logo_musiczine

« While The Moon », le premier album de la chanteuse belge Naima Joris, sortira le 4 novembre. Naima a créé son propre langage musical. Une langue qui se situe hors du temps, qui peut même le faire s'arrêter et toucher profondément l'auditeur. Cette vision se…

Ki ! en question !

Ki ! est l’alias de l'auteur-compositeur et multi-instrumentiste Christian Ki Dall.…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Dites-le avec des fleurs…

Écrit par - -

Derrière cette plante herbacée, se cache Romain Benard. Le natif de Vendôme expatrié depuis quelques temps à Bruxelles, est surtout connu comme membre touche-à-tout’ de Ropoporose, Namdose, Braziliers et plus récemment Fondry.

En 2020, il profitait de quelques moments de pause avec ces groupes, pour sortir "Primevère". Un premier album comme ballon d'essai d'un travail différent de composition et d’écriture, une envie d’assumer une approche différente du jeu et de la composition à l’aide d’instruments parfois mal connus, souvent mal appris.

Les mois se sont écoulés, et ce temps de pause, à soi, l’est devenu par obligation épidémique. Sur cette période ont germé douze chansons qui composent le nouvel album, sobrement intitulé "II". Ce deuxième elpee sortira cet automne.

Si le précédent, très pop, était encore par beaucoup lié à l'univers musical de Ropoporose, "II" s'éloigne de ce terrain familier et familial, s'orientant vers la chanson pop, celle de Dominique A, de Bertrand Belin ou de Francoiz Breut ; trouvant dans l'écriture en français un espace de création nouveau, sensitif et poétique tout en gardant les pieds dans un terreau musical indie et anglo saxon. 

Au jeu des influences, et dans un désordre joyeux d'inspirations, se croisent ici et là les ombres musicales, comme autant de compagnons imaginaires et prodigues, de Tindersticks, Aldous Harding ou encore Timber Timbre.

Le clip de "Sémiophore I" est à découvrir ici

Informations supplémentaires

Lu 396 fois