Sages Comme Des Sauvages face à l’obsolescence programmée…

« Répare ou Pas », premier single issu du troisième album de Sages Comme Des Sauvages est un hymne en forme de question. On le répare ou pas ? Face à un monde plein de vices de fabrication et de malfaçons, le duo se demande si ça vaut encore la peine de…

logo_musiczine

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Civic
DAF - Bimfest 2023
Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

mardi, 11 septembre 2007 22:16

Inside The Smiths (Dvd)

Andy Rourke et Mike Joyce constituaient la section rythmique du défunt et légendaire groupe mancunien The Smiths. Respectivement bassiste et drummer, ils n’ont jamais atteint la notoriété des deux autres larrons et aujourd’hui farouches antagonistes : le chanteur Morrissey et le guitariste Johnny Marr. Ce qui manifestement a permis aux deux premiers cités d’avoir une autre vision des choses sur le parcours du quatuor. C’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait en concoctant ce Dvd. Au cours duquel ils racontent cette épopée, mais aussi recueillent des interviews de personnages qui ont côtoyé le mythe à l’époque de la formation ; et en particulier Peter Hook (Joy Division, New Order), Pete Shelley (Buzzocks) ou encore Mark E. Smith (The Fall). Sans oublier les inévitables producteurs qui opéré la mise en forme de leurs enregistrements studio. Le documentaire bénéficie du sous-titrage ; ce qui permet une meilleure compréhension des différentes interventions. Il manque cependant quelques prises ‘live’ pour pouvoir rendre le film un peu plus dynamique et puis surtout le point de vue des deux principaux leaders du groupe. Une carence qui risque de rendre ce documentaire anecdotique…

mardi, 11 septembre 2007 21:46

Bluefinger

Frank Black est de retour et il a décidé d’opter pour le patronyme Francis Black. Pourquoi pas ? Le plus important c’est le contenu de son nouvel opus. Et ce contenu nous réserve quelques bonnes plages, une bonne moitié des compos de « Bluefinger » -son quatorzième album solo !- lorgnant manifestement vers les Pixies circa « Trompe le monde ». Depuis le frénétique, aride et troublant (ce groove !) « Captain Pasty » au menaçant « Tight black rubber », en passant par le blues plus morbide que viscéral « Test pilot blues », une compo subversive entretenue par cette basse ténébreuse inexorablement pixiesque. « Threshold apprehension » également. Caractérisé par son riff de guitare staccato, emprunté probablement à Green Day, mais aussi et surtout les glapissements de Frank, « Lolita » aurait pu être chantée par Kim Deal, une chanson dont la mélodie pop me rappelle quelque part Suede et les inflexions vocales, Brett Anderson. Sans oublier la cover brutale, punkysante du « You can’t break a heart and have it » de feu Herman Brood. L’album rend d’ailleurs hommage à cet illustre artiste néerlandais (NDR : il a sévi chez Cuby & the Blizzards avant de fonder son propre groupe, Herman Brood and His Wild Romance. Il a également côtoyé, début des 80’s Nina Hagen. Mais il était également peintre et son œuvre est reconnue à travers le monde entier). L’abus de drogues et d’alcool l’a conduit au suicide en 2001 (se sachant condamné depuis plusieurs mois, il s’est jeté du toit de l’hôtel Hilton à Amsterdam). Deux autres compos lui sont ainsi dédiées. Tout d’abord « Your mouth into mine » et puis « Angels come to comfort you ». De structure traditionnelle au départ, cette dernière est progressivement épurée de chœurs célestes (NDR : quoique la sirène en fin de parcours soit plutôt de mauvais goût). Préposée aux backing vocaux, Violet Clark, l’épouse de Frank, en est la responsable. Elle partage également quelques duos avec son époux sur l’elpee. Et en particulier sur la ballade mid tempo et légère « Discothèque 36 » ainsi que l’excellent « She took all the money », dont les propriétés mélodiques sont manifestement contagieuses. En final, le titre maître consomme une intensité blanche crazyhorsienne, malgré son tempo lent et sa forme légèrement bluesy. Une bonne surprise !

vendredi, 07 septembre 2007 22:15

Trans-Global Underground : un nouvel album

Leur dernier album, « Impossible Broadcasting » remontait déjà à 2004. Ils nous reviennent avec un opus flambant neuf : « Moonshout ».  Le Trans-Global Underground a vécu de multiples changements de line up au cours des dernières années. Aujourd’hui, le projet reunite le drummer et programmeur Hamid Man Tu, le chanteur, et percussionniste Tuup, le multi-instrumentiste Tim Whelan et la joueuse de sitar Sheema Mukherjee . Ce qui n’a pas empêché la formation de recevoir le concours de quelques collaborateurs dont Krupa. Et puis surtout de Natacha Atlas…

Tracklisting

1. Dancehall Operator

2. Moonshout

3. Emotional Yoyo

4. Awal

5. Total Rebellion

6. Swampland

7. Cape Thunder

8. Mera Jhumka

9. Border Control

10. Elena

11. Spice Garden

12. Quit Mumblin'

13. It's A Sitar

14. Mag Ak Ndaw

Pour plus d’infos : http://www.t-g-u.com

 

 

vendredi, 07 septembre 2007 22:15

St. Vincent : un premier album

“Marry Me”, le premier album de St. Vincent est dans les bacs depuis le 3 septembre. Une artiste à suivre de très près…

Tracklisting :

Now, Now

Jesus Saves, I Spend

Your Lips Are Red

Marry Me

Paris Is Burning

All My Stars Aligned

The Apocalypse Song

We Put A Pearl In The Ground

Landmines

Human Racing

What Me Worry?

Et il vous est loisible d’écouter plusieurs morceaux de cet opus sur son site : http://www.ilovestvincent.com/

 

 

 

vendredi, 07 septembre 2007 22:13

Pram : un nouvel album

Le nouvel album de Pram paraîtra le 1er octobre. Il s’intitulera “The Moving Frontier”. Ils se produiront le 25 octobre au festival Novosonic de Dijon, le lendemain ) celui de BBmix, au Centre Georges forse à Boulogne-Billancourt (avec Fujiya & Miyagi et La Batterie) et le sulendemain au Grand Zero de Lyon avec La Batterie.

Tracklisting

1. The Empty Quarter                       

2. Salt & Sand                                  

3. Iske                                               

4. The City Surveyor             

5. Sundew                                         

6. Salva                                             

7. Moon Miner                                  

8. Hums Around Us              

9. Metaluna                                       

10. Beluga                                         

11. Blind Tiger                                  

12. Mariana Deep                             

13. Compass Rose                            

14. The Silk Road

"Proud Sponsors of Boredom", le deuxième album de Kill the Young paraîtra le 24 septembre

Il a été enregistré au mythique Rockfield Studios par Dimitri Tikovoï (Placebo, Goldfrapp, John Cale, ...) et mixé par Jacquire King aux USA (Kings Of Leon, Tom Waits, ...)

Le groupe se produira en concert le 29 novembre au Botanique et le 1er décembre à Seraing.

Pour plus d’infos : http://www.killtheyoung.com

 

 

vendredi, 07 septembre 2007 22:12

Sandrine Kiberlain : nouvel album le 1er octobre.

« Coupés bien net et bien carré » est le titre du nouvel album de Sadrine Kiberlain qui sortira le 1er octobre. Cet opus a bénéficié du concours de Camille Bazbaz, de Pierre Souchon (fils d’Alain), d’Etienne Daho (il a coécrit les titres « Il ose » et « Perfect Day ») et de Mickael Furnon (Mickey 3D)

Découvrez-en le premier single « La Chanteuse » en cliquant sur ce lien : http://www.emi-artistes.com/sandrinekiberlain/player/audio

Et le clip : 

http://www.emi-artistes.com/sandrinekiberlain/player/video

 

 

 

 

vendredi, 07 septembre 2007 22:10

Benjamin Biolay : nouvel album !

Le nouvel album de Benjamin Biolay paraît ce 10 septembre. Il s’intitulera « Trash yeye ».

Tracklisting :

1. Bien Avant

2. Douloureux Dedans

3. Regarder La Lumière   4. Dans Ta Bouche

5. Dans La Merco Benz (Radio Edit)  

6. La Garçonnière

7. La Chambre D'Amis

8. Qu'Est Ce Que Ça Peut Faire ?

9. Cactus Concerto

10. Rendez Vous Qui Sait

11. Laisse Aboyer Les Chiens

12. De Beaux Souvenirs (Chambre 8)

13. Woodstock

Townes Van Zandt est décédé en 1997. Pour rendre hommage à cette légende de la country, dix-sept artistes ont accepté d’interpréter une des ses compos. Certains s’en sortent brillamment. C’est surtout le cas de ceux qui parviennent à se les réapproprier (Willard Grant Conspiracy, Michael J. Sheehy, Steve Wynn & The Miracle 3, Johnny Dowd, The Walkabouts avec et sans Gary Heffern). D’autres beaucoup moins. Ils n’apportent rien de plus aux originaux et auraient peut-être mieux fait de s’abstenir (Christian Kjellvander, Marah, Ben Weaver, etc.) M’enfin tout est question de goût ; et puis, ce recueil est une excellente initiative pour permettre aux profanes de se familiariser avec l’œuvre de ce chanteur/compositeur texan auteur d’une dizaine d’albums d’inspiration folk et country. Un artiste qui mérite assurément de rejoindre Nick Drake, Johnny Cash et Léonard Cohen au panthéon des mythes de ce style musical.

mardi, 04 septembre 2007 20:44

The essential

Paul Simon est né dans le 13 octobre 1941. A Newark, dans le New Jersey. En compagnie d’Art Gardfunkel, il a constitué un des duos les plus populaires de l’histoire de la musique pop et rock. Une aventure vécue au cours des golden sixties qui leur ont valu moult ‘classiques’. Après leur séparation, Paul a entamé une carrière individuelle. C’était en 1971. Il s’est alors davantage intéressé aux autres musiques et en particulier le gospel, le zydeco, le jazz, le reggae (il est le premier musicien blanc à avoir enregistré ce type de musique à Kingston, en Jamaïque), le doo-wop et surtout la world pour les mêler à la pop ou au rock’n roll. Cette double compile réunit 36 titres parmi lesquels figurent tous ses plus grands succès : depuis « 50 ways to leave your lover » à « The boy in the bubble », en passant par « You can call me Al », « Mother and child reunion » et même « Outrageous », issu de son album « Surprise », paru en 2006, pour lequel il échange un duo avec Brian Eno.