La pop sauvage de Metro Verlaine

Un coup de foudre, et puis le romantisme comme mode de vie, Metro Verlaine est avant tout une histoire de passion. Fondé en 2013, après un voyage à Londres qui a laissé des cicatrices et un sale goût de ‘lose’ au fond de la gorge, l'histoire de Metro Verlaine…

logo_musiczine

Une petite souris dans le Corridor…

Corridor sortira son nouvel elpee, « Mimi », le 26 avril 2024. Réunissant 8 plages, il recèlera des pièces maîtresses telles que "Jump Cut", "Mon Argent" et "Mourir Demain". Il a été masterisé par Heba Kadry Mastering, à Brooklyn. Toutes les chansons de «…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Depeche Mode - Sportpalei...
ufomammut_4ad_08
News

La brève histoire d’amour de The Big Pink

Écrit par

Le 14 septembre prochain paraîtra le premier album de The Big Pink. Il s’intitulera « The brief story of love ». Autoproduit, l’elpee a bénéficié du concours de Rich Costey (Muse, Interpol) au mixing. Et leur musique trempée dans la shoegaze devrait plaire aux nostalgiques de Jesus & Mary Chain et de My Bloody Valentine. Le duo se produira ce 20 août au festival Pukkelpop.

Tracklisting

Crystal Visions
Too Young To Love
Dominos
Love In Vain
At War With The Sun
Velvet
Golden Pendulum
Frisk
A Brief History Of Love
Tonight
Count Backwards From Ten

Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/musicfromthebigpink et http://musicfromthebigpink.com

 

Un premier album pour Alberta Cross

Écrit par

Le premier opus d’Alberta Cross, paraîtra ce 21 septembre. Il s’intitulera « Broken side of time ». Le disque a été enregistré à Austin. Il a été coproduit par le groupe et Mike McCarthy (Spoon, Dead Confederate, Heartless Bastards) et mixé par John O’Mahony (Depeche Mode, Coldplay, Kasabian). Ce quatuor new-yorkais se produira par ailleurs le 19 août, au festival Pukkelpop.

Tracklisting :

Song 3Three Blues
ATX
Taking Control
Old Man Chicago
Broken Side of Time
Rise From the Shadows
City Walls
The Thief & the Heartbreaker
Leave Us and Forgive Us
Ghost of City Life

Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/albertacross et http://albertacross.net

 

Ils aiment foutre le Boxon...

Écrit par

Boxon sortira son premier album le 29 octobre prochain. Cette formation française que l’on compare déjà aux BB Brunes et à Shades multiplierait les clins d’œil à la Beatlemania, aux Kinks, aux Yardbirds et aux Rolling Stones, tout en cultivant l’humour décapant et rageur. Le titre de cet elpee ? « Baptême du Feu ».

Pour voir le clip de « Gangster » :
http://www.youtube.com/watch?v=wpMnl64b49w
http://www.dailymotion.com/relevance/search/boxon/video/x80z46_boxon-gangster-clip_music

Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/boxonband et http://www.boxon.fr

 

La rébellion du boxeur…

Écrit par

The Boxer Rebellion éditera son second album ce 29 septembre. Intitulé « Union », il fait suite à « Exit », un elpee paru en 2005 sur le label d’Alan McGee, le fondateur de feu Creation (Oasis, Primal Scream). Le disque était déjà paru sous un format digital, en janvier dernier. Le groupe se produira ce 24 septembre 2009 au Nouveau Casino de Paris, en compagnie de Telegraphs et Are We Brothers.

Tracklisting

1. "Flashing Red Light Means Go"  
2. "Move On"  
3. "Evacuate"  
4. "Soviets"  
5. "Spitting Fire"  
6. "Misplaced"  
7. "The Gospel of Goro Adachi"  
8. "These Walls Are Thin"  
9. "Forces"  

10. "Semi Automatic" 
11. "Silent Movie"  

Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/theboxerrebellion et http://www.theboxerrebellion.com

 

La vision kaléidoscopique de Tiësto

Écrit par

Le quatrième opus de Tiësto sera dans les bacs ce 5 octobre. Une belle brochette de collaborateurs ont participé aux sessions d’enregistrement de ce « Kaléidoscope », et notamment Jónsi de Sigur Rós, Kele Okereke de Bloc Party, Nelly Furtado, Calvin Harris, Tegan & Sara, Emily Haines de Metric, Kianna de Tilly & The Wall, Sneaky Sound System et bien d’autres. En voici le tracklisting :

1. Tiësto feat. Jónsi – Kaleidoscope
2. Tiësto feat. CC Sheffield - Escape Me
3. Tiësto feat. Kianna - You Are My Diamond
4. Tiësto and Sneaky Sound System - I Will Be Here
5. Tiësto feat. Priscilla Ahn - I Am Strong
6. Tiësto feat. Cary Brothers - Here On Earth
7. Tiësto - Always Near
8. Tiësto feat. Kele Okereke - It's Not The Things You Say
9. Tiësto - Fresh Fruit
10. Tiësto feat. Calvin Harris - Century
11. Tiësto feat. Tegan & Sara - Feel It In My Bones
12. Tiësto feat. Nelly Furtado - Who Wants To Be Alone
13. Tiësto - LA Ride
14. Tiësto - Bend It Like You Don't Care
15. Tiësto feat. Emily Haines - Knock You Out
16. Tiësto - Louder Than
17. Tiësto -

Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/tiesto

 

 

Les Fuck Buttons jouent au tarot…

Écrit par

Le nouvel opus de Fuck Buttons sera dans les bacs en Angleterre, ce 12 octobre. Intitulé “Tarot Sport”, il fait suite à « Street Horrrsing », paru en 2008. Si l’artwork de la pochette est plutôt original (voir image), l’elpee a été produit par le célèbre Andrew Weatherall (Two Lone Swordsmen, Sabres of Paradise), une participation bien mise en évidence sur le single "Surf Solar", dont la sortie est prévue pour septembre.  

Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/fuckbuttons

 

 

The Verve se sépare pour la troisième fois…

Écrit par

Pour la troisième fois en 13 années d’existence la formation britannique The Verve a décidé de se séparer. Auteur d’un dernier album d’honnête facture (« Forth »), la formation n’était pas parvenue à retrouver sa superbe sur les planches, tirant le plus souvent parti de la notoriété de ses tubes, « Bitter sweet synphony » en tête. En outre, le guitariste Nick McCabe et le bassiste Simon avaient de plus en plus l’impression que la reformation était surtout destinée à mettre en valeur la carrière solo de Richard Ashcroft. McCabe et Jones sont d’ailleurs occupés de travailler sur un nouveau projet qu’ils ont baptisé Black Ships et qui, selon leurs déclarations, devrait s’inspirer des débuts de The Verve…

Elton John chantera sur le titre éponyme du nouvel album d’Alice In Chains

Écrit par

« Black Gives Way To Blue », le nouvel album d’Alice In Chains réservera son lot de surprises. L’une d’elle est la  participation, en invité de luxe, de Sir Elton John sur le titre éponyme « Black Gives Way To Blue », un hommage vibrant à Layne Staley, l’ancien chanteur d’Alice In Chains décédé prématurément.

A propos de cette collaboration inattendue, le chanteur/guitariste Jerry Cantrell se rappelle : « Nous pensions ajouter du piano sur cette chanson et un ami a suggéré que nous appelions Elton John. Après avoir bien ri, nous avons décidé de tenter notre chance et nous lui avons envoyé un e-mail expliquant ce que cette chanson signifiait pour nous. Nous lui avons envoyé une version brute de la chanson et il a répondu très rapidement  que ce titre était magnifique et qu’il voulait chanter dessus. »

« Black Gives Way To Blue » est le premier album enregistré par Alice In Chains depuis plus de dix ans. Il a été enregistré avec le producteur Nick Raskulinecz (Rush, Foo Fighters). La sortie de l’album est prévue pour fin septembre.

 

 

 

Willy DeVille

Willy DeVille s’est éteint à l’âge de 55 ans.

Écrit par

Né le 27 août 1953 à New York, Willy Deville –de son vrai nom Willy Boray– s’est éteint ce 6 août 2009. Atteint d’une hépatite C, il est décédé des suites d’un cancer du pancréas. Issu de la scène punk rock new-yorkaise, au sein de laquelle il a côtoyé Johnny Thunders, les Ramones, Television, les Talking Heads et bien d’autres, il a surtout récolté du succès sur le Vieux Continent. Et tout d’abord en 1977, lorsqu’il a sorti ce single mémorable intitulé « Spanish Stroll ». C’était encore l’époque de son groupe Mink Deville. Une décennie plus tard, il embrassait une carrière en solitaire. Davantage orientée vers un style de crooner romantique (NDR : Willy vouait une véritable vénération à Edith Piaf et au pianiste/chanteur/compositeur Charles Dumont). Responsable d’une musique mêlant R&B, blues urbain des 50’s et 60’s ainsi que rythmes traditionnels de la Louisiane, tout en injectant dans son expression sonore des tas de références latinos oscillant du cajun à la salsa, il allait finalement concocter une fantastique version mariachi du classique « Hey Joe » de Jimi Hendrix. C’était en 1992. Un succès qui allait enfin lui valoir une reconnaissance internationale. Il bossait sur un nouvel opus, dont la sortie était prévue pour 2010.

 

Le nouvel album d’Euros Childs pour pas un Euro…

Écrit par

L’ex-leader de Gorky's Zygotic Mynci, Euros Child, sortira son nouvel album (NDR: ce sera son cinquième!) le 7 septembre. Il sera disponible gratuitement via la plate-forme de son site web : http://www.Euroschilds.com. Une condition : s’inscrire sur sa mailing list. Intitulé “Son Of Euro Child”, il s’agit de son cinquième long playing.

Le tracklisting est partagé en deux parties :

Première partie :

'Shithausen'
'Gently All Around'
'Like This? Then Try This'
'How Do You Do/ Rat-Clock'
'Look At My Boots'
'1,000 Pictures Of You'
'Carrboro'
'My Baby Joy'

Seconde partie :

'The Dog'
'Harp i a ii ar#1'
'The Fairy Feller's Master-stroke'
'Harp i a ii ar #2'

'Mother-Kitchen'
'Son of Shithausen'