Dorian Sorriaux croit au changement…

Guitariste-chanteur dans l’univers du psyché/folk, Dorian Sorriaux a sévi comme guitariste au sein du groupe suédois Blues Pills. Il s’émancipe en explorant de nouveaux univers musicaux, et notamment à travers un folk plus acoustique et des textes plus…

logo_musiczine

Trouver des articles

Suivez-nous !

Facebook Instagram Myspace Myspace

Fil de navigation

concours_200

Se connecter

Nos partenaires

Nos partenaires

Dernier concert - festival

Shaka Ponk - 14/03/2024
mass_hysteria_ab_10
Bernard Dagnies

Bernard Dagnies

Ce 8 mars, paraîtront une réédition des premiers singles "Early Singles" de Xmal Deutschland (avec deux titres bonus), et le premier album solo de l'inimitable frontwoman du band, Anja Huwe, "Codes". 

Xmal Deutschland est aujourd'hui considéré comme un des précurseurs du mouvement post-punk. Cette réédition recèlera deux titres bonus : "Kaelbermarsch" (extrait de la compilation "Lieber Zuviel Als Zuwenig") et une version live de "Allein" (extraite de la compilation "Nosferatu Festival"). Un montage vidéo d'images de cette époque de la carrière du groupe est consacré à "Allein", sous forme de vidéo ici

Cette réédition sortira donc le même jour que le premier elpee d’Anja Huwe. Invitée par son amie de longue date Mona Mur, Anja Huwe a reconsidéré son hiatus de plusieurs décennies avec la musique et a décidé de rejoindre Mur dans son studio à Berlin. Ensemble, elles ont travaillé pendant un an et demi, composant, interprétant et produisant à partir de zéro les morceaux qui ont finalement donné naissance à l'album "Codes".

L'apport de Manuela Rickers, qui a ajouté sa célèbre signature à la guitare, fait partie intégrante de l'expérience sonore globale. La collaboration a été sans relâche : ‘Mona et moi avons un parcours artistique similaire depuis les années 1980. Nous traînons ensemble et nous avons la même attitude envers la vie et l'art. Nous n'avons pas besoin de nous expliquer l'un à l'autre’, déclare Huwe. Mur ajoute : ‘La voix d'Anja est comme une lance, son apparence comme une torche dans l'obscurité.’

Inspiré à l'origine par les notes du journal de Moshe Shnitzki, qui, à l'âge de 17 ans, a quitté sa maison en 1942 pour vivre dans les forêts obscures de la Russie blanche en tant que partisan, "Codes" traite de l'expérience humaine et de ce que les extrêmes peuvent causer à un individu. ‘Le résultat est un cosmos poétique et musical qui englobe les thèmes suivants : la forêt, la peur, la douleur, la perte, la violence et la solitude, mais aussi la beauté, le désir, l'espoir et la volonté de survivre’, explique Huwe.

Elle partage également "Rabenschwarz", une chanson frénétique qui, à l’aide des guitares apocalyptiques et hypnotiques de Rickers, les sons et les rythmes électroniques agités et distinctifs de Mur, forgés ensemble avec les voix énergiques et expressives de Huwe, vous frappe en plein visage.

"Rabenschwarz" est en écoute

 

 

jeudi, 22 février 2024 18:02

Girl & Girl chez le toubib…

Le 24 mai 2024, le groupe australien Girl and Girl sortira son premier véritable album, « Call A Doctor ». Il fait suite l’Ep de 8 titres « Divorce + », paru en 2023.

Le quatuor réunit Kai James (chanteur, guitariste), sa tante Liss (batterie), ainsi que des amis de longue date, Jayden Williams (guitare) et Fraser Bell (basse). « Call A Doctor » a été enregistré au Sundowner Sound à Melbourne, un complexe industriel de deux étages où le groupe a mangé, dormi et joué de la musique lors de sessions marathon pendant deux semaines d'affilée sous la houlette du producteur Burke Reid (Courtney Barnett, Julia Jacklin).

Pour célébrer le lancement de son nouvel album, le groupe a partagé la vidéo officielle de son premier single, « Hello », réalisée par Tayla Lauren. Et il est disponible

Le leader du groupe, Kai James, s'exprime au sujet de ce single :

‘« Hello » est l'histoire d'un jeune homme qui doit consulter quotidiennement des professionnels de la santé afin de rationaliser ses pensées et ses habitudes autodestructrices. Il s'agit de romancer sa propre misère. Laisser ces pensées profondes, sombres et sales prendre le dessus. Comprendre que même si vous pouviez vous en sortir, vous ne le feriez pas parce que le stress et l'inquiétude constants vous sont trop familiers et confortables’.

Les onze plages de « Call A Doctor » sont littéralement tirées de l'histoire personnelle de James, qui a retravaillé d'anciens enregistrements avec de nouvelles paroles reflétant ses luttes passées et ses nouvelles angoisses apparues avant l'enregistrement de l'opus. Il explique : ‘J'ai eu des problèmes de santé mentale pendant une grande partie de ma vie et j'ai traversé une période particulièrement difficile au moment de l'enregistrement de l'album ; le groupe commençait à attirer l'attention et je ressentais une énorme pression pour être à la hauteur’.

 

Crédit photo : James Caswell

 

jeudi, 22 février 2024 18:00

Buffalo Tom saute à la corde…

Buffalo Tom vient de partager son nouveau single "Helmet". La vidéo a été réalisée par Marley Maginnis.

‘Comme pour la plupart des choses dans Buffalo Tom, nous avons une alchimie et un son naturel qui émerge peu importe comment nous essayons de le manipuler’, explique le chanteur/guitariste Bill Janovitz. ‘"Helmet' est un excellent exemple de ce phénomène, une chanson qui pourrait figurer sur n'importe lequel de nos précédents albums, mais que j'associe surtout aux sons superposés et croustillants de « Big Red Letter Day »’.

Cette compo figurera sur le dixième album du groupe, "Jump Rope", dont la sortie est prévue pour 2024. ‘Nous avons hâte d'ajouter ces chansons aux classiques de BT lorsque nous entreprendrons les tournées limitées que nous pourrons faire…’

En concert

3 octobre 2024 DE ROMA Anvers, Belgique

4 octobre 2024 HET BOLWERK Sneek, Pays-Bas

7 octobre 2024 LUXOR Cologne, Allemagne

Le clip consacré à "Helmet" est disponible et à "New girl singing" ici

 

 

jeudi, 22 février 2024 17:59

Dan Boeckner se lance en solo…

Daniel Boeckner sévit dans une multitude de groupes dont Wolf Parade, Operators, Divine Fits et Handsome Furs, quand il ne se lance pas dans des tas de collaborations. Bref, on se demande si ce chanteur/compositeur/guitariste canadien trouve le temps de dormir. Et en plus, il vient d’enregistrer son premier long playing solo qu’il a sobrement intitulé « Boeckner ». Mais pour lequel il a quand même reçu le concours de quelques collaborateurs prestigieux. Dont le guitariste de Medecine, Brad Laner, et le batteur Matt Chamberlain – ne pas confondre avec Jimmy Chamberlain, le drummer de Smashing Pumpkins – Matt Chamberlain, un musicien de studio, qui a accompagné d’illustres stars, comme Bowie, Pearl Jam ou encore Elton John, et la liste est loin d‘être exhaustive. Son album solo sortira ce 15 mars.

En attendant, il a déjà publié deux singles. « Lose » (clip vidéo ici) et « Euphoria », en écoute

 

 

Après la comédie musicale basée sur ses chansons, « Standing At The Sky's Edge », Richard Hawley sortira son nouvel elpee, « In This City They Call You Love », ce 31 mai 2024.

En attendant, il nous propose son nouveau single, « Two For His Heels », une chanson dépouillée, atmosphérique et cinématographique sur une affaire qui tourne mal et dont le grondement blues rappelle Link Wray et Duane Eddy.

« In This City They Call You Love » sera découpé en 12 plages, parmi lesquelles figureront des ballades qualifiées de ‘vintage Hawley’.

Richard a déclaré : ‘J'ai fait trois albums dont j'avais le titre avant même d'avoir commencé à enregistrer, où j'avais un programme. L'un d'eux était « Truelove's Gutter ». Un autre, « Standing At The Sky's Edge », où je voulais mettre le paquet et rendre la musique beaucoup plus agressive, et enfin celui-ci. Je voulais qu'il soit multicolore d'une certaine manière... qu'il se concentre sur la voix et sur ce que les voix peuvent faire ensemble... Je n'ai délibérément joué qu'une poignée de solos de guitare pour rester concentré sur les voix, la chanson et l'espace...’

Le clip consacré à « Two For His Heels » est disponible là

https://www.youtube.com/watch?v=3YJpqWHL03g&ab_channel=RichardHawley

 

jeudi, 22 février 2024 17:57

Kelley Stoltz mis au parfum…

Entre ses projets musicaux, ses 50 ans passés et sa première paternité, Kelley Stoltz, légende de la psychopop de San Francisco, a passé les deux dernières années à écrire et enregistrer son 18ème album, « La Fleur ». Sa collection de 12 chansons sortira le 7 juin 2024.

Dans « La Fleur », Stoltz joue à nouveau presque tous les instruments de l'album, bien qu'une nouvelle amitié avec le gourou de la pop Jason Falkner l'ait amené à apparaître sur deux chansons, « Hide In A Song » et « Make Believer », respectivement. Il y a les confections pop rock des années 60 et 80 que Stoltz privilégie, avec un nouvel accent mis sur les voix de face et une production peut-être un peu plus brillante. Le blues de l'ère pandémique, la politique et la paternité sont les pierres angulaires des paroles de l'album.

Au cours des années 2010, Kelley a joué comme sideman auprès de Rodriguez et Echo & the Bunnymen. À l'aube des années 2020, il a été invité à faire la première partie de la grande tournée de retrouvailles de Pavement. On l'a également entendu jouer de la batterie en direct avec Robyn Hitchcock et ajouter du sitar aux deux derniers albums du Londonien. En tant que producteur, il a mis en forme le nouvel opus de Brigid Dawson, ex-Ohsees.

En attendant il nous propose le single, « Reni’s Car », sous forme de clip ; et il est à voir et écouter

 

 

jeudi, 22 février 2024 17:57

Pas de bol pour april june…

L’environnement sonore envoûtant de l’artiste madrilène april june oscille entre la nuit, la densité et les lueurs d’un crépuscule éternel. Ses chansons suivent des voies mélodiques avec des chants pensifs, des nuances sombres et une fascination pour la nostalgie alimentée par la culture pop des années 80 et 90. La musique capture la vague d’émotions propres aux jeunes adultes en entraînant l’auditeur dans une exploration narrative de l’amour, de la passion, du désir, de l’intimité et de ses nombreuses facettes compliquées. Avec une forte connexion émotionnelle, la collection de morceaux d'april june permet à ses auditeurs d'échapper aux limites de la réalité et de trouver leur propre chemin vers la découverte de soi.

april june annonce la sortie de son second Ep « Baby's out of luck again » le 2 août 2024. En attendant, le morceau-titre est paru sous forme de single, et il est disponible en clip ici

Réalisé par Marco Braia, il peint une toile musicale enchantée qui rappelle les paysages cinématographiques des années 70. Inspiré par les guitares acoustiques arpégées de Stevie Nicks dans « Blue Denim » et par la nostalgie de Lana Del Rey dans « Blue Banisters », le titre fait écho à la mélancolie réfléchie que l'on retrouve dans les films d'Eric Roemer tels que ‘My Night At Maud's’ (1969) et ‘Le Beau Mariage’ (1982). Célébrée pour ses paysages sonores romantiques et nostalgiques, april june tisse des mélodies réfléchies mêlant magnifiquement glamour vintage et sentiments contemporains, offrant un aperçu sincère de temps révolu…

 

jeudi, 22 février 2024 17:56

PURRS prend congé du chien noir…

Il serait revenu le temps d'une Angleterre ‘thatchérienne’ dans laquelle la jeunesse disait non au futur. PURRS traduit le retour de ce passé gris à travers ses influences post punk et remet au goût du jour les questionnements d’une génération qui se répètent au fil du temps.

Inspiré par un réel qui devient parfois insupportable, le groupe trouve une stabilité en évoquant sa capacité à y faire face et réussir par moments à s’en extraire.

Le quatuor trouve ainsi son équilibre en ne dissimulant pas les angoisses de son expérience, personnelle ou proche, et rassemble les pièces d’un environnement troublé pour nous laisser entrevoir d’autres perspectives.

En faisant converger une urgence artistique singulière puisée dans la Grande Bretagne des années 80 et le constat actuel d'un avenir sombre, PURRS orchestre un présent amer mais qui ne refuse pas l’espoir.

Son album « Goodbye black dog » paraît ce 23 février.

Issu de cet elpee, « To be enjoyed » est disponible sous forme de clip, ici

En concert

22/02/24 Cold Crash - Nantes

15/03/24 Le Trokson - Lyon

29/03/24 La Nef en support de Not Scientist et Death Valley Girls - Angoulême

30/03/24 Le Magnéto - Bayonne

24/05 Le Barailleur - Vannes

25/05 Brasserie Distoufer - Guingamp

30/05 Des Lendemains qui Chantent - Tulle

19/07 Festival Mariposa - Angoulême

27/07 Festival de la Mer - Landunvez

 

jeudi, 22 février 2024 17:55

Les situations liminaires de Watertank…

Watertank publiera « Liminal Status » le 5 avril prochain. Un quatrième album qui se plaît autant à mélanger des influences post-hardcore, rock alternatif et shoegaze qu'à explorer des territoires sonores plus proches de la pop. Nul doute, l'univers du quatuor nantais est fortement ancré dans l'énergie des 90's. Et il suffira de jeter une oreille à « Cut Gum », le premier extrait de ce disque à venir, pour s'en persuader. Il est d’ailleurs à voir et écouter ici

Morceau power pop à la Superchunk, « Cut Gum » véhicule un texte qui évoque l'ambivalence entre le besoin de contrôle et de lâcher prise."

Revendiquant des influences comme Failure, Quicksand ou Nothing, Watertank trace sa route depuis le début des années 2000. En perpétuelle mutation, le quatuor repousse ses limites et explore de nouvelles voies sonores à chacune de ses sorties. « Liminal Status », est un elpee plus politique, moins tourné vers la science-fiction, qui explore les ‘situations liminaires’, ces lieux familiers dépourvus de toute présence humaine.

jeudi, 22 février 2024 17:54

Les mots d’ANNA

ANNA se faisait discret depuis la sortie en 2022 de son dernier disque "Guilt". En 2024, le groupe revient avec un nouveau single clippé.

Avec Martin Vidy toujours aux manettes de la composition et de la vidéo, "Words" s'habille de glitchs et autres bitcrushers venant donner une couleur plus sèche et abrasive à la pop arty d'ANNA. Le parti pris est radical, et rappelle les premiers amours lo-fi du groupe. Le morceau navigue entre des accents psychédéliques et un emballage synthétique déroutant.

Tout en en maîtrisant impeccablement sa grammaire, ANNA continue ici son exigeante entreprise consistant à détruire la pop de l'intérieur.

Le clip consacré à "Words" est disponible ici

 

Page 8 sur 504