Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook    Instagram   Youtube   Myspace Myspace

Nos partenaires

Garbage n’a ni dieux ni maîtres…

Écrit par

Le nouvel album studio de Garbage paraîtra ce 11 juin 2021. Intitulé « No Gods No Masters », ce sera son septième. Significative, sa numérologie correspond à l'ADN de son contenu : ‘Les sept vertus, les sept peines et les sept péchés capitaux’, déclare Shirley Manson, chanteuse de Garbage. Et d’ajouter : ‘C'était notre façon d'essayer de comprendre à quel point le monde est complètement fou et le chaos dans lequel nous nous trouvons, étonnant. C'est le disque que nous avons senti que nous devions faire en ce moment’.

« The Men Who Rule the World », c’est le titre de la vidéo qui l'accompagne. Elle a été montée par le réalisateur, animateur et peintre chilien Javi.MiAmor.

Le clip est un acte d'accusation incendiaire et un appel aux armes. Critique de la montée de la myopie capitaliste, du racisme, du sexisme et de la misogynie à travers le monde, le morceau est une chanson de protestation énergique et une déclaration d'intention claire d'un groupe qui croit toujours au pouvoir de la dissidence.

Produites par Garbage et son collaborateur de longue date Billy Bush, les graines de No Gods No Masters ont été plantées à l'été 2018 dans le désert de Palm Springs. Le quatuor s’est réuni dans une maison appartenant à l’un des proches de Steve Marker qui a esquissé le squelette de l’album pendant deux semaines, jammant, expérimentant tout en sentant le pouls des chansons. Les musicos ont ensuite emporté ces démos et se sont séparés, avant de se retrouver à Los Angeles pour terminer le disque.

La version deluxe inclura des reprises de titres classiques, et notamment « Starman » et « Because the Night » de David Bowie.

La vidéo de « The men who rule the world » est disponible ici; et croyez-le si vous le voulez, c’est du bon Garbage !

 

Informations supplémentaires

  • Date: 7/05/2021
Lu 127 fois
FaLang translation system by Faboba