Yuksek revisite Laurent Voulzy…

Le musicien, compositeur, réalisateur et producteur de musique électronique Yuksek revisite « Cocktail chez mademoiselle », le titre de Laurent Voulzy paru en 1979 sur son album « Le cœur grenadine ». Il en propose une relecture retro futuriste, groovy et…

logo_musiczine

Les décibels de Chatte Royal…

Le premier elpee de Chatte Royal, « Mick Torres Plays Too Fucking Loud », paraîtra ce 8 mars 2024. Fondé en 2020 par Diego Di Vito, Dennis Vercauteren et François Hannecart, et rejoint par Téo Crommen en 2021, il compte deux Eps à son actif, « Septembre », en…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Depeche Mode - Sportpalei...
Egyptian Blue
Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

mardi, 19 février 2008 16:14

Girls in Hawaii à la TV

Après un set privé accordé au Botanique ce mercredi 13 février, Girls In Hawaii entamait sa tournée à Anvers. Au Trix, très exactement. Et alors que la plupart de mes collègues francophones avait choisi d’aller les applaudir au Cirque Royal de Bruxelles (NDR : vous y trouverez cependant les photos réalisées par Aude, dans notre galerie), j’ai accepté, à l’initiative du rédacteur en chef néerlandophone et ami Johan, de l’accompagner tout au Nord du pays. Là où ils ne sont pas encore (re)connus. Une autoroute, des voies à quatre bandes, des buildings abritant des bureaux (vides à cette heure de la journée), un supermarché, une station de carburant : c’est dans ce cadre horriblement urbain que l’on trouve le Trix. Et comme Megadeth jouait au Hof Ter Lo, juste à côté, on pouvait faire le poirier pour trouver une place de parking. En cherchant un peu, nous sommes quand même parvenus à dénicher un emplacement, à plusieurs centaines de mètres du club. Dans une sorte de terrain vague recouvert de gravier meuble. Heureusement, l’intérieur du Trix est particulièrement convivial. En y entrant, on remarque immédiatement le bar à gauche. Le prix des consommations est raisonnable et le service extrêmement rapide. En avançant, on arrive dans la salle de concert proprement dite, un peu comme dans une maison du peuple. La scène est petite et le podium assez bas, mais l’acoustique est excellente.

La chanteuse de folk/pop Jesy Fortino alias Tiny Vipers a déjà commencé son set. Assise, elle joue de la guitare acoustique électrifiée. Et chante aussi, bien sûr. Cette américaine (NDR : elle est établie à Seattle) possède une très belle voix, dont le timbre rappelle parfois Melanie. Mais son répertoire est plutôt monotone et suscite rapidement l’ennui. Après une demi-heure de prestation ponctuée de quelques applaudissements, elle se retire. Mais manifestement, son passage ne nous laissera pas un souvenir impérissable…

Place ensuite à Girls In Hawaii. Paradoxalement, le public est constitué d’une bonne moitié de francophones. Il y a toujours ces lampadaires disséminés entre les amplis et les baffles, mais les téléviseurs sont identiques. Et neufs ! Six en tout. Finis les postes récupérés à la casse. Et tout au long du spectacle, ces TV vont diffuser des images tournées le plus souvent dans les Ardennes ou au littoral. Mettant en scène, mais de dos et chacun leur tour, les musiciens du groupe. Un peu comme dans des clips.

Le sextuor ouvre les hostilités par « This farm will end up in fire » et son répertoire va constamment osciller entre compos issues de son nouvel opus (« Plan your escape ») et titres extraits du premier elpee (« From here to there »). La cohésion est quasi-parfaite. Les harmonies vocales échangées entre Antoine et Lionel sont irréprochables. Lionel joue toujours assis et son falsetto limpide et diaphane nous donne parfois la chair de poule. Circonstancielle ment, il se consacre au xylophone. Comme le claviériste/guitariste. Christophe. Un multi-instrumentiste dont on commence aujourd’hui à cerner l’importance ; et pour cause, il cherche constamment à souder les différentes composantes des morceaux. Enfin, lorsque son orgue rogne « Sun of the sons », on pense inévitablement aux groupes de garage issus des sixties. Lionel, le frère d’Antoine est un excellent drummer. On en était déjà convaincu ; mais lorsqu’il empoigne des maracas, à la manière de Butch Norton, ex-drummer d’Eels, on est vraiment impressionné. Les compos défilent. Construit en crescendo, « Fields of gold » est remarquable d’intensité. Lors du titre maître du nouvel opus, Daniel, le bassiste a empoigné un accordéon. Une ballade empreinte d’une grande sensibilité. Antoine chante « The fog » à travers un téléphone trafiqué, une composition dont le tempo est accentué par une boîte à rythmes. Petite pause au cours de laquelle Antoine lit un petit texte dans la langue de Vondel pour le terminer en anglais. A moins que ce ne soit du franglais ! Lors de « Road to luna », un instrumental, Antoine a troqué sa six cordes contre la basse et en profite pour monter sur un des téléviseurs face à son frangin (une attitude qu’il reproduit régulièrement, lorsque les chansons décollent). « Time to forgive the winter » lorgne vers le jazz, alors que « Couples on TV », interprété par Daniel, plutôt vers la valse. Davantage éthéré, « Colors » est manifestement hanté par Sigur Ros ; alors que l’inévitable « Flavor » et son rythme à la Stooges, permet à Brice, le soliste de se libérer, et au combo de clore le corps du concert en beauté.

Un premier rappel nous vaudra une cover du « Taxman » des Beatles, dont Antoine ne maîtrise pas encore tout à fait les lyrics (NDR : il se sert d’un aide-mémoire ; et puis une version presque garage/rock’n roll (NDR : encore ces claviers rognés !) de « Casper », au cours duquel il a sorti un harmonica de sa poche. Lors du deuxième rappel, GIH concèdera une version minimaliste de « Grasshopper », limitée à Antoine et au drummer, dans un style que n’aurait pas renié Sparklehorse.

A l’issue du concert Johan m’avouait avoir été impressionné par leur prestation, n’hésitant pas à comparer le talent, mais dans des styles différents, de dEUS et de Girls In Hawaii. C’est un compliment. Maintenant, à l’instar de Showstar, être diffusé sur Studio Brussel serait sans doute la meilleure manière de mieux se faire connaître auprès des voisins du Nord. Il le mérite, assurément. Faudra trouver le bon single !

Tracklist

This farm will end up in fire

Bees and butterflies

Sun of the sons

Fields of gold

Plan your escape

The fog

Road To Luna

Time to forgive the winter

Couples on TV

Colors

Found in the ground

Birthday call

Flavor

 
Taxman

Bored

Casper

 
Grassphopper

 
Organisation Trix

 

samedi, 16 février 2008 18:13

Une blonde pour les BB Brunes

Ce 22 février paraît le nouvel opus de BB Bunes. Il s’intitule « Blonde comme moi ». Les trois rockeurs frenchies se produiront dans la foulée le 13/03 à l’AB de Bruxelles, le 14 mars au Rockhal de Luxembourg et le 15 mars à l’Eden de Charleroi. Mais les 3 concerts sont déjà sold out. 

Tracklist :

1. J’écoute les cramps

2. Le gang

3. Blonde comme moi

4. Perdus cette nuit

5. Houna

6. Dis-moi

7. MR Hyde

8. Sixty eight

9. Brune BB

10. Pas comme ça

11. BB baise

 

Pour plus d’infos : http://www.bbbrunes.fr/# et http://www.myspace.com/bbbrunes

 

samedi, 16 février 2008 18:12

Une scie pour Tindersticks

Le nouvel album de Tindersticks paraîta le 28 avril. Intitulé « The Hungry Saw » il fait donc suite à « Waiting for the moon », un opus qui remonte quand même à 2003. Ce sera leur septième. Le line up est aujourd’hui réduit à un trio ; soit Stuart Staples au chant, le guitariste Neil Fraser et le claviériste David Boulter. Lors des sessions d’enregistrement, ils on reçu le concours du drummer Thomas Belhorn et du bassiste et Dan McKinna.

Tracklisting

1) ‘Introduction’

2) ‘Yesterdays Tomorrows’

3)‘The Flicker Of A Little Girl’

4) ‘Come Feel The Sun’

5) ‘E-Type’

6) ‘The Other Side Of The World’

7) ‘The Organist Entertains’

8)‘The Hungry Saw’

9) ‘Mother Dear’

10) ‘Boobar Come Back To Me’

11) ‘All The Love’

12) ‘The Turns We Took’

 

Pour plus d’infos : http://www.tindersticks.co.uk/

 

Quatrième vidéo extraite de leur second album, le clip "A Beautiful Lie" dénonce la crise du climat mondial en dénonçant, par exemple, le problème de la fonte des glaces au Groenland. C’est d’ailleurs là-bas que cette vidéo a été tournée…

http://www.abeautifullie.org/video_abl.aspx

Pour plus d’infos :

http://www.thirtysecondstomars.com

www.myspace.com/thirtysecondstomars

http://www.nrdc.org

Le 17 mars paraîtra l’album d’Alexandre Kinn, un disque enregistré sous la houlette de son ingénieur du son et réalisateur Bob Coke (Ben Harper, Piers Faccini, Noir Désir). Pour ce premier opus, Alexandre Kinn cherche à faire la synthèse entre le hip-hop, le blues, la chanson française et le folk.

En concert le 27 mars au Café de la Danse

Tracklisting

1) Aude (emmène moi)

2) L’alliance

3) Fragile

4) Moi, moi-même et ma bouteille

5) Tranquille

6) J’appartiens

7) Glisse

8) Lentement

9) Les jardins de Babylone

10) Adieu Lolita (feat. Pura Fé)

11 Les braves gens

12) Dans la tête d’un homme (feat. Pura Fé)

 

Pour plus d’infos : http://www.alexandrekinn.levillage.org/ et http://www.myspace.com/alexandrekinn

 

Pour voir le clip d’« Aude (Emmène-moi) »

http://www.dailymotion.com/relevance/search/alexandre%2Bkinn/video/x3ifpq_alexandre-kinn-aude-emmenemoi_music

http://www.youtube.com/watch?v=v1KDu60h0r0

http://www.wat.tv/playlist/660434/video/834483/alexandre-kinn-aude-emmene-moi.html

http://www.wideo.fr/video/iLyROoaft5id.html

samedi, 16 février 2008 18:11

Hommage à Fred Chichin

Catherine Ringer a décidé de se produire en solo. En hommage à Fred Chichin, elle chantera des chansons composées avec lui lors d’une petite tournée qui se déroulera en avril et passera par :

 
04 - Toulouse / Zenith

05 - Bordeaux / La Medoquine

07 - Nantes / Zenith

18 - Printemps De Bourges

19-20 - Paris / La Cigale

24 - Lille / Zenith

25 - Strasbourg / Zenith

26 - Dijon / Zenith

29 - Montpellier / Zenith

30 - Lausanne / Les Docks          

samedi, 16 février 2008 18:10

Hot Chip enregistre dans le noir…

Le nouvel opus de Hot Chip est déjà dans les bacs. Il contient 13 titres dont un certain "Ready for the floor" qui risque fort d’ enflammer les pistes!

 
Vidéo du single: http://uk.youtube.com/watch?v=AW94AEmzFhQ&feature=related

 

Et pur voir la vidéo de « One pure thought » : http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&videoid=3197150

 

Tracklisting

1. Out At The Pictures 

2. Shake A Fist 

3. Ready For The Floor 

4. Bendable Poseable 

5. We're Looking For A Lot Of Love 

6. Touch Too Much 

7. Made In The Dark 

8. One Pure Thought 

9. Hold On 

10. Wrestlers 

11. Don't Dance 

12. Whistle For Will 

13. In The Privacy Of Our Love 

 

 

 

samedi, 16 février 2008 18:10

Le premier album des Poids Lourds de Minuit

Le premier opus de Midnight Juggernaut sera dans les bacs le 21 avril. Il s’intitulera « Dystopia ». A l’instar des Ramones, tous les membres du groupe ont décidé de porter le nom de famille ‘Juggernaut’. Cependant la musique de cet ensemble australien lorgne plutôt vers la musique électro. Ils sont d’ailleurs très appréciés par Justice ou même Daft Punk et au cours des derniers mois, se sont vu confier le remixe de titres pour !!! (Chk Chk Chk), The Presets, Dragonette, Electric Six ou encore Damn Arms.

Tracklisting:

1. Intro

2. Ending of an Era

3. Into the Galaxy

4. Shadows

5. Worlds Converged

6. Dystopia

7. Road to Recovery

8. Scorpius

9. Twenty Thousand Leagues

10. Tombstone

11. Nine Lives

12. So Many Frequencies

13. Aurora

Pour voir le clip de « Shadows »

http://www.youtube.com/watch?v=LtynjqYUOvk

http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftCwq.html

http://www.wat.tv/playlist/660434/video/848050/midnight-juggernauts-shadows.html

 

Pour plus d’infos : http://www.midnightjuggernauts.com et http://www.myspace.com/midnightjuggernauts

 

 

samedi, 16 février 2008 13:06

Un week end de vampire…

Vampire Weekend est le patronyme d’une nouvelle formation newyorkaise dont le premier album paraîtra ce 25 février. On la présente déjà comme un croisement entre les Strokes et Talking Heads. A suivre…

En attendant, les quelques liens consacrés à leur single « A punk » devraient vous permettre de vous faire une meilleure idée de leur musique :

Window Media Player:

http://streaming.cissme.com/bgroup/wm/xl/vampir/video/GB-141-07-00081_128.asx

http://streaming.cissme.com/bgroup/wm/xl/vampir/video/GB-141-07-00081_300.asx

Real Player:

http://streaming.cissme.com/bgroup/rm/xl/vampir/video/GB-141-07-00081_128.ram

http://streaming.cissme.com/bgroup/rm/xl/vampir/video/GB-141-07-00081_300.ram

A-Punk performed live on David Letterman:

http://www.youtube.com/watch?v=Pkt6HFE0-J8

 

Et pour en savoir plus : http://www.vampireweekend.com/ et http://www.myspace.com/vampireweekend

Tracklisting

1. Mansard Roof   

2. Oxford Comma   

3. A-Punk   

4. Cape Cod Kwassa Kwassa   

5. M79   

6. Campus   

7. Bryn   

8. One (Blake's Got A New Face)   

9. I Stand Corrected   

10. Walcott   

11. Kids Don't Stand A Chance   

 

Trio parisien, The Teenagers sortira son premier album ce 17 mars. Une formation qui fait un tabac en Angleterre, puisque sa compo « Homecoming » a été élue quatrième meilleur single de l'année 2007 par le magazine NME. L’opus s’intitulera « Reality Check »

En attendant, vous pouvez toujours jeter un coup d’œil sur les clips de « Homecoming » et « Scarlett Johannson » :

"Homecoming" : http://www.youtube.com/watch?v=ngHDYzhDBk4

"Starlett Johannson" : http://www.youtube.com/watch?v=JshkoBVFy3Y&feature=related

Track Listings

1. Homecoming 

2. Love No 

3. Feeling Better  

4. Starlett Johannson 

5. Streets Of Paris 

6. Make It Happen 

7. Wheel Of Fortune 

8. Fuck Nicole 

9. French Kiss 

10. Sunset Beach 

11. III 

12. End Of The Road

Pour plus d’infos : http://www.theteenagers.net et http://www.myspace.com/theteenagers