La lumière destructrice de Cassandra Jenkins…

A l’instar de l’univers, le monde de My Light, My Destroyer est en constante expansion. Le troisième elpee de Cassandra Jenkins, qui sort le 12 juillet chez Dead Oceans, promet d'atteindre les limites de la nouveauté, avec une palette sonore plus large que…

logo_musiczine

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Acid Mothers Temple - Mag...
DRAHLA

Une "Tendresse" cinématographique de Grand Blanc

Écrit par - -

En quelques courts-métrages (dont le troublant "Tant qu’il nous reste des fusils à pompe" qui leur a valu de gagner le très prestigieux Ours d’Or en 2014), Caroline Poggi et Jonathan Vinel se sont imposés comme les enfants terribles du nouveau cinéma français, faisant exploser les frontières entre cinéma et jeux vidéos, matériau « noble » et récupération digitale.

Sur "Tendresse" , le nouveau single de Grand Blanc , les deux diplômés de la Fémis réussissent à croiser leurs univers et leurs obsessions - la jeunesse, les fantômes, les paysages urbains - et celles du groupe dans une longue séquence nocturne et hallucinée. On y suit l’étrange voyage de Camille la chanteuse dans les dédales d’une banlieue anonyme, entres flânerie amoureuse et rite initiatique.

TRACKLIST

1. Surprise Party
2. Bosphore
3. Disque Sombre
4. Tendresse
5. Evidence
6. Summer Summer
7. Les Abonnés Absents
8. Verticool
9. Désert Désir
10. L'Amour Fou

Informations supplémentaires

  • Date: -0001-11-30
  • Rating: 0
Lu 799 fois