Vous trouverez, ci-dessous un aperçu des sorties récentes et futures les plus intéressantes chez PiaS ; bien sûr dans l’esprit de la ligne éditoriale de Musiczine. Et pour vous donner un avant-goût, rien de tel que d’y associer l’un ou l’autre clip vidéo ou…

logo_musiczine

« While The Moon », le premier album de la chanteuse belge Naima Joris, sortira le 4 novembre. Naima a créé son propre langage musical. Une langue qui se situe hors du temps, qui peut même le faire s'arrêter et toucher profondément l'auditeur. Cette vision se…

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

Vous trouverez, ci-dessous un aperçu des sorties récentes et futures les plus intéressantes chez PiaS ; bien sûr dans l’esprit de la ligne éditoriale de Musiczine. Et pour vous donner un avant-goût, rien de tel que d’y associer l’un ou l’autre clip vidéo ou encore un lien d’écoute.

Warhaus ‘Ha ha heartbreaker’ 4/11/2022
Clip vidéo ‘Time bomb

Young Fathers ‘Heavy heavy’ 3/02/2023
Clip vidéo ‘I saw

Bat Eyes ‘Bat eyes’ 16/09/2022
Clip vidéo 'Nothing Here'

The Waeve ‘The Waeve’ 3/02/2023
Clip vidéo ‘Can I call you

Aoife Nessa Frances ‘Protector’ 28/10/2022
Clip vidéo 'This Still Life'

Röyksopp 'Profound Mysteries III'
Clip vidéo ‘Speed king

Young Fathers ‘Heavy heavy’ 3/02/2023
Clip vidéo ‘I saw
En concert
22/02/2023 – Trix, Anvers

Complete Mountain Almanac ‘Complete Mountain Almanac’ 27/01/2023
Clip vidéo ‘May

Ruben Block 'Looking To Glide' 30/809/2022
Clip vidéo 'That's just the way'

Tim Burgess ‘Typical music’ 23/06/2022
Clip vidéo d’animation ‘Flamingo

 

 

 

 

 

Nouveau pour Rock Werchter 2023 : Queens of the Stone Age ! Ce sera le dimanche 2 juillet. Le band californien vient ainsi rejoindre Stromae pour le jeudi 29 juin, Muse pour le samedi 1er juillet et Arctic Monkeys pour le dimanche 2 juillet, l’affiche de la 23ème édition du Rock Werchter.

Les tickets seront en vente à partir du samedi 29 octobre à 10 heures. Toutefois, vous pouvez déjà obtenir vos places avant cette date ! Inscrivez-vous sur rockwerchter.be pour avoir accès à la prévente exclusive. Toutes les informations pratiques vous seront ensuite envoyées par mail.

http://rockwerchter.be

 

lun. 20/03 |
Warhaus

jeu. 23/03 |
JAKOMO - Extra concert

lun. 27/03 |
XINK - Concert #4

mer. 19/04 | EN VENTE DÈS 28/10 -
Portland

http://www.abconcerts.be

 

Suite à la forte demande du public, Rammstein rajoute une 3e date de concert en Belgique : le 3 août 2023 au Stade Roi Baudouin.

JE 03.08.2023 Stade Roi Baudouin, Bruxelles
Les tickets sont en vente à partir du vendredi 28 octobre à 10h EXTRA SHOW

VE 04.08.2023 Stade Roi Baudouin, Bruxelles COMPLET

SA 05.08.2023 Stade Roi Baudouin, Bruxelles COMPLET

http://www.greenhousetalent.be

 

lundi, 24 octobre 2022 18:40

Le monde en bleu de Spain…

Fondée en 1993, Spain est une formation californienne drivée par le chanteur/bassiste Josh Haden.

Sa musique a été décrite comme de l’indie pop slowcore americana free jazz. Son dernier opus, « Mandala brush », remonte à 2018. On se souvient surtout de son premier elpee, « The Blue Moods of Spain », gravé en 1995, qui avait marqué toute une époque.

L’album « World of blue » est paru ce 21 octobre 2022. Il ne s’agit pas d’un nouvel opus, mais d’enregistrements inédits sur un 16 pistes qui datent d’avant 1995.

Issu de cet LP, le titre maître est disponible sous forme de clip

 

 

lundi, 24 octobre 2022 18:39

Toutes ces choses de The Mysterines…

C’est ce 4 novembre que paraîtra l’Ep ‘live’ de The Mysterines, "All These Things", enregistré au Rough Trade East à Londres. C'est actuellement l'un des groupes de rock les plus excitants du Royaume-Uni. Après avoir assuré les premières parties de la tournée des Royal Blood en 2022, il s’est vu confier maintenant la tâche d'ouvrir les shows pour Arctic Monkeys au Royaume-Uni en 2023.

Son premier elpee, "Reeling", est sorti en mars et a été réalisé sous la houlette de la productrice Catherine Marks (Wolf Alice, The Big Moon, PJ Harvey).

Le clip du titre maître de cet Ep est disponible ici

 

 

lundi, 24 octobre 2022 18:38

Les aspirations de Tramhaus…

Tramhaus est une formation batave (Rotterdam) responsable d’un post punk hypnotique inspiré par des groupes tels que Viagra Boys et Pissed Jeans. Sur les planches, les mouvements de danse impeccables du chanteur Lukas Jansen combinés à des guitares éreintantes et un jeu de batterie impulsif, donnent à ses concerts une dimension presque frénétique. La formation sortira un Ep ce 3 novembre 2022. Intitulé « Rotterdam » (ben tiens !), il est doublé d’un clip disponible baptisé « Make it happen », disponible

En concert

3/11 - L'Hydrophone - Festival les indisciplinés - Lorient

8/12 - Les bars en trans – Rennes

lundi, 24 octobre 2022 18:38

Le côté celtique d’Eosine

« Ciarán », c’est le nouveau single d’Eosine qui paraîtra ce 28 octobre 2022. Il figurera également sur un Ep 4 titres mixé et masterisé par Mark Gardener (Ride) dont la sortie est prévue pour février 2023. La musique d’Eosine mêle guitares et harmonies vocales dans un style dreampop shoegaze élégant, profond et puissant présentant de forts contrastes entre ombre et lumière.

Pour regarder et écouter le clip vidéo de ce single, c’est ici

Le groupe liégeois se produira en concert dans le cadre de la demi-finale du Concours Circuit, ce 29 octobre 2022, au Reflektor à Liège.

Jeudi 23 février 2023 – Xink – Ancienne Belgique, Bruxelles

Lundi 20 mars 2023 – Warhaus – Ancienne Belgique, Bruxelles

Samedi 25 mars 2023 – Warhaus – De Roma, Anvers

Vendredi 12 mai 2023 – Sam Smith – Sportpaleis, Anvers

http://www.livenation.be

 

lundi, 24 octobre 2022 14:44

Trop court !

Wet Leg, c’est avant tout les chanteuses/guitaristes/compositrices Hester Chambers et Rhian Teasdale, deux filles issues de l’île de Wight qui ont décroché un tube fulgurant, en 2021, « Chaise longue ». Après avoir publié quelques singles, le groupe grave son premier elpee, en avril 2022. Un éponyme. Le band devient carrément hype grâce à son succès critique et commercial, mais aussi son humour très second degré qu’il injecte dans ses chansons et ses clips vidéo. L’occasion était donc belle d’aller voir ce que le combo avait dans le ventre, ce vendredi 21 octobre, à l’Aéronef de Lille. Et la salle est presque comble pour accueillir la nouvelle sensation britannique…

Vers 21h05, les baffles crachent un air celtique, puis la formation débarque sur le podium. Les deux filles ont certainement dégoté leurs jupes sur un marché aux puces. Courte pour Hester, longue pour Rhian. Elles portent également un body de couleur noire, la première laissant apparaître un dos nu. La première est coiffée d’un bonnet en forme d’oreilles de chat et chaussée de bottes. La seconde est montée sur des godasses à semelles compensées (NDR : vulgairement appelées ‘écrases-merde’). Le tandem est soutenu par un trio de barbus chevelus. En l’occurrence, un drummer (très en retrait), un bassiste et un guitariste/claviériste.

Le quintet ouvre le set par « Being in love » et embraie par le libidineux « Wet dream », mais on ne peut pas dire que le résultat soit « Convincing ». C’est sympa, mais ça manque de punch et surtout de présence sur scène. Les donzelles se lancent dans une forme de yodel sur « Supermarket », en balançant des ‘high’ sinusoïdaux.  Il faut attendre « I want to be abducted », moment au cours duquel Hester abandonne sa gratte afin de se consacrer exclusivement au micro, pour assister à davantage de mouvement sur les planches. Néanmoins, il faut reconnaître que Hester possède une très jolie voix, un peu argentine. Elle signale être de retour d’une tournée aux States et être heureuse d’être de retour en Europe. Les morceaux sont courts et dépassent rarement les 3’. Plus punchy et mordant, « Oh no » se distingue par ses sonorités de grattes stridulantes. Et le contagieux « Ur mum » se nourrit d’excellent échanges de cordes, le tout ponctué de cris primaux. Pendant « To late now », les deux filles tournent sur elles-mêmes (NDR :  Hester a ôté son bonnet de félin), morceau caractérisé par des tonalités de grattes surf et un synthé aquatique. L’ambiance dans la fosse commence à décoller. Et chargé d’intensité électrique en spirale, « Angelica » incite certains audacieux à se lancer dans l’exercice du crowdsurfing. A cet instant, la musique nous replonge en pleine période ‘riot grrrlll’, dans l’esprit des Breeders, Veruca Salt ou encore Blake Babies.

Wet Leg a enfin trouvé la bonne carburation et nous délivre l’inévitable et rafraîchissant « Chaise longue » (NDR : dont le groupe vient de sortir un clip en français). Les guitares sont débridées. Le public reprend en chœur les ‘Excuse me… what ?’ Et puis, alors que le set commençait à décoller, le quintet tire sa révérence. Les lumières se rallument et on entend le « Careless Whisper » de Georges Michaël, pendant que les roadies commencent à démonter le matos. Frustrant ! Une heure de concert en tout et pour tout. C’est trop court !

Voir aussi notre section photos ici

Setlist 

Being in love

Wet dream

Convincing

Supermarket

Red eggs

I want to be abducted (by a UFO)

Obvious

Oh no

It’s a shame

Piece of shit

Ur mum

Too late now

Angelica

Chaise longue

(Organisation : Aéronef)

Page 6 sur 453