OK Panda s’intéresse à la psychiatrie…

Après avoir publié un premier Ep intitulé "Perspectives", fin 2022, qui lui avait permis de fouler des salles comme le Cirque Royal, le Bota ou encore le Belvédère, le quintet bruxellois Ok Panda a sorti son second, "Chasing home", ce 20 février 2024. Dès la…

RIVE sous tension…

Entre la nuit et le jour, RIVE propose "Tension", un 4ème extrait de son album…

logo_musiczine

Pour Jane Weaver, l’amour est un spectacle permanent...

Jane Weaver, aka Jane Louise Weaver, est une musicienne originaire de Liverpool. Son nouvel opus, « Love In Constant Spectacle », paraîtra ce 5 avril 2024. Il a été produit par John Parish (PJ Harvey, Eels, Sparklehorse). Son disque le plus intime et le plus…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

frank_carter_and_the_ratt...
Vive La Fête - 11/04/2024
Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

vendredi, 18 avril 2008 18:57

22 rêves pour Paul Weller

Le neuvième album studio de Paul Weller paraîtra ce 2 juin. Intitulé « 22 Dreams », il a été coproduit par Weller et Simon Dine. En outre il a reçu la collaboration du guitariste Steve Cradock ainsi que de participations ponctuelles accordées par Noel Gallagher, Gem Archer d’Oasis, ainsi que de Little Barrie et Graham Coxon. Il paraîtra sous deux versions. Unique et double. Cette dernière sera habillée d’un digipack luxueux.

1 Disc Version

(12 page booklet / standard jewel case)

01  Light Nights

02  22 Dreams

03  All I Wanna Do (Is Be With You)

04  Have You Made Up Your Mind

05  Empty Ring

06  Invisible

07  Song For Alice

08  Cold Moments

09  The Dark Pages Of September Lead To The New Leaves Of Spring

10  Black River

11  Why Walk When You Can Run

12  Push It Along

13  A Dream Reprise

14  Echoes Round The Sun

15  One Bright Star

16  Lullaby Fur Kinder

17  Where’er Ye Go

18  God

19  111

20  Sea Spray

21  Night Lights

Deluxe Version

(32 page booklet / 2 discs / hardbound cover packaging)

CD01

01  Light Nights

02  22 Dreams

03  All I Wanna Do (Is Be With You)

04  Have You Made Up Your Mind

05  Empty Ring

06  Invisible

07  Song For Alice

08  Cold Moments

09  The Dark Pages Of September Lead To The New Leaves Of Spring

10  Black River

11  Why Walk When You Can Run

12  Push It Along

13  A Dream Reprise

14  Echoes Round The Sun

15  One Bright Star

16  Lullaby Fur Kinder

17  Where’er Ye Go

18  God

19  111

20  Sea Spray

21  Night Lights

CD02 

01  22 Dreams – original demo 

02  Rip The Pages Up (4.29) (previously known as Better)

03  Light Nights – original demo  

04  Cold Moments – original demo (track 12) 

05  Love’s Got Me Crazy (3.25)

06  Invisible – Marco Version (4.09)

07  Big Brass Buttons – instrumental (3.12)

08  22 Dreams – instrumental

 

Pour plus d’infos : http://www.paulweller.com

 

Etabli à Bruxelles, le quatuor Cafeneon a donc signé sur le label anglo-espagnol Station 55. Mieux encore, il a enregistré son premier album dans le studio de Cristian Vogel à Barcelone. Suivant le communiqué de presse, leur disco urbaine, accompagnée de textes en français, est notamment influencée par Daniel Darc, New Order, Mad Professor ou encore Rita Mitsouko.  

La formation se produira dans le cadre des Nuits du Bota ce 7 mai, à l’Orangerie.

Tracklisting

1. Patine

2. Orange

3. L'instant

4. Bari ~ Pompei

5. Yssandon

6. Qu'an En Finisse

7. Snoopy

8. La Voix

9. Charlie

 
Pour plus d’infos : http://www.myspace.com/cafeneon

 

vendredi, 18 avril 2008 18:54

L’idéal pour Barbara Carlotti

Le nouvel album de Barbara Carlotti paraîtra ce 5 mai. Pour le réaliser elle a reçu le concours de Mehdi Zannad, alias Fugu, aux arrangements de cordes, de Benjamin Esdraffo, au piano, ainsi que de Bertrand Belin. Sans oublier la présence du Canadien Patrick Watson, pour une chanson. Il s’intitule « L’idéal ».

Tracklisting :

01. L’idéal

02. Changement de saison

03. Pour la nature

04. Mademoiselle opossum

05. Bête farouche

06. Le chant des sirènes

07. Vous dansez

08. Ici

09. Kisses

10. La lettre, feat Patrick Watson

11. Les femmes en zibeline

 
Pour plus d’infos : http://www.barbaracarlotti.com et http://www.myspace.com/barbaracarlotti

 

mardi, 15 avril 2008 22:05

Eternal sleep (Ep)

Trio espagnol, Charlotte’s Shadow est manifestement hanté par la musique gothique du début des eighties. La cold wave aussi. Des influences qui oscillent de Cure à Bauhaus, en passant par Indochine (époque « l’Aventurier ») et Sisters of Mercy. La voix de J.Catala campe même un hybride entre Peter Murphy et Andrew Eldritch. Sur cet Ep 4 titres, la version radio de « Hush », morceau qui termine la plaque, une voix féminine vient déclamer quelques lyrics, à la manière d’Anne Clark. Bref, si leur solution sonore tient plus ou moins bien la route, elle manque singulièrement d’originalité ; et dans ces conditions sera inévitablement traitée de revivaliste…

C’est le 16 juin que paraîtra le nouvel album de My Brightest Diamond. Il s’intitulera "A Thousand Shark's Teeth". Il s’agira du deuxième elpee de la guitariste/pianiste/chanteuse Shara Worden Les sessions d’enregistrement se sont déroulées à Berlin, Los Angeles et New York a bénéficié du concours de Tricky.

Tracklisting :

01 Inside a Boy

02 Ice and the Storm

03 If I Were Queen

04 Apples

05 From the Top of the World

06 Black and Costaud

07 To Pluto's Moon

08 Bass Player

09 Goodbye Forever

10 Like a Sieve

11 The Diamond

Pour voir la vidéo de "From The Top of the World" :
http://pitchfork.tv/dont-look-down/my-brightest-diamond-part-1-of-2
http://pitchfork.tv/dont-look-down

Pour plus d’infos : http://www.mybrightestdiamond.com

 

lundi, 14 avril 2008 19:58

Rêveries pacifiques scandinaves…

Pacific !, c’est le patronyme d’une nouvelle formation suédoise, responsable d’une musique pop synthétique. Son premier opus paraîtra ce 5 mai. Intitulé « Rêveries », il est le fruit de la collaboration entre Daniel Högberg et Björn Synneby, un duo bien décidé à faire revivre les sonorités des eighties…

Tracklisting : 

01. disappear

02. sunset blvd

03. runway to elsewhere

04. hold me

05. break your social system

06. number one

07. hot lips

08. love isn't always on time

09. poolside bungalow

10. villanova sunset

11. sunrise

12. silent running

 

Voir voir la vidéo du single « Hot Lips » : http://www.youtube.com/watch?v=TYNY1R-ZW9g

 
Pour plus d’infos : http://www.musicpacific.com

 

 

lundi, 14 avril 2008 19:57

La dernière nuit de Moby

Le sixième opus studio de Moby est dans les bacs depuis le 31 mars dernier. Il a été enregistré à Manhattan, dans le studio d'enregistrement de l’artiste. Il s’intitule " Last night" et son tracklisting est partagé entre titres tantôt electro, tantôt dance.

Tracklisting

    
1. ooh yeah   

2. I love to move in here   

3. 257.zero   

4. everyday it's 1989   

5. live for tomorrow   

6. la même nuit   

7. kyenas   

8. I'm in love   

9. disco lies   

10. the stars   

11. degenerates   

12. sweet apocalypse   

13. mothers of the night   

14. last night   

 
Pour plus d’infos : http://www.moby.com

 

Coproduit par Ewan Pearson et Ken Thomas (The Rapture, Sigur Ros), “Saturdays = Youth” constitue le quatrième opus de M83 alias Anthony Gonzalez. Il est dans les bacs depuis ce 14 avril. Suivant les premiers échos recueillis, il nous replongerait en pleine période shoegaze réminiscente de The Jesus and Mary Chain, de My Bloody Valentine ou encore de Ride.

Tracklisting :

 
1. You Appearing 

2. Kim And Jessie 

3. Skin Of The Night 

4. Graveyard Girl 

5. Couleurs 

6. Up 

7. We Own The Sky 

8. Highway Of Endless Dreams 

9. Too Late 

10. Dark Moves Of Love 

11. Midnight Souls Still Remain 

 

 

Pour voir la vidéo de « Graveyard Girl video » (dir Mathew Frost) : http://www.youtube.com/watch?v=gY8iy8S0S4w

 
Pour plus d’infos : http://www.ilovem83.com

 

 

jeudi, 10 avril 2008 10:28

La maladresse de Be Your Own Pet

Le nouvel opus de Be Your Own Pet est dans les bacs. Intitulé « Get awkward », il a été enregistré à Nashville sous la houlette de Steve McDonald. Jonas, Jemina, Nathan et John se produiront ce 10 avril au Recyclart à Bruxelles.

Pour voir la video de “The Kelly Affair” :

http://pop.youtube.com/watch?v=wkv-pAYLrwQ&feature=user

Et celle de “Food Fight” :

http://pop.youtube.com/watch?v=Hg0H03Lm6io

Tracklisting :

1. Super Soaked     

2. Black Hole   

3. Heart Throb     

4. Becky   

5. The Kelly Affair     

6. Twisted Nerve     

7. Blow Your Mind   

8. Bummer Time     

9. Bitches Leave      

10. You're A Waste     

11. Food Fight!     

12. Zombie Graveyard Party!     

13. What's Your Damage?     

14. Creepy Crawl     

15. The Best Within   

 
Pour plus d’infos : http://beyourownpet.net/site et http://www.myspace.com/beyourownpetmusic

mardi, 08 avril 2008 20:54

The drought

Fondé en 2003, The Kill Devil Hills compte à ce jour deux albums à son actif. Une formation australienne dont le line up est passé d’un trio à un sextet, tout comme leur musique a viré du country/folk à une formule fondamentalement plus rock. Un rock ténébreux, teinté de blues, parfois de gospel, mais qui ne renie jamais ses racines. Et pour cause, le combo a toujours recours à des instruments aussi spécifiques que la mandoline, le banjo, la sèche, la slide et surtout le violon. C’est d’ailleurs le violon qui charpente la plupart des mélodies, tantôt en les berçant d’accents introspectifs, tantôt en les dynamisant d’énergie frénétique. L’instrumentation basique apporte davantage d’intensité aux compos ; et en particulier la guitare électrique.

Manifestement TKDH est une formation australienne. Qui puise essentiellement son inspiration chez les artistes australiens. Des noms ? Hugo Race, Beast of Bourbon, Triffids, Nick Cave & The Bad Seeds ou encore Crime and the City Solution… Vous me direz que la plupart de ces gens ont plus ou moins trempé dans le même milieu. Et vous n’avez pas tout à fait tort. D’autant plus que la seule compo qui s’écarte de la ligne de conduite, “New country”, émarge au psychobilly. Celui des Cramps, bien sûr. Or, Kid Congo Powers, l’ex-drummer de la bande à Lux Interior/Poison Ivy, n’a jamais caché son admiration pour toute cette mouvance, et est souvent venu apporter son concours en ‘live’ voire en studio, pour l’un ou l’autre de ces musiciens. Vous ne serez enfin pas étonnés de savoir que le vocaliste principal, Lachlan Gurr, emprunte régulièrement les inflexions de Cave, et même le timbre. D’excellente facture, « The drought » trahit malheureusement encore trop de références évidentes à ses maîtres pour ne pas être soumis au feu de la critique. Dommage, car ce groupe possède suffisamment de talent pour tracer sa propre voie, sans pour autant renier ses racines. Ce sera sans doute son prochain challenge !