Bro" sorti le 27 mai dernier. En commençant par le guitariste Karim Addadi et le contrebassiste Christophe Lincontang (avec qui il collabore sur une musique de film), Matteo s'entoure ensuite du batteur Hugo Pollon et du saxophoniste, flûtiste et joueur de Duduk (flûte arménienne) Lamine Diagne. Une réelle envie de lancer un projet où les musiciens sont au cœur du processus de création s'est installée au fur et à mesure des rencontres. Les artistes se réunissent alors à Bron pour la composition du titre éponyme.

Sur cet elpee on retrouve également les voix de deux artistes féminines, Isadora (Belgique) et Tania Saleh (Liban) sur "Sweet Shadows" et "Sakakeen", ainsi que Hervé Salters (General Elektriks) aux claviers, responsable de superbes interventions sur certains titres.

Entre programmation électronique et composition, les maquettes se dessinent, le groove et l'univers entre soul, funk, trip hop et musique du monde prolongent le désir et la production d'un long playing.

Le clip est à découvrir ici

 

 

 

samedi, 16 juillet 2022 16:24

L’épopée cool de Fantastic Mr Zguy

Extrait de l’album « L’Épopée Cool », dont la sortie est prévue pour cet automne 2022, « Un Petit Tu Me Manques » ajoute un nouvel épisode aux trépidantes aventures sentimentales et sonores de Fantastic Mister Zguy, déjà riches de 3 albums et autant d’Eps.

Enregistré dans son studio proche de Paris, mixé à New York par Daniel James Goodwin (Kevin Morby, Devo, Bob Weir...), la chanson clôt définitivement un débat qui a trop longtemps divisé le monde de la musique. A la question : ‘Peut-on faire une pop sémillante et intemporelle chantée en français tout en portant une moustache de douanier bulgare ?’, Mister Zguy (prononcez Zguaille) répond sans hésitation : ‘Oui ! La preuve...’

En effet, comment ne pas succomber aux charmes millésimés de cette pépite qui conjugue péripétie amoureuse et rush d’adrénaline.

Adepte inconditionnel et revendiqué des sources analogiques, mais ne dédaignant pas l’usage de synthés ancienne génération, Ghislain Chavanne (c’est son vrai nom) s’acquitte de tous les instruments, à l’exception de la batterie.

S’il se réclame volontiers de l’antifolk new yorkais de Jeffrey Lewis et Adam Green, et des grands décalés que sont Daniel Jonhston et Jonathan Richman, il ne saurait renier son appartenance à cet écosystème parisien qui a vu Antoine Doinel faire les 400 coups et Jacques Dutronc jouer les playboys.

Le clip d’animation est à voir et écouter ici

 

 

 

samedi, 16 juillet 2022 16:23

Le côté fleur bleue de Béesau…

Le trompettiste Béesau dévoile un nouveau single en featuring avec les producteurs anglais Blue Lab Beats !

« Fleur Bleue » est né d’une rencontre entre trois artistes fans de jazz mais également de hip hop, qui possèdent les mêmes ambitions : explorer et dépasser les frontières des styles musicaux, tout en ayant un profond respect des racines de chacune.

C’est un morceau qui parle de la personnalité « Fleur Bleue » de Béesau et de l’amour qu’il a de partager de la musique avec des artistes et des humains qu’il apprécie particulièrement.

Une connexion franco-anglaise qui apporte un vent de fraîcheur dans le monde du jazz et de la douceur dans le monde du hip hop grâce à des sources d’inspiration qui oscillent entre Kaytranada, Christian Scott ou encore Roy Hargrove.

« Fleur bleue » est en écoute

Alors que la première partie de l’album abordait le thème de l’amour et des relations sans réel recul, dans la spontanéité du moment, la seconde partie, « Coco Charnelle (Part. 2) », traite ces thèmes de manière plus réfléchie.

Ce second volet sonde ce même thème en privilégiant l’analyse des rencontres, avec plus de recul et de maturité.

Ce changement de perspective est aussi appliqué à la musique, ou l’on retrouve des titres plus profonds, plus instrumentaux et plus écrits, tout en conservant la couleur musicale caractéristique de Béesau.

Il s’y entoure cette fois-ci de Jewel Usain, Peet, Ferdi, Ylya, mais aussi des Blue Lab Beats, rois de l’AfroJazz Londonien.

 

Page 2 sur 138