Chanel Beads fait la police…

Lavers a créé Chanel Beads comme un exutoire pour ses chansons affectées qu'il écrit, enregistre et produit en utilisant un mélange rogue d'instruments synthétiques et réels. Chaque chanson de Chanel Beads comporte une couche transcendante : mi-fabriquée,…

logo_musiczine

Trainfantome étanche sa soif…

« Thirst », le nouvel album de Trainfantome est paru ce 27 octobre. Au départ, c’était le projet solo du musicien nantais Olivier Le Tohic, et progressivement il est devenu un quatuor. À la croisée des chemins des gothiques trop malheureux pour être punk dans…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

The Hives - 27/09/23
Archive - 22/10/2023
Romain Ballez

Romain Ballez

vendredi, 20 octobre 2023 18:42

Soulcrusher 2023 : reportage photos

Au plus grand bonheur des amateurs de doom/sludge/black metal, le Soulcrusher s'est déroulé, une nouvelle fois, cette année, au Doornroosje.

Pour cette nouvelle édition, le festival s'est doté d'une très appréciée 3ème scène.

Si celle-ci reste de faible capacité, elle a permis de limiter l'engorgement de la Red Stage, mais aussi et surtout de mettre en avant des projets plus intimistes.

Parmi ceux-ci, on notera tout particulièrement la performance de Mütterlein. L'impressionnante voix de Marion Leclercq, installée seule avec ses instruments au centre d'une rangée de faucilles, est parvenue à captiver l'audience. Si ce n'est déjà fait, nous vous invitons fortement à découvrir son dernier album en date, "Bring Down The Flags".

Mais les autres scènes n'ont pas été en reste et ont vu défiler un grand nombre de représentants du genre.

Le premier jour a été ponctué par le set de The Devils Trade, actuellement en tournée avec Alcest. Panzerfaust et Misþyrming ont, sans surprise, asséné des sets brutaux. Les amateurs de stoner se sont réjouis face au concert de Belzebong. Enfin, comment ne pas citer le techno/black metal/indus des Japonais de Violent Magic Orchestra, set le plus déjanté de toute cette édition.

Le dimanche a, quant à lui, été marqué par les sets de GGGOLDDD, portant son nouvel Ep, "PTSD", la douce mélancolie du concert de Fvnerals, mais aussi et surtout par la prestation sans faille de Cult of Luna.

Le reportage photos est disponible ici

Le festival a d'ores et déjà annoncé ses prochaines dates.

A vos agendas : le Soulcrusher nous reviendra le 11 et 12 octobre 2024.

https://www.doornroosje.nl/festival/soulcrusher/

 

 

 

Quand il n'est pas à la tête de Tool et A Perfect Circle, Maynard James Keenan exorcise ses démons personnels avec un troisième projet : Puscifer. Un exutoire pour les réflexions plus sombres et plus personnelles qui n'entrent pas tout à fait dans les moules de Tool et d'APC.

Puscifer mêle réflexion profonde et humour cru d'une manière qui est typiquement Keenan, comme en témoignent des titres comme "V Is for Vagina", "Donkey Punch the Night" et "Money $hot".

Puscifer est plus un collectif qu’un groupe proprement dit. Maynard James en est le cerveau. Il y est soutenu habituellement par l'auteur-compositeur-interprète britannique Carina Round et Mat Mitchell (Nine Inch Nails, A Perfect Circle). Et il invite des collaborateurs qui partagent les mêmes idées que lui. A l’instar Tim Alexander de Primus, Tim Commerford et Brad Wilk d'Audioslave et de Rage Against the Machine, ainsi que l'actrice et chanteuse Milla Jovovich.

Connu pour leurs prestations scéniques convaincantes, Puscifer propose de (très rares) spectacles qui brouillent les frontières entre concert et théâtre.

La première partie était assurée par le duo électronique sombre Nightclub

(Source : 013, Tilburg)

Photos Romain Ballez

Puscifer ici

Night Club

 

 

samedi, 04 mars 2023 09:57

In Theatrum Denonium – Acte VII

Une réussite de plus pour le 7ème acte du In Theatrum Denonium.

Installé au cœur du Théâtre municipal de Denain, site historique rénové en 2018, le festival a vu défiler sur les planches, Helleruin, Déhà, Bodyfarm, Deströyer 666 et Mysticum.

Le festival s’est ouvert dès 17h50 par Helleruin, un groupe de black metal issu des Pays-Bas. Cette édition a également été marquée par trois sets de Déhà, logé en marge de la salle, dans le grand salon.

Bodyfarm, remplaçant au pied levé Chapel of Disease, est venu défendre son nouvel album « Ultimate Abomination », tandis que Destroÿer 666 a rempli les allées du festival de son thrash metal.

Enfin, cette édition s’est clôturée par la prestation de Mysticum, formation de black metal industriel, offrant un set solide mais surtout un light show qui a fait plus qu’honneur au lieu.

Retrouvez les photos du festival ici

Site officiel : http://intheatrumdenonium.fr

 

mardi, 19 mars 2019 21:57

Betizfest 2019 ! (update 19/03/2019)

La 17ème édition du Betizfest se déroulera au Palais des Grottes de Cambrai, ces 12 et 13 avril 2019.

Même si la saison des festivals de cet été est encore loin, il n'est jamais trop tôt pour un échauffement. Les amateurs de métal et de musique alternative seront ravis de retrouver, à 2 petites heures de route de Bruxelles, quelques grands noms de la scène métal française ainsi que, entre autres, In Flames et Paradise Lost.

Le line-up est d'ores et déjà connu et complet :

Vendredi 12 avril : Paradise Lost, Rise of the Northstar, Sick of it All, Hangman's Chair et The Lumberjack Feedback.

Samedi 13 avril : In Flames, Mass Hysteria, Bukowski, Pogo Car Crash Control, Sticky Boys, Oddism et Virgil.

Même si l'événement a déjà lieu dans un mois, il n'est pas trop tard pour vous procurer des billets !

Pour plus d’infos : http://betizfest.info/

Et pour la billetterie : https://web.digitick.com/ext/billetterie5/index.php?site=betizfest