Originaire de Montpellier, Quitters est un groupe de punk rock français qui puise son inspiration chez The Flatliners, Off With Their Heads ou encore Pup. Fondé en 2015 et porté par une pure énergie punk rock, ses textes dépeignent avec cynisme et non sans…

logo_musiczine

« Misneach », c’est le titre du troisième album du groupe irlandais Tau & the Drones of Praise. Après « Tau Tau Tau » en 2016 et « Tau & the Drones of Praise » en 2019, ainsi que l’Ep « Seanóirí Naofa, » il s’agit d’une nouvelle étape dans la vision folk de…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

dimanche, 12 juin 2022 10:12

L’art d’apprivoiser sa solitude…

"Overall", c'est l'évocation de l'amour ‘à l'eau de rose’, le constat d'un rêveur qui utilise les émotions de l'enfance (tout en exagérations et en clichés) pour expliquer ces travers d'adulte...

Ici on joue au cow-boy et aux indiens, la tête dans les nuages mais le constat est amer face à la difficulté de ne pas être aimé comme on désirerait l'être. Cette quête d'amour universel est aussi un désir profond de retour vers les émotions simples de l'enfance, quand il était plus facile d'aimer et de se faire aimer. 

Dun point de vue musical, la chanson commence dans son plus simple appareil : la voix avec la guitare électrique cristalline pour seule compagnon de route. Progressivement cette ballade ternaire aux couplets impossible à danser éclate en une valse presque prog, avec des petits plaisirs harmoniques majeur/mineur qui créent une tension presque imperceptible...

Mais ici on marche sur un fil, et la voix éclate un ‘I just wanna feel love’ alors qu'elle ne croit plus en l'amour, c'est là toute l'ironie et la subtilité de cette chanson : faire simple quand on est compliqué.

"Off The Greed" dont le clip est à découvrir ici 

 est une chanson qui lui est venue assez naturellement, après une longue période où il a mis sa carrière de chanteur entre parenthèses… C’est l’histoire du retour à la vie ‘sociale’ d’un homme qui a apprivoisé sa solitude.… Il revient à la vie, changé, mais ne s’est pas résigné à accepter la cupidité du monde. D’où le jeu de mot ‘Off the grid’ (vivre sous les radars, débranché) qui devient ‘Off the greed’ (loin de la cupidité de notre monde).

Nico voulait que ce morceau exprime la solitude en étant le plus épuré possible : la guitare dans un vieil ampli et sa longue réverbération. La voix, qui fait grandir progressivement l’émotion, puis la rythmique basse/batterie, très frontale, qui ramène, pas à pas, notre homme à la vie. Et enfin les guitares, aériennes, jouées à la manière des synthétiseurs, le guident vers la lumière. L’idée était de faire une chanson qui avance doucement mais surement avec cette mélancolie qui devient presque solaire à la fin.

Nico Sarro a collaboré avec le compositeur Jean-Michel Zanetti (JMZ) pour l’écriture de cette chanson, et avec les musiciens Maxime Ravier à la basse, Nicolas Gamet à la batterie et Joris Perrin à la guitare pour les arrangements, notamment sur le pont, petit clin d’œil au rock des années 90, qui est grande une influence pour les quatre musicos…

mercredi, 01 juin 2022 10:20

Andræ est affamé

Auteur, compositeur et producteur, Andræ est un artiste belge qui jouit déjà d’une certaine notoriété au Royaume-Uni.

Paru début avril, son nouveau single, "I'm hungry", évoque la rupture amoureuse sous un angle original…

Le clip de ce single est disponible

 

 

jeudi, 02 juin 2022 10:19

Les regrets de Paprika Kinski…

Paprika Kinski publiera un second Ep en septembre prochain. Intitulé « Young, Broke & Fabulous », il baigne au sein d’un univers coloré, dansant et aux influences éclectiques de l’artiste. Elle y chante, avec une classe folle, ses refrains mélancoliques sur des mélodies indie pop acidulées.

Enigmatique, son patronyme, on le croirait tout droit sorti d’un film d’Andrzej Żuławski.

D’une voix lascive qui se mêle aux accords de synthé entêtants aux sonorités de basse indolentes, elle interprète son premier single en espagnol.

Le clip de « Lamento » est à voir et écouter ici

 

 

 

jeudi, 02 juin 2022 10:19

Le choix de Sïan Able…

Après avoir sorti "It wasn't your fault" (toujours disponible en clip , un premier single très touchant traitant des traumas, des violences physiques et psychologiques faites aux femmes, du patriarcat et de la force d’avancer, Sïan Able publiera son second, "The choice is yours", le 10 juin prochain.

Ce deuxième single constitue un hymne à la vie, un hymne à l’action et à la force de décision.

Inspiré du philosophe et écrivain Dr Wayne Dyer, ce morceau invite un chœur d’enfant pour incarner la force vitale, et se conclut divinement sur un gospel.

Sur une musique qu’elle compose,

Influencée par la néo-soul et le classique, Sïan Able chante d'une douce voix des textes empreints de sincère, magnétique et instinctifs. C’est également elle qui signe la composition et l’écriture de ses chansons.

Et la sortie de son deuxième Ep, "Vini Vidi Sensi", est prévue pour septembre.

jeudi, 02 juin 2022 10:18

La sérénade de Boa Joo

D’origine Belgo-Rwandaise, Boa Joo est auteure, compositrice et interprète bruxelloise. Elle a choisi pour patronyme le nom d’une impératrice amazone issue du manga ‘One Piece’.

Elle s’est imposée sur la scène hip hop, grâce à un flow saccadé doux-amer, mettant en avant un souci du détail esthétique qui reflète une atmosphère sombre et réaliste. Dans un style qui s’inscrit dans la lignée de la trap, on retrouve les beatmakers Corbeo et Glodi West qui produisent la plupart de ses instrus.

Que ce soit dans ses clips ou sur scène, rien n’est laissé au hasard. Boa ne se limite pas au plan musical et attache une grande importance à son image.

Passant du scénario à la réalisation, elle raconte ses combats, ses victoires mais aussi ses traumatismes exacerbés par un quotidien teinté d’abus d’alcool, d’amour et de désillusions.

Finaliste du concours ‘1minute2 rap’ sur Instagram, elle s'est fait remarquer sur les réseaux sociaux et touche désormais un public éclectique.

Son premier Ep, "Sérénade", paraîtra ce 3 juin, un disque au sein duquel on retrouve ses textes explicites qui repoussent les questions de genre et d’émancipation de la femme.

Pour découvrir le clip de « Depuis », c’est ici

 

 

jeudi, 02 juin 2022 10:17

La galaxie de SYN

À seulement 24 ans, les jumelles qui composent le duo SYN nous montrent que les Belges sont capables de redéfinir la nouvelle chanson française. Un duo de voix singulières et complémentaires qui vous fera voyager dans le monde des émotions.

Entre pop et R’n’B, elles sont influencées par des artistes tels que Zaho, Kehlani, Summer Walker ou encore Christine and the Queens. Elles aiment s'inspirer de différentes sources musicales.

En véritable couteau suisse, SYN est polyvalent : écriture, composition, mais aussi direction artistique, les deux filles s'imposent sur la nouvelle scène musicale noir-jaune-rouge en plongeant leur public dans un univers doux, planant, envoûtant et mélancolique.

Sur "Galaxie", les sœurs dansent sur le chemin d’un nouveau monde, qu’elles partagent avec vous.

Le duo aborde le thème de la différence sous l’œil de la découverte, plutôt que du rejet, de manière légère, comme à son habitude et sous le prisme de la pop.

Paru en single, ce nouveau morceau, au refrain entraînant, promet d’accompagner vos soirées d’été, yeux rivés vers le ciel, et il est disponible

 

 

 

jeudi, 02 juin 2022 10:17

Le parcours sans fin d’Aszul…

Aszul représente la nouvelle voix du R’n’b contemporain. Mélangé à de la soul et de la pop, sa musique est dansante.

Après avoir gravé "T'étais où" puis "Leaké" en 2021, Aszul revient aujourd'hui en affichant une nouvelle vision pour sa musique, plus vulnérable, authentique…

"Je cours et je cours encore", c’est le titre du premier morceau qui surfe sur cette nouvelle vague d'authenticité, en collaboration avec LeJeune Club.

Elle décrit une jeune femme qui court 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour collecter les ressources nécessaires afin de réaliser son rêve : faire de la musique.

Au sens plus large, la chanson s’adresse à toute personne qui s’épuise afin de réaliser un rêve ou de s’offrir une vie meilleure dans le futur.

À force de courir après le temps, après l’argent, après le succès, après les gens... on finit à bout de souffle et on passe à côté de la magie qui se cache dans le moment présent.

Un morceau rempli de douceur, de tendresse et de vérité sur des sonorités profondes et planantes.

Le clip " Je cours et je cours encore " est à découvrir

 

jeudi, 02 juin 2022 10:16

Prix d’excellence pour Sharko…

Sharko publiera un nouvel album à la rentrée. En attendant, il nous propose un Ep 3 titres baptisé « Vintage ».

Sharko se fait plaisir, revient aux sources, à un univers pop/rock et revisite ici trois titres parus sur les premiers albums du groupe.

Sur cet Ep, figure « Excellent », titre qui est devenu un morceau phare de ses concerts, et titre que Julien Doré avait repris dans une version à l’ukulélé, dans l’émission TV ‘Nouvelle Star’.

Sharko présentera cet elpee le 30 novembre au Botanique.

En attendant, régalez-vous avec une version ‘live’ d’« Excellent » ici

 

 

Maïté Merlin chuchote, scande et chante de véritables hymnes à la liberté, au romantisme, à l’espoir.      

‘Dis, et si on passait notre vie, à s’offrir comme présents, des souvenirs précieux, dans un écrin banal ?’

Poétesse combattante, Maïté Merlin décroche de précis uppercuts en un battement de cil.

Si la poésie de ses mots se loge au fond d’un gant de boxe, la puissance de sa présence sur scène tient aussi à sa voix.

Cette voix solide et sincère, qui s’envole avec aisance pour faire trembler les étoiles et revient avec délicatesse, comme les épines d’une rose sur du velours ancien.

Inspirée par le rock français des années 2000 mais aussi par la finesse de la chanson française, Maïté est portée par 3 musiciens complices, sur scène comme en studio.

Elle nous offre aujourd’hui, avec détermination et sans détour, son premier album « Échappée », dont le titre maître est à voir et écouter

 

 

The Wave Pictures vient de sortir un double album. Baptisé "When The Purple Emperor Spreads His Wings", il est partagé entre une face "Automne" et une autre « Hiver ».

Formé il y a plus de vingt ans par Franic Rozycki et David Tattersall à Wymeswold, dans le Leicestershire, et rejoint par Jonny 'Hudderfield' Helm depuis 2005, The Wave Pictures a sorti plus de vingt elpees. Les musicos ont également fondé des projets parallèles tels que le super groupe de rock/garage The Surfing Magazines, et apporté leur concours à des tas d’autres artistes.

Issu de ce nouvel opus, « Blink The Sun » est disponible sous forme de clip,

 

Page 4 sur 138