Neon Fields dans la cage aux lions…

Neon Fields est un groupe britannique qui s'est formé en 2020, juste avant que la pandémie mondiale ne frappe. Pendant les périodes de fermeture qui ont suivi, le trio établi à Bristol a repoussé les limites du genre en partageant sa musique à distance et en…

logo_musiczine

Un Pycholove pour soigner Hoboken Division…

Issu de Nancy, Hoboken publiera son troisième long playing, « Psycholove », ce 14 février 2024. Cette formation est parvenue à teinté son garage/blues/rock râpeux, glacial, furieux et authentique de psychédélisme. En attendant, cette sortie, le groupe a…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Depeche Mode - Sportpalei...
Egyptian Blue

La Madeleine : un appétit musical axé sur la diversité

Écrit par - -

La salle de La Madeleine, située en plein centre de Bruxelles, à deux pas de la Gare Centrale, a ouvert officiellement ses portes hier à l’occasion d’une conférence de presse.

On le sait : la Ville de Bruxelles mise beaucoup sur la culture pour redorer son blason. Après le départ du casino vers le Boulevard Anspach, elle a investi plus d’un million d’euros dans la rénovation et l’équipement du bâtiment pour en faire une salle de concert moderne pouvant accueillir environ 1000 personnes.

Une première série de concerts fut organisée lors du Brussels Summer Festival (BSF), avec un certain succès si l’on oublie le petit couac des files d’attentes.

Aujourd’hui, la Ville et son partenaire de promotion, Brussels Expo, lancent l’exploitation officielle de la salle en annonçant d’ores et déjà un programme bien fourni. Hyphen Hyphen, L.E.J., Fat White Family, Bloc Party, Recorders, Abd Al Malik, Boulevard des Airs, GiedRé, Oxmo Puccino et Les Innocents vont baptiser le nouvel endroit dans les prochaines semaines.

La salle accueillera également des « résidences » d’artistes et servira de lieu de « filage » (lisez : répétition) pour les groupes qui préparent une tournée. Une sacrée cure de jouvence pour un bâtiment qui fut, successivement, un marché couvert, une salle des fêtes, une salle de concert, un casino et maintenant, à nouveau une salle de concert. "La Madeleine aura pour vocation d'accueillir des spectacles à la fois intimistes et grand public, indie et pop dans le sens "culture pop" du terme", souligne Denis Gérardy (Brussels Expo), directeur artistique de La Madeleine et du BSF. L’accent sera également mis sur les musiques dites « urbaines » (lisez : le hip-hop et le rap) et sur les musiques du monde. Un seul regret : malgré son appétit de diversification, La Madeleine n’accueillera pas des lectures de… Proust.

www.la-madeleine.be

 

Lu 608 fois