Le groupe Wednesday a signé chez Dead Oceans et propose une vidéo pour son nouveau single, "Bull Believer". D’une durée de huit minutes et demie, ce morceau réunit deux chansons qui relatent en détail un souvenir. La première partie, "Bull", décrit le fait de…

Le randonneur…

Calexico vient de sortir un nouveau titre qui rappelle ses débuts. Intitulé "Rambler", il…

logo_musiczine

Odanata est une formation limougeaude dont le style oscille entre rock doom et psychédélisme. Peu d’infos sur ce groupe, mais un single dont la musique et le clip nous replongent au cœur du psychédélisme de la fin des sixties. Son titre ? "Oriental Memories".…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Le parasol d’Alexandre Delano

Écrit par
&

 Après avoir publié six albums au sein du groupe The Delano Orchestra, dont il est le leader et le chanteur, accompagné l’aventure ‘Babel’ de Jean-Louis Murat, Alexandre Delano se livre à l’écriture d’un second album en français.

Alexandre Rochon est compositeur, musicien et vidéaste. Après des études de droit du patrimoine historique et culturel, il fonde en 2006 le label Kütu Folk Records (rebaptisé Kütu Records début 2015), dont il devient le directeur artistique. 

De 2006 à 2013, il publie cinq albums avec son groupe The Delano Orchestra, formation folk/rock clermontoise et raffinée, aux compositions d’une telle élégance qu’elles seront aisément rapprochées des maîtres du genre comme Elliott Smith, Sparklehorse, Sigur Rós ou encore Flotation Toy Warning.

En janvier 2012, un article du Monde place Alexandre Rochon parmi les ‘50 faiseurs de culture en France’ et lui dédie un portrait. Parallèlement à son activité musicale, il développe un goût prononcé pour la vidéo et réalise des projets d’envergure. Il tourne et monte une vingtaine de clips, remarqués en sélections de festivals de films.

Après une première expérience individuelle dans la langue de Molière sur l’elpee “Eau” (2015) qui a reçu une excellente critique dans la presse, un nouveau chapitre s’ouvre aujourd’hui grâce à “Ven ven ven”, toujours en français dans le texte. Un disque intimiste, souvent chanté à deux voix, délicatement arrangé par les musiciens du Delano Orchestra. Dans ce recueil de chansons, les ambiances et les paysages s’ancrent et captivent, tandis que les ondes et rythmiques électroniques s’invitent au creux de cet univers traditionnel, champêtre et folk. On retrouve avec plaisir quelques éléments de la palette Delano (notamment les parties de cuivres et de cordes, toujours captivantes), mais en y découvrant de nouvelles couleurs, plus intimes et spontanées, qui confèrent à ces chansons une fraîcheur inédite.

Avant de reprendre le sentier des plages, une occasion de raviver le souvenir des premiers émois sur le sable chaud. Sous son « Parasol », extrait aussi sensuel qu'ensoleillé, Alexandre Delano nous berce d'une vague de douce nostalgie en super 8.

A découvrir ici

 

Informations supplémentaires

  • Date: 2/03/2022
Lu 497 fois