L’impatience d’Emma Peters…

Tout de suite : plus qu’un mantra ou une profession de foi, trois mots qui résonnent comme l’affirmation d’un désir pur. Un appétit qui guide la vie d'Emma Peters chaque jour. Surtout depuis deux ans et la sortie de son premier album, « Dimanche », clin d’œil…

logo_musiczine

Une piqûre de rappel pour Pond…

Le nouvel elpee de Pond, « Stung ! » paraîtra ce 21 juin 2024. A ce sujet, Nick Allbrook a déclaré : ‘J'ai écrit la plus grande partie de cet album en tondant la pelouse de quelqu'un. Je suis rentré chez moi, j'ai posé mes doigts sur le piano et j'ai joué la…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Kim Wilde - 11/04/2024
Slowdive

La force gravitationnelle de LUX the band…

Écrit par - -

LUX est né de la rencontre inattendue entre Angela Randall, chanteuse/auteure new-yorkaise et Sylvain Laforge, guitariste français de blues/rock (NDR : il a longtemps joué chez les Rita Mitsouko et pour Catherine Ringer).

Sous ce patronyme, le duo a sorti un Ep éponyme en 2014 puis un 1er album, salué par la critique, "Super 8", en 2017 (réédité en version ‘deluxe’ enrichie de nouveaux singles en 2019).

Rejoints depuis par Amaury Blanchard à la batterie (de Palmas, Renaud) et Julien Boisseau à la basse (Jesus Volt, Kaz Hawkins), LUX the Band est de retour avec un nouvel album intitulé "Gravity".

10 titres à l'esthétique Velvet Rock (‘la musique du duo est simplement l'héritière d'un rock new yorkais underground aux étonnants pouvoirs de séduction’ - Guitare Xtreme), légèrement plus sombres, enregistrés (en analogique), mixés et masterisés par Peter Deimel au célèbre studio Black Box (Anna Calvi, The Kills, The Last Shadow Puppets, ...)

Les titres sont portés par un jeu de guitare à la fois électrisant et mélodique, et la voix à part et émouvante d'Angela soutient la force de ses textes.

La vidéo dévoile le groupe au grand complet dans ce tournage inspiré des Scopitones des 60's où on découvre les quatre éléments responsables de l’impact sonique de ce morceau rock sur un thème dangereux. Sans filtre, authentique, hyper présente, la musique, comme les musiciens, gravite autour de la voix et de la silhouette de leur chanteuse.

La superposition des images du guitariste et de la chanteuse reflète cette même harmonie entre la musique et le chant qui définit LUX the band.

Le clip de « A Son of Sam » est à voir et écouter ici

Informations supplémentaires

Lu 435 fois