Le sextuor turco-néerlandais Altin Gün publiera un nouvel elpee, en mars 2023. En attendant, il nous propose son nouveau single, "Leylim Ley", en écoute là) Les textes de cette chanson classique d'amour perdu et d'exil sont issus de la plume du romancier,…

logo_musiczine

« La symphonie du temps qui passe » n’est pas un album, ni un film, ni une comédie musicale, ni un recueil de poème, dirait Magritte. Porté cœurs et âmes par Daria Nelson et Mathias Malzieu, ce projet projeté à 360 degrés est pourtant exactement tout cela.…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

La face nocturne de Sïan Able

Écrit par - -

Un accord de piano lève le voile sur une mélodie épurée, Sïan Able erre dans une rue bruxelloise éclairée à la lueur des réverbères.

Sa voix contrastée accompagne la mélodie qui s'intensifie au fil des refrains, c'est frissonnant et envoûtant.

« The Ones Who Don't Sleep » est une ode aux artistes et à l’insomnie.

Inhérentes au processus créatif, les insomnies sont aussi sombres que lumineuses, révélatrices que destructrices.

Pour certains, le sommeil est une évidence, pour d’autres, c’est la quête d’une vie.

Dans ce nouveau single hors de l'espace et du temps, on découvre une Sïan plus transparente, plus sombre, dont le regard se perd dans les abysses de l'irrésolu.

Le morceau est livré avec un clip truffé de références cinématographiques et picturales, qui se révèlent à l'œil au fur et à mesure des visionnages.

En invitant le fantôme de Nina Simone à se saisir de ce titre onirique et mélancolique, Sïan Able plante définitivement le décor de son album à venir.

Laissez-vous bercer par ‘The Ones Who Don't Sleep’ ici

 

Informations supplémentaires

Lu 106 fois