La disparition de Gelatine Turner…

Gelatine Turner, c'est un projet chanson porté par deux frères, Pierre au son et Romain au chant. Ensemble ils composent une chanson hybride entre pop et alternative. « Disparaître », c'est une marche hypnotique, un souffle qui s'emballe, une perte de repère…

logo_musiczine

La maternité, source d’inspiration pour The Wandering Hearts…

Le trio britannique The Wandering Hearts sortira son nouvel album "Mother", le 22 mars 2024. Produit par Steve Milbourne, c’est un patchwork de récits folkloriques, d'accroches pop et d'énergie rock, le tout assemblé par des harmonies lumineuses. On pourrait…

Langues

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

frank_carter_and_the_ratt...
Manu Chao - Bau-huis

Pas de bol pour april june…

Écrit par - -

L’environnement sonore envoûtant de l’artiste madrilène april june oscille entre la nuit, la densité et les lueurs d’un crépuscule éternel. Ses chansons suivent des voies mélodiques avec des chants pensifs, des nuances sombres et une fascination pour la nostalgie alimentée par la culture pop des années 80 et 90. La musique capture la vague d’émotions propres aux jeunes adultes en entraînant l’auditeur dans une exploration narrative de l’amour, de la passion, du désir, de l’intimité et de ses nombreuses facettes compliquées. Avec une forte connexion émotionnelle, la collection de morceaux d'april june permet à ses auditeurs d'échapper aux limites de la réalité et de trouver leur propre chemin vers la découverte de soi.

april june annonce la sortie de son second Ep « Baby's out of luck again » le 2 août 2024. En attendant, le morceau-titre est paru sous forme de single, et il est disponible en clip ici

Réalisé par Marco Braia, il peint une toile musicale enchantée qui rappelle les paysages cinématographiques des années 70. Inspiré par les guitares acoustiques arpégées de Stevie Nicks dans « Blue Denim » et par la nostalgie de Lana Del Rey dans « Blue Banisters », le titre fait écho à la mélancolie réfléchie que l'on retrouve dans les films d'Eric Roemer tels que ‘My Night At Maud's’ (1969) et ‘Le Beau Mariage’ (1982). Célébrée pour ses paysages sonores romantiques et nostalgiques, april june tisse des mélodies réfléchies mêlant magnifiquement glamour vintage et sentiments contemporains, offrant un aperçu sincère de temps révolu…

 

Informations supplémentaires

Lu 182 fois