Paru ce 22 juillet 2022, le nouvel album de ZZ Top, « RAW » constitue un hommage aux débuts du groupe. Il a été enregistré et filmé pour le documentaire Netflix, ‘That Little Ol' Band From Texas’, dans le cadre intime du célèbre honky-tonk texan, Gruene Hall.…

logo_musiczine

Claire Days est une jeune autrice-compositrice-guitariste lyonnaise. Après deux Ep autoproduits, elle publiera son premier LP cet automne 2022, un album indie folk teinté de rock qu'elle a enregistré dans différents appartements et chambres - le plus souvent…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Stéphane Reignier

Stéphane Reignier

Musicien et compositeur passionné, BENoît VinCenT travaille sur de nombreux projets audiovisuels (films, publicités, documentaires…) dont il signe la musique et le sound design.

Toujours à l’affût des nouvelles tendances, sollicité par différentes grandes marques pour mettre en valeur leurs produits et leur image, il s’illustre notamment pour ses collaborations dans le monde de la haute-couture et du luxe.

Guitariste professionnel sur scène ou en studio et féru de nouvelles technologies il n’hésite pas à troquer l’instrument pour la table de mixage avec la réalisation de nombreux albums pour différents artistes, de sound design, de mixages 5.1 pour le cinéma et la télévision ou pour de nouveaux médias en réalité virtuelle.

Après la sortie de l’album « A Few Frames Away » et son expérience de partage en ligne, il revient avec la sortie de plusieurs nouveaux titres dont il signe la musique et les textes en français.

« Pluies de Pixels » est le premier titre disponible en streaming dans un esprit Pop/Rock contemporain qu’il a interprété et réalisé seul d’A à Z.

Pour découvrir le clip c’est ici

 

Etablie à Charleroi, Johanna Gousset est illustratrice et créatrice de clip musicaux animés. Récemment, elle a initié une collaboration entre une quinzaine de musiciens du monde entier pour interpréter une compo de l’artiste folk néo-zélandais, Luke Thompson, destinée à une de ses vidéos.

Le clip animé est sorti il y a quelques jours à peine. On y retrouve quelques grands noms, comme Stu Larsen, Charlotte Schnurr (violoniste du groupe Blanco White), Tim Hart (batteur du groupe Boy&Bear), Natsuki Kuraï, Ella Harp, etc.

« Look Out Your Window, Babe » est à découvrir

 

 

mardi, 08 mars 2022 14:50

Marion Rampal sur le fil…

Voix posée, nue et frémissante, écriture musicale et poétique subtilement créolisée par le travail du temps et boucanée par le feu de l’expérience : "Tissé" est un album de chansons faites maison, une sorte de pays natal choisi, comme seule peut le dessiner et le découvrir une âme libre, ayant réellement pris la peine de vivre et le temps de rêver.

Après bien des pérégrinations entre les genres (jazz, blues, chanson, classique…), des collaborations fertiles et trois albums sous son nom, Marion Rampal nous offre un album qui lui ressemble, tant dans la variété de ses ressources naturelles que dans la limpidité de ses contours ; elle y rayonne avec une élégance d’astre.

Protest song mêlée de force et de douceur, "Ou sont passées les roses" marie la poésie française métissée de Marion Rampal à celle, anglaise, de Piers Faccini.

Une rythmique entraînante et émouvante, rappelant à la fois le maloya réunionnais et le folk canadien.

Les voix de ces deux troubadours des temps modernes nous emportent dans un chant d’espoir à la fois intime et politique, sublime ritournelle qui reste à l’oreille et au cœur.

"Ou sont passées les roses" est en écoute

mercredi, 09 mars 2022 14:48

Claire days en éveil…

La légende dit qu’elle chante et joue de la guitare aux cordes en nylon, dans la lignée des songwriters folk qui adoucissent autant qu’ils remuent. On dit aussi que Claire possède une guitare électrique et qu’elle n’écoute pas autant de folk qu’on lui prête, mais qu’elle pourchasse l’écriture fine des émotions.

Claire days, c’est l’aventure menée par Claire autour d’un folk saturé, hybride, qui tend vers le rock indé et s’affranchit des genres. Un nom d’emprunt pour une musique habitée qui s’inspire des univers tantôt sensibles, tantôt volcaniques de Feist et Laura Marling, tout en allant chercher de la tension et de l’étrangeté chez Warpaint, Lump ou The National.

Après deux premiers Eps indés sortis en 2018 et 2020, Claire publiera donc son premier elpee, cet automne. Un disque planant et viscéral, coréalisé à quatre mains avec l’artiste anglais Fink. Le terminus d’un bricolage de deux ans sur 10 pièces d’un puzzle sur-mesure : des morceaux d’un territoire intime, traversé par les gens, les émotions, les fragmentations et les sons qui relient.

« Fall asleep » est le premier single issu de ce long playing. En anglais, pour dire s’endormir, on dit tomber endormi. « Fall asleep », c’est une chanson sur l’insomnie et la pensée obsessionnelle en boucle dans le cerveau éveillé, qui refuse de basculer dans le sommeil.

Chassé-croisé entre le sommeil et l’artiste, comme s’il y avait une reine du sommeil qui voulait l’attirer dans son monde et elle, qui résiste et veut rester éveillée.

L’éveil comme un ‘pouvoir’ (‘I’ll keep that power’) et le sommeil comme un lieu d’abandon (‘I don’t want to give in now’).

« Fall asleep » est voir et écouter ici

https://www.youtube.com/watch?v=aRRhCkDLs7A Attention

mardi, 08 mars 2022 14:47

Selen Peacock nostalgique…

"Tous ces souvenirs", c’est le deuxième extrait de l'album "Horizon Fondu" de Selen Peacock , qui paraît en single. Selen Peacock est un quintet électrique qui cherche sa voie entre chanson, pop oblique et jazz cosmique.

"Horizon Fondu" constitue le troisième elpee du groupe, le premier entièrement chanté en français.

Ecrit en grande partie durant l’année 2019, entre canicules urbaines et excursions en Asie, ces 9 chansons évoquent pêle-mêle les plantes d’appartements, les photographies de costumes traditionnels japonais, la fragilité de l’existence, celles des milieux naturels, des vitrines dans les beaux quartiers ou la canicule...

Traitant du monde d’aujourd’hui en zoomant sur ses détails, les chansons semi-réalistes empruntent des courants déjà traversés par des pairs tels que Brigitte Fontaine ou Aquaserge. Le groupe fondé par Johan Saint, auteur et compositeur, réunit des musiciens entendus dans Belvoir, Fantôme, le collectif 2035 ou même l’Orchestre national de Jazz, des ensembles qui militent sur la scène alternative de l’Est parisien depuis plusieurs années.

Aux saxophones et synthés de Martin-Oger Daguerre et Morgane Carnet (qui chante aussi pour former un duo masculin-féminin singulier) s’ajoute la section rythmique formée par François Le Roux et Augustin Bette. Enregistré en partie sur bandes juste avant le premier confinement, réalisé par Romain Vasset (Belvoir, François and the Altas Mountains) et mixé par Vincent Hivert (Biche, En attendant Ana, Agar Agar), "Horizon Fondu" propose des morceaux sans coutures de style, étirant les contours des chansons pour en faire de petites planètes.

Pour découvrir le clip de "La vie brève", c’est

mardi, 08 mars 2022 14:45

La mélancolie de Lesneu…

Lesneu vient de publier son nouvel elpee, et il s’intitule "Ce qui ne vient jamais vraiment" 

La musique comme introspection, personnelle et universelle. La chose n’est pas nouvelle, c’est même le ciment qui lie depuis toujours musique pop, rock ou variétés. Cela tombe bien, sur ce nouveau disque, Victor Gobbé alias Lesneu a décidé de ne pas choisir et de piocher dans le meilleur de Chamfort ou Polnareff, dans la douceur de Beach House et l’énergie, en particulier vocale, de The Walkmen.

Sa musique porte plus que jamais la nostalgie de temps anciens, de ces vacances en bord de mer, de photos jaunies et craquelées, lorsque derrière les bandes de filles et de garçons, se cachent des individus qui se cherchent, se tournent autour, flirtent. Des amours éphémères, platoniques même parfois, alors qu’on les rêverait immortels aux yeux du monde.

Sur des airs de toujours qu’il s’applique à remettre au goût du jour depuis son premier disque il y a déjà 5 ans, Lesneu pioche dans les souvenirs, exprime des regrets ou s’interroge sur ces relations amoureuses jamais simples, celles que l’on construit entre euphorie et pragmatisme ou celles que l’on fantasme avec des êtres intimidants et inaccessibles.

La relation amoureuse comme une obsession guide l’ensemble d’un opus où chaque titre entre en résonance avec un autre, "Entre Moi Et Toi, Entre Toi Et Moi Entre Moi Et Toi, Entre Toi Et Moi" comme deux points de vue antagonistes au moment de tirer un trait sur l’histoire ; "Tes Yeux et La Raison" ou l’ambivalence perpétuelle entre l’attirance passionnée et la recherche de durabilité solide. Et puis comprendre ce qui n’a pas fonctionné, chercher des responsabilités dans le mince espoir d’avancer et de trouver sa place.

Portées par une voix en constante évolution, moins grave mais plus ample, les chansons de "Ce Qui Ne Vient Jamais Vraiment" se développent dans leur propre espace-temps, à la fois baignées du minimalisme de compositions qui vont à l’essentiel, sans user de plus de mots ou de notes que nécessaire, mais aussi en se parant d’artifices instrumentaux entre ombre et lumière, où des claviers étincelants et aériens pleins d’espoir en un amour absolu côtoient les guitares orageuses de la dispute et le saxo triste et langoureux du doute et de la rupture.

Album lumineux à l’image de sa pochette colorée, mais qui nous plonge dans la tristesse des sentiments perdus et des lendemains incertains. Un disque de son temps.

Pour découvrir le clip de "Tes yeux", c’est ici

 

mercredi, 02 mars 2022 10:41

Le parasol d’Alexandre Delano

 Après avoir publié six albums au sein du groupe The Delano Orchestra, dont il est le leader et le chanteur, accompagné l’aventure ‘Babel’ de Jean-Louis Murat, Alexandre Delano se livre à l’écriture d’un second album en français.

Alexandre Rochon est compositeur, musicien et vidéaste. Après des études de droit du patrimoine historique et culturel, il fonde en 2006 le label Kütu Folk Records (rebaptisé Kütu Records début 2015), dont il devient le directeur artistique. 

De 2006 à 2013, il publie cinq albums avec son groupe The Delano Orchestra, formation folk/rock clermontoise et raffinée, aux compositions d’une telle élégance qu’elles seront aisément rapprochées des maîtres du genre comme Elliott Smith, Sparklehorse, Sigur Rós ou encore Flotation Toy Warning.

En janvier 2012, un article du Monde place Alexandre Rochon parmi les ‘50 faiseurs de culture en France’ et lui dédie un portrait. Parallèlement à son activité musicale, il développe un goût prononcé pour la vidéo et réalise des projets d’envergure. Il tourne et monte une vingtaine de clips, remarqués en sélections de festivals de films.

Après une première expérience individuelle dans la langue de Molière sur l’elpee “Eau” (2015) qui a reçu une excellente critique dans la presse, un nouveau chapitre s’ouvre aujourd’hui grâce à “Ven ven ven”, toujours en français dans le texte. Un disque intimiste, souvent chanté à deux voix, délicatement arrangé par les musiciens du Delano Orchestra. Dans ce recueil de chansons, les ambiances et les paysages s’ancrent et captivent, tandis que les ondes et rythmiques électroniques s’invitent au creux de cet univers traditionnel, champêtre et folk. On retrouve avec plaisir quelques éléments de la palette Delano (notamment les parties de cuivres et de cordes, toujours captivantes), mais en y découvrant de nouvelles couleurs, plus intimes et spontanées, qui confèrent à ces chansons une fraîcheur inédite.

Avant de reprendre le sentier des plages, une occasion de raviver le souvenir des premiers émois sur le sable chaud. Sous son « Parasol », extrait aussi sensuel qu'ensoleillé, Alexandre Delano nous berce d'une vague de douce nostalgie en super 8.

A découvrir ici

 

"Desert Eyes", chanson-titre du dernier LP de "(Thisis) Redeye", a été ré-imaginée à la fois musicalement (jouée live, en groupe, sans retouches, énergique et psychédélique) mais aussi visuellement, les bobines super 8 du clip original tourné dans le désert de l’Ouest américain ayant été confiées à Simon Guiochet pour une relecture poétique et onirique du film.

Reprenant l’histoire de ce personnage qui va se perdre au sein du désert dans une quête intérieure, à la manière du Edward Abbey de "Désert Solitaire", Simon a recréé des images traduisant ce voyage intérieur, assemblant comme un puzzle son ‘remix’ du film, en suivant la montée hallucinatoire du morceau.

En appliquant de la peinture directement sur de la pellicule et en manipulant en direct plusieurs projecteurs, il a effectué des surimpressions, ajouté des objets devant les objectifs, ralenti certaines images, etc. pour communiquer une vision irréelle et sensible à la version ‘vivante’ du morceau.

Le titre inédit “Lay Me Down” a été composé comme une dérive sensorielle, une rêverie musicale, qui laisse le groupe s’exprimer et explorer de nouveaux territoires, tant dans la mélodie voix guitare du début du morceau que dans son crescendo inexorable de fin. Ce morceau donne son titre à l’Ep. Et la prise ‘live’ de ce titre est à découvrir

 

mercredi, 02 mars 2022 10:36

Olivier Rocabois vise haut…

Auteur-compositeur-interprète, chanteur et multi-instrumentiste autodidacte, Olivier Rocabois est né du côté de la Bretagne, terre musicale s’il en est ! Élève plutôt doué mais turbulent, il abandonne ses études de droit et d’histoire pour se consacrer à sa passion : la pop anglo-saxonne des Beatles et de leur descendance.

Il monte une myriade de groupes à Rennes puis à Paris, dont le projet ALL IF, en 2008.

Nourris au songwriting protéiné d’albums cultes ("Ram" de Paul McCartney, "Giant Steps" des Boo Radleys, "The Soft Bulletin" des Flaming Lips, "The Love Below" d’Outkast, etc.), ces sorciers du puzzle mégalo-pop, fans absolus du David Bowie transformiste des 70’s, délivrent alors leur set d’un classicisme insolent. Un orchestre de poche au service de compositions baroques sous influence Beatles / Beach Boys / Divine Comedy. Jamais avare de mélodies raffinées et d’arrangements luxuriants, le groupe offre également sur scène des prestations assez jouissives, mêlant grand élan populaire (on pense à Dexy’s Midnight Runners) et élégance. Le combo publie l’album "Absolute Poetry", en 2017.

Finis les pseudonymes et les prête-noms, Olivier Rocabois enregistre sous son propre nom, en 2019, un 45trs ("Ship Of Women / Somewhere In A Nightmare") de toute beauté, prélude à son premier LP solo, "Olivier Rocabois Goes Too Far"

Cet opus raconte l'histoire d'une vie en neuf chansons dont les thèmes se développent autour de la classique triangulaire amour-sexe-mort. D’autres sujets moins attendus (la sorcellerie, l’ennui provincial vécu comme une bénédiction, la coquetterie en médecine légale) sont aussi abordés. Volontiers autobiographiques, ces chansons, parfois sans refrain, regorgent de mythes et légendes suburbains (affabulations optionnelles). Les orchestrations sont fastueuses, les timbres polychromes. Il s'agit ici de restaurer le pouvoir suprême de la mélodie. La promesse d’un grand concept pop sera-t-il tenue ?

Pour vous faire une petite idée, le clip de « High is high » est disponible

 

mercredi, 02 mars 2022 10:30

Du 9 pour Julien Ribot…

Le vidéoclip de « Do you feel 9 ? » a été entièrement filmé, dessiné, monté par Julien Ribot et sa compagne Annabelle Jouot.

Des centaines de dessins et 2 mois de travail d'animation ont été nécessaires à sa conception.

La chanson est une variation délirante autour du chiffre 9 qui symbolise la naissance de Neon Juju, personnage imaginaire, inventeur de son propre langage et qui finit son existence, dispersé en milliers de particules dans l'univers.

A noter la présence du guitariste anglais Fred Frith (Brian Eno, Robert Wyatt, ...) qui a posé ses guitares excentriques sur ce titre.

A découvrir

 

Page 9 sur 138