Dorian Sorriaux croit au changement…

Guitariste-chanteur dans l’univers du psyché/folk, Dorian Sorriaux a sévi comme guitariste au sein du groupe suédois Blues Pills. Il s’émancipe en explorant de nouveaux univers musicaux, et notamment à travers un folk plus acoustique et des textes plus…

logo_musiczine

TORRES perdue dans une salle immense…

TORRES (le nom de scène de l'artiste new-yorkaise Mackenzie Scott) publiera son nouvel elpee, « What an enormous room », ce le 26 janvier 2024. La chanteuse américaine propose également son premier single/vidéo, « Collect ». Parallèlement à cette annonce,…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Depeche Mode - Sportpalei...
Depeche Mode - Sportpalei...
Taï

Taï

mardi, 11 juillet 2023 17:18

LNZNDRF

LNZNDRF (pour Lanzendorf… Ben LANZ et les frères DevENDORF) est un supergroupe réunissant le multi-instrumentiste Ben Lanz, Aaron Arntz (Beirut) ainsi que les frères Scott et Bryan Devendorf, membres de The National. Les 8 morceaux ont été enregistrés en mode ‘jam’, étalée sur une période de 2 jours, dans une église de Cincinnati. En 8 titres essentiellent instrumentaux, l’opus nous entraîne sur les terres du krautrock (« Stowaway »), du post-rock psyché (« Samarra ») et même de la pop (« Beneath The Black Sea »). Il faut même reconnaître que les voix de Lanz ou de Scott Devendorf n’apportent pas grand-chose à l’expression sonore, pour le peu qu’elles se manifestent ; elles sont d’ailleurs utilisées comme de véritables instruments. Une version ‘cosmiche’, déviante et très plaisante qui contraste par rapport aux productions habituelles de ces musiciens chevronnés, mais permet cependant de patienter –et même davantage– en attendant la sortie des albums de leurs groupes respectifs.  

samedi, 24 juin 2023 18:27

Motherhood

No Joy a été formé en 2009 à Montréal par la Californienne Jasamine White-Gluz et la locale Laura Loyd, qui a depuis quitté le groupe. « Motherhood » constitue le 4ème elpee du groupe et le premier chez Joyful Noise, alors que les 3 premiers étaient parus sur Mexican Summer.

La formation drivée par White-Gluz a décidé de mâtiner son shoegaze de trip-hop (« Four »), d’un certain esprit 90’s et même d’une pointe de nu-metal ! Le genre avait-il vraiment besoin d’un lifting ? A vous de juger à l’écoute de cette œuvre foisonnante et déstabilisante… qui se révèle tour à tour convaincante, surprenante mais aussi fatigante au fil des morceaux, sans perdre toutefois une certaine accessibilité. On ne parle ici pas de ‘nugaze’ (pour néo-shoegaze) pour rien…

samedi, 24 juin 2023 18:26

Prins Obi & The Dream Warriors

Prins Obi & The Dream Warriors

Pharmacien à ses heures perdues, Prins Obi, aka George Diakinesis, est le leader du groupe grec Baby Guru. Il a publié le 3ème chapitre de son aventure parallèle en 2018. Pour la circonstance, il est revenu flanqué des Dreams Warriors afin de composer des morceaux naviguant entre hard rock, volutes psychés (« Astral Lady Blues ») et pop-rock garage circa 70’s (« Concentration »). Une sorte de rencontre hypthétique entre les Oh Sees (« Flower Child ») et les Kinks (« Fingers ») qui auraient retrouvé la foi aux divinité rock helléniques !

vendredi, 25 novembre 2022 18:01

Born in Chaos

Le premier Ep d’Absurd Heroes (NDR : Le cycle de l'absurde est un terme utilisé par Albert Camus pour désigner une partie de son œuvre) devrait permettre au groupe de se forger un nom au sein de la scène indie-rock hexagonale.

« Born in Chaos » allie conscience sociétale et écologique à travers une musique rock ciselée avec talent et émotion, une opération réalisée depuis sa base arrière d’Aix-en-Provence. Les 5 titres, pour 19 minutes de musique, naviguent aux confins de l’univers du Radiohead première période (« 8 :15 ») …

Belle découverte !

dimanche, 21 mai 2023 11:11

Heavy Gauge

Déjà 15 albums et pas moins de 2 ‘Grammys’ décrochés par Bjørn Berge, qui est en quelque sorte devenu le héros du blues acoustique européen ! Le succès a peut-être mis du temps à se dessiner mais le Norvégien est aujourd’hui une véritable institution dans son pays comme hors de ses frontières. A l’aide de sa guitare à 12 cordes, qu’il joue en picking, il transcende le genre et s’est, cette fois, offert le service de quelques grands musiciens locaux pour concocter ce très beau « Heavy Gauge » rehaussé par ce timbre si particulier qui semble émaner d’outre-tombe (rappelant Sean Rowe voire Tom Waits, bien entendu). Son blues teinté d’un esprit rock indéniable et au groove étonnant (« Alone Again », « Rip Off ») vous fera passer 30 minutes de bonheur…

 

samedi, 15 avril 2023 16:11

Known to be Unknown

Scott Mickelson évolue dans la vaste catégorie du rock dit ‘classique’. Mais il s’agit ici, d’un rock, peut-être classique, mais qui véhicule un message politique très clair !

L’artiste de la Bay Area déploie ses ailes depuis sa base arrière de San Francisco sur son 4ème elpee, « Known to be Unknown ». Explorant aussi bien le rock, le psyché, le jazz que la country et se distinguant par sa riche instrumentation (mandoline, banjo, cordes et cuivres sont au programme), ses compos, qu’il interprète d’une voix rappelant de façon évidente celle devenue patinée avec l’âge d’Eddie Vedder, aborde des sujets assez sérieux comme le ‘trumpisme’ ou la pandémie tout en conservant, dans l’expression sonore, un esprit résolument 60’s (« Die Trying »). Et si les plages adoptent un profil classique, elles se révèlent souvent hymniques (« UNarmed American » nous plonge dans un bain définitivement americana) et libèrent une bonne dose d’énergie (l’instrumental « Blur in the Memory »).

samedi, 22 avril 2023 18:07

Actually You Can

Votre serviteur ne compte plus les albums de Deerhoof chroniqués pour Musiczine. Entre 1994 et 2021, la formation a enregistré la bagatelle de 17 long playings. Et, alors que « Actually You Can » est soumis à la chronique, « Devil Kids » est paru en décembre 2021 et « Miracle-Level », en mars 2023.

Comme d’habitude, explorer l’œuvre de Deerhof, c’est plonger dans une sorte de chaos sonique au sein duquel des mélodies inventives et improbables éclosent. La voix si particulière de Satomi Matsuzaki confère une dimension unique au noise rock expérimental du groupe californien (NDR : il est issu de San Francisco). Les plages de cet LP oscillent entre morceaux quasi-pop (« Scarcity is Manufactured ») et dissonances assumées (« Epic Love Poem »). Le tout est enrobé de non-sens et de critique acerbe du capitalisme.

S’agit-il du meilleur ou le moins bon album du quatuor ? Difficile à dire ; mais finalement la réponse à cette question n’est pas très importante, puisque Deerhoof a fait du Deerhoof pur jus. De quoi ravir les aficionados du band américain…

mardi, 28 mars 2023 21:41

Made of Static

Stubborn Heart est un duo britannique réunissant Luca Santucci et Ben Fitzerald. Teintée de soul, son électro/pop a vu le jour en 2012, sur un premier elpee éponyme. Il a donc fallu près de 9 ans à la paire pour donner une suite à cet opus,

La soul nordique (= froide) dispensée tout au long de « Made of Static » évoque James Blake voire Sohn, à cause de la voix d’ice’crooner de Luca Santucci (« Mum’s The World », « Talking Gold »), mais les deux musiciens n’oublient cependant pas de de gâter un dancefloor qui se voudrait mélancolique (« Against The Tide »).

Mutant, glaçant, ce r’n’b reste néanmoins accrocheur de bout en bout !

 

mercredi, 29 mars 2023 21:35

Modern English Decoration

Alors que son nouvel elpee, « Compact trauma », est paru ce 10 mars 2023, il était temps de jeter une oreille attentive au précédent et second album d’Ulrika Spacek. Un groupe fondé à Reading, en 2014.

Tout au long de « Modern English Decoration », la musique baigne dans des eaux psychédéliques sur rappelant les meilleurs moments de Deerhunter (« Ziggy »), la scène shoegaze en général et les sonorités urbaines et nonchalantes chères à Television (« Silvertonic »).

Dans un certain esprit DYI et post-punk, Ulrika Spacek n’invente rien de neuf, mais manifeste énormément de ferveur et de panache ! Le groupe mérite donc les critiques dithyrambiques que lui réservent les médias, tant classiques que sur la toile…

mardi, 14 mars 2023 16:39

Plainly Mistaken

« Plainly Mistaken » constitue le quatrième essai du docteur es-banjo, Nathan Bowles (NDR : c’est également le batteur de Steve Gunn). Sur cet elpee, il nous invite à explorer les méandres de l’americana ancestral qu’il a revisité en y injectant une bonne dose de modernité ‘indie’.

Cet elpee s’ouvre par une version bluegrass du « Now If You Remember » de Julie Tippetts ; et le reste de l’opus est tout aussi intéressant. En compagnie du batteur Rex McMurry (CAVE) et du bassiste Casey Toll (Mount Moriah, Jake Xerxes Fussell), il ranime l’esprit de Terry Riley. Parfois propice à la méditation (« Umbra »), parfois davantage avant-gardiste (« Ruby/In Kind I ») ou plus folk (les emballantes 10 minutes de « The Road Reversed »), Bowles rend, au banjo, ses lettres de noblesse en préservant l’âme des Appalaches…

Page 3 sur 259