Barnabé Mons rend hommage à un chat… sauvage…

Chanteur-batteur dès l’âge de treize ans, le Lillois Barnabé Mons a transité par la bagatelle de neuf formations, avant de se lancer en solitaire, soit après 28 ans de carrière. « Bunker Superstars », son premier elpee, est paru ce 2 juin 2023. Et il vient…

logo_musiczine

Meril Wubslin fait ça… et dans la langue de Molière…

Fondée en 2010 par Christian Garcia-Gaucher (BE/CH) et Valérie Niederoest (CH), Meril Wubslin est une formation belgo-suisse dont la musique est décrite comme lo-fi-folk-sci-fi-psyché-transe. Duo à l’origine, elle est passée à un trio en 2015, à la suite de…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Depeche Mode - Sportpalei...
DAF - Bimfest 2023

L'Argousier trois fois au même endroit…

Écrit par - -

Musiciennes lilloises, Sophie et Lulu se rapprochent, en 2016, à l'occasion de la ‘Hootennany’, soirée organisée par la salle de concert et lieu de répétition La Malterie, qui propose de mélanger les musicien.ne.s qu'elle abrite lors de ce rdv annuel destiné à monter des groupes éphémères.

La rencontre est convaincante.

Au printemps 2018, après deux années passées à expérimenter la composition, l'écriture et la cuisine lors de joyeux rendez-vous de travail, fugaces et intensifs, parsemés de quelques concerts en région Nord, elles enregistrent leur premier album "Le Vent sous ses Pieds" qui sort en autoproduction au mois de juin 2019.

Une petite centaine de concerts plus tard et quelques chroniques et concerts remarqués, elles s’apprêtent à sortir leur second opus tout début 2023.

Laboratoire en forme de duo minimaliste, tantôt pop, tantôt punk, on y trouve une guitare et une basse, une boîte à rythme pour danser et des voix éthérées.

Sophie et Lulu partagent une affection pour les imaginaires sensibles et une approche des instruments intuitive, libre et dépouillée.

Une recette poétique, au goût de morceaux qui s’étirent.

C’est à la fois planant, tendu et poétique. Guitare et basse se répondent, les voix s'entremêlent, l’organique est soutenu par une pointe d’électronique.

Afin de vous familiariser avec cet univers, un extrait sous forme de clip est disponible « Lalala » …

 

 

 

Informations supplémentaires

Lu 215 fois